Avertissement pour diffamation - Information

FONTE ZOOM:

Qui irrespectueux envers ses supérieurs se comporte et même une insulte risques doit compter avec un avertissement. Il n'a même pas à dépendre si ce est une infraction au sens pénal.

Pour la résiliation de comportement, l'avertissement est obligatoire dans la plupart des cas. Aucune faute est égal réprimandé, mais irrespectueux et toute appréciation vermissende remarques à un superviseur peut ainsi avoir un tel effet.

Pas de risque d'avertissement pour diffamation

  • Dans un contexte tendu, un employé ne peut jamais passer par les nerfs - mais il doit garder sa langue en échec ici. Qui ses supérieurs, par exemple, souhaite un "week-end de merde 'peuvent être réprimandés pour cela.
  • Une décision rendue par le tribunal du travail de l'Etat de Rhénanie-Palatinat en l'an 2011. Une telle déclaration pourrait bien avoir des conséquences juridiques. Qui méprisé ses collègues et supérieurs de telle manière qu'il peut être mis en garde. Il ne devrait pas dépendre aussi de la mesure dans laquelle l'énoncé peut constituer également en droit pénal comme une insulte.
  • Notez, cependant, qu'un avertissement doit être suffisamment spécifique. L'employé doit enfin savoir quelles exactement le comportement qu'il a été cité. Il ne suffit pas, un employé accusé de propos injurieux en général - la date et les circonstances exactes de l'incident doivent être signalés.

La lutte contre l'avertissement

  • Le travailleur peut résister et essayer d'atteindre ce qu'il est retiré du dossier personnel contre un avertissement. Cependant, il est peu probable de le faire populaire auprès de ses supérieurs.
  • Duckmäusertum ne est pas populaire dans tous les cas, mais il peut être tactique sage de ne pas se défendre d'abord et de rester calme. Les années passent dans le pays, ne peut pas nécessairement être directement mis fin en raison de l'insulte récente et Abgemahnt cas de violations répétées.
  • Cependant, sur une résiliation dans les délais, la validité de l'avertissement doit être vérifié comme une condition préalable à la cessation de toute façon. Puis l'employeur ne sait pas avant même que le processus de licenciement, quel résultat il peut se attendre.

Insultes ne sont pas des infractions mineures. Pour un employé, vous pouvez avoir des conséquences graves.

VOIR AUSSI:
  1.  
  2.  
  3.  
Sans commentaires

Laisser un commentaire

Code De Sécurité