Analyse de Poème du poème «Je me tourne ..."

FONTE ZOOM:
Le poème je tourne ... écrit par Lucebert. Dans le poème, différents facteurs de forme et une justification de l'avant.

Je me tourne ??

Je éteins une petite révolution
Je dirige une petite belle révolution off
Je ne suis plus de pays
Je suis de retour de l'eau
Je porte la tête de mousse sur ma tête
Je porte le tir fantômes dans ma tête
sur mon dos appuyé une sirène
sur mon dos harnais le vent
le vent et la sirène de chant
les chefs moussants bruissement
déposer tir ombres

Je dirige une petite belle révolution bruissement off
et je tombe et le bruit de I et je chante

Content

Il se agit du narrateur qui dit une révolution éteindre. Passant fait référence à une bobine de film de cinéma. Tir fantômes dans ma tête se réfère, je crois, à l'image d'un film. Révolution est due à tourner, comme la mer, les vagues. Le mouvement d'une vague est en fait une révolution, à une vague se trouve mousse. Le film est que ce qui se passe dans la tête où les fantômes de tir cacher.

Dans les lignes 3 et 4 sont dit que le narrateur est à nouveau l'eau, dont il n'a apparemment jamais été. Je pense qu'il veut dire, ce est qu'il se déplace comme une révolution. Il ne est plus silencieuse, comme le pays.

Je ne comprends pas très bien ce qu'on entend par la sirène. Le vent pourrait être une indication que la personne que je peut décider ce qu'il fait, de quelle manière il va. Parce qu'il n'a pas de vent, pas il a le vent dans le dos.
La dernière phrase renvoie aux vagues de la mer, qui bruissent dans le vent et tomber, le vent et la sirène de froissement.

Aspects forment

Il est très semblable à la première strophe se compose toujours de deux phrases vont ensemble. Dans la deuxième strophe, les lignes commencent de la même manière, avec les mêmes mots. En tir ombres et bruissant révolution vous pourriez reconnaître l'allitération. La dernière ligne est une énumération, une polysyndeton, parce qu'il ya encore et entre les mots.

Raisonnement

L'idée est fondamentalement que le poète fait différente de celle qui a été fait pour lui. Lucebert est aussi l'une des années cinquante. Les années cinquante noms de la poésie ancienne, ils étaient tellement innovant.

La plupart phrase caractéristique

Je dirige une petite belle révolution bruissement je découvre le sens le plus typique. En ce sens que la révolution dont il ne entre pas violent, on pourrait penser que ce était une révolution. Donc votre marque afin qu'il signifiait une révolution dans la poésie.

Propre opinion

Je pense que ce poème ne est pas amusant, mais pas stupide ou quoi que ce soit. Tous les métaphores qui parlent en utilisant l'écrivain pas si mal pour moi. il les utilise pour me suffit de prendre à partir de la vieille poésie.
VOIR AUSSI:
  1.  
  2.  
  3.  
Sans commentaires

Laisser un commentaire

Code De Sécurité