A propos des taux de location

FONTE ZOOM:
Cet article traite de l'article 2 paragraphe 1 Louer .ter matière de loyers essentiellement les loyers parties ont convenu dans la mesure où le présent paragraphe ne dispose pas autrement. Il se penche sur ce qui est et ne est pas que le loyer est considéré. Comment cela est déterminé et quand et comment cela doit être changé. Les loyers d'exécution indique plus de détails ici. Cependant, il est au-delà de la portée de cette spéciale. Sous-section 2. Les loyers et autres frais

Section 1. Les loyers

Article 246

En ce qui concerne les loyers, les loyers ont convenu les parties dans la mesure où le présent paragraphe ne dispose pas autrement.

Article 247

Les articles suivants de ce paragraphe, sous réserve des articles 249, 251, 259, 261 et 264 paragraphe 1 ne se appliquent pas à un contrat de location et de location, qui couvre une maison indépendante, pour qui, au début de la or habitation ou appliquer un loyer qui, si nécessaire, être réduite à un montant par année est plus élevé que conformément à l'article 3, paragraphe 2 des loyers de mise en œuvre habitables mis montant si
a. l'accord le 1er Juillet 1994 ou après a été préparé ou,
b. ledit contrat porte sur un bien qui a été préparé le 1 er Juillet 1989 ou après.

Article 248

1. Le loyer peut être augmenté soit en vertu d'une clause du bail qui prévoit ce changement ou si une telle disposition ne est pas en vigueur, de la manière prescrite par les articles 252 et 253. Au cours de l'existence d'une telle clause exclut l'application des articles 252 et 253. Si une telle clause ne est plus en vigueur, commence une période de douze mois à compter de la date de la dernière demande a été donné à la clause être donnée à l'application des articles précités.
2. Est-ce que l'utilisation d'un terme visée au paragraphe 1 d'augmenter le loyer à un taux plus élevé que le maximum fixé par l'augmentation de loyer pourcentage ministre visée à l'article 10 paragraphe 2 des loyers de mise en œuvre pour vivre, alors la clause est invalide dans la mesure où ils Ce pourcentage plus élevé de prospects et le loyer est considéré être augmentée par le maximum fixé par l'augmentation de loyer pourcentage ministre.

Article 249

Le locataire peut, au plus tard six mois après la date à laquelle il lié à cette pièce pour la première fois entré en bail est conclu, la demande de location de statuer sur le caractère raisonnable du loyer convenu.

Article 250

1. Le loyer peut être augmenté à la demande du propriétaire de la manière prescrite par les articles 252 et 253:
a. au cours des douze premiers mois suivant la date de début du bail au plus une fois, et
b. chacun à la fin de périodes successives de douze mois après, soit le début de l'augmentation visée à l'un ou en l'absence de cette augmentation le jour du début du bail.
2. Une augmentation du prix en vertu du paragraphe 1 ne est pas possible, tant qu'il n'y a pas d'accord entre le propriétaire et le locataire, ce est que, en application des articles 12 et 16 du logement de location de mise en œuvre, les défauts ont été corrigés par rapport au boîtier.
3. être augmenté à la fin d'une période qui est aussi beaucoup plus courte que douze mois que la période précédente était plus de douze mois Nonobstant le paragraphe 1, le loyer peut.
4. Le loyer peut être réduite à la demande du locataire de la manière prescrite par les articles 252 et 254.

Article 251

Dispositions dans les baux qui en résultent dans le loyer est soulevé dans toute période de douze mois plus d'une fois, sont nuls et non avenus, à moins que ce est le cas de l'article 255.

Article 252

1. Une proposition visant à modifier le loyer doit être d'au moins deux mois avant la date prévue d'entrée du changement soit faite par écrit.
2. Il doit inclure une proposition visée au paragraphe 1:
la location d'un existant.;
b. le pourcentage ou le montant de la variation du loyer;
c. le loyer proposé;
d. la date du début de la proposition de loyer proposé;
e. la manière dont et le délai dans lequel le locataire se il a des objections à la proposition, peut prouver à le faire, et les conséquences que ce paragraphe engage à ne pas montrer qu'il a des préoccupations.
3. Avant de prendre une proposition visant à réduire le loyer doit être utilisé conformément à l'article 47, paragraphe 1 c des loyers de mise en œuvre habitables forme prévue.
4. Si un accord modifiant le loyer est établi à la suite d'une proposition à cet effet, qui ne est pas conforme aux paragraphes 1 et 2 préambule et sous b, D ou E ou aux dispositions du paragraphe 3, le reste valable précédemment louer raison, sauf se il apparaît que la personne à qui la proposition ne visait pas lésés par l'omission.

Article 253

1. Si le locataire avant la date à laquelle l'augmentation du loyer était de commencer, selon la proposition, déclare par écrit de ne pas accepter la proposition de la propriétaire, le propriétaire à six semaines, après ce moment en soumettant une copie de cette proposition et de la déclaration du locataire au loyer demandes jugement sur le caractère raisonnable de la proposition.
2. Le locataire est le loyer dans les trois mois suivant la demande de faire le temps du jugement visé au paragraphe 1 sur le caractère raisonnable de la proposition si:
a. il n'a ni avant de faire déclaration écrite visée à l'heure spécifiée au paragraphe 1 là, ni en payant l'augmentation de loyer proposé ne semble se entendre sur une telle augmentation, et
b. le propriétaire l'a mis dans les six semaines suivant la date de notification visée au paragraphe 1, par lettre recommandée à nouveau de la proposition, une copie de la proposition est attaché, et il ne est pas d'accord pour une augmentation de loyer à la proposition.
Le locataire doit, sur demande, une copie de la proposition et de cette lettre.
3. Le locataire sera considéré comme l'augmentation proposée du loyer à convenir avec effet à la même date à la proposition de la propriétaire si, lors de la réception de la lettre visée au deuxième alinéa, dans les trois mois suivant cette date entrée d'une demande pour la location a dirigé.
4. Si le locataire en fait la demande visée au deuxième alinéa, le loyer, le propriétaire de celle-ci.
5. Si le propriétaire d'une proposition visée à l'article 252 paragraphe 1 chapeau fait par courrier recommandé, elle peut, si conformément au paragraphe 2 sous a et b, dans les six semaines de la durée de location visées au paragraphe 1 demande de décision préjudicielle faire au sujet du caractère raisonnable de la proposition. Le propriétaire doit, sur demande, une copie de la proposition et la preuve de courrier recommandé.

Article 254

Si le propriétaire d'une proposition par le locataire ne est pas d'accord pour abaisser le loyer, le locataire ne peut plus tard six semaines après la date à laquelle la réduction devait prendre effet, selon la proposition, la demande de location de statuer sur le caractère raisonnable de la proposition.

Article 255

1. La location de segment des logements au cours de la période de location par ou au nom du propriétaire:
a. installations sont fournis liée à une mesure visant à éliminer ou réduire les contraintes rencontrées par une personne handicapée dans le fonctionnement normal de son logement, dont le coût a été accordé une allocation en vertu de toute législation ou
b. modifications ou des ajouts, qui ne est pas compris les défauts de recours visés à l'article 204 sont appliquées, ce qui rend la vie confortable peuvent être réputés majorés et que les procédures ne sont pas visées au point A,
le loyer est augmenté d'un montant proportionnel aux coûts de ces interventions faites par le propriétaire, des modifications ou des ajouts, étant entendu que le nouveau loyer ne devrait pas être plus élevé que dans l'application des règles prévues à l'article 10 paragraphe 1 de l'hébergement de location de mise en œuvre est raisonnable de critiquer.
2. Si les parties sont incapables de parvenir à un accord sur le montant de l'augmentation, peut chacun d'eux dans les trois mois après la conclusion des interventions, des modifications ou des ajouts demander le loyer en règle.
3. handicapée est définie au paragraphe une personne qui éprouve des limitations démontrables en raison de maladie ou d'infirmité.

Article 256

1. Le loyer d'un bien qui a été déclarée inhabitable vertu de l'article 29 de la loi sur le logement, se élève à 9,08 par mois, ou, si au moment de la condamnation se trouve irrévocable, un loyer inférieur vrai que le loyer inférieur.
2. vertu du paragraphe 1 prix en vigueur est payable à partir du jour suivant la fin de la période de paiement, dans laquelle la condamnation est devenue définitive.

Article 257

1. La demande du locataire de réduire le loyer en vertu de l'article 207, paragraphe 1 en liaison avec l'article 242 se applique une conformité avec les membres suivants pour appliquer délai de prescription de six mois après le début du jour suivant celui où le locataire du manque de connaissances a donné au locateur.
2. La demande de la locataire fondée sur une lacune que l'article 241 si un défaut doit être impossible d'informer le locataire, plutôt que sa demande dans le délai visé au paragraphe 1 à la cour dans les six mois après le début du jour suivant celui où le locataire du défaut a informé le propriétaire, les demandes de location sur la règle de réduction en vertu du paragraphe 2 de l'logements locatifs de mise en œuvre de l'article 16 à condition générale administrative. Le locataire ne peut faire une demande au loyer si le propriétaire ne est pas dans les six semaines suivant le début du jour suivant celui où le locataire a donné le manque de connaissances au propriétaire, le défaut a été corrigé.
3. Après l'expiration de la période visée dans les paragraphes précédents de six mois, en ce qui concerne le passé, aucune réduction de loyer peut être nécessaire sur une période de plus de six mois avant le dépôt de la réclamation ou de soumettre la demande.

Voir aussi:
  • Dispositions générales logements locatifs
  • Autres frais
  • Dispositions finales loyers et frais
  • Louer partie et la poursuite du loyer
  • Vd la fin du bail
  • Les loyers de mise en œuvre
VOIR AUSSI:
  1.  
  2.  
  3.  
Sans commentaires

Laisser un commentaire

Code De Sécurité