Amélioration de l'étiquetage alimentaire de l'UE

FONTE ZOOM:
Combien de graisse est dans la saucisse, la quantité de sucre dans les céréales? Consommateurs de l'UE vont bientôt voir en un coup d'oeil ce qui est dans leur nourriture. Les ministres de la Consommation ont convenu de minimum d'informations sur l'étiquetage alimentaire.

Faits nutritionnels obligatoires pour les aliments dans l'UE
Sur les emballages alimentaires est d'être à l'avenir, la teneur en éléments nutritifs, et l'information doit avoir une taille de police minimum: pas moins de 1,2 millimètres. Ce est le cœur du compromis de l'UE sur l'étiquetage des aliments. Jusqu'à présent, l'information ne était volontaire.

Un tableau nutritionnel est le nombre de calories, la liste le pourcentage de gras, de gras saturés, de glucides, de sucres, de protéines et de sel. Il est important que ceux-ci concernent le contenu du paquet, et non sur la taille des portions, qui peuvent confondre les consommateurs. Dans l'avenir, les données se réfèrent à 100 g ou 100 ml du produit.

Avertissements pour le marquage
L'étiquetage des imitations alimentaires sera nécessaire. Toutefois, ces ingrédients doivent être décrites seulement et non désignés comme «imitation»; un étiquetage clair que faux trouvés entre les ministres de l'UE pas de majorité.

En outre aux allergènes et aux nanoparticules manufacturées technologiquement, qui sont contenus dans la nourriture, sont sur le paquet. Pour les allergènes, substances qui peuvent provoquer des allergies, cela est vrai même pour les produits non emballés.

Une appellation d'origine devrait être obligatoire que pour la viande. La proposition de l'UE à ce jour, pas précisé le lieu de fabrication, mais l'emballage.

Mises en garde spéciales sur l'alimentation et les boissons qui contiennent de la caféine, sont prévues pour les femmes enceintes et les enfants.

Il est permis d'étiqueter les aliments en plus de plus amples informations. Par exemple, avec un graphique, qui se caractérise dans les couleurs des feux de circulation, si la teneur en matières grasses, sucre ou sel dangereusement élevé, moyen, ou est inoffensif. La proposition d'exiger des fabricants à l'avenir à un tel trafic n'a pas prévalu.

Et il en va: les ministres de la protection des consommateurs de l'UE ont convenu d'7.12.2010 sur une position dite commune. Ensuite, le Parlement européen doit décider; le vote est prévue pour Juin 2011 .. Après cela, les règles en 2014 peuvent se appliquer.

VOIR AUSSI:
  1.  
  2.  
  3.  
Sans commentaires

Laisser un commentaire

Code De Sécurité