Avis "Une fois un coureur" par John L. Parker

FONTE ZOOM:
Critique du roman en cours d'exécution "Une fois un coureur." L'origine, le livre a été écrit par John L. Parker comme «Une fois Runner", mais je ai lu la version traduite de lui. Le livre a été traduit par Inge Pieters. ISBN: 9789029567657. Editeur: Querido. "Le meilleur roman jamais écrit sur l'exécution, '' l'opinion de la maturité dur populaire américaine écrit mondiale. Que Runner Je ai la même opinion partie sera apparent de l'examen. Je ne serai pas trop de la teneur et des résultats de l'ouvrage révéler.

Quel est le livre?

"Une fois un coureur" est sur le talentueux coureur de demi-Quenton Cassidy. Il est un athlète que le premier mile en moins de quatre minutes à pied. Dans le livre, nous expérimentons comment Quenton fait son sport et comment il se déplace à travers la saison d'athlétisme autour. Il semble étrange, mais Quenton expérience peu de plaisir à se exécuter. Seulement de grandes performances dans les courses Quenton obtient sa satisfaction. Ce est son rêve tacite de devenir champion olympique, comme son bon ami Bruce Denton. Si Cassadamius, afin Quenton est appelé par sa famille, avec ses condisciples se rebeller contre un tas de règles bureaucratiques, il est étiqueté comme un fauteur de troubles par le haut et suspendu à vie de l'Université du Sud-Est. Très tué, car il voulait d'abord de garder l'insurrection. Quenton doit se déplacer et Bruce a un chalet à la campagne, loin de tout et tout le monde, où Quenton peut se retirer. La vie ici est toujours juste hors marche. Quenton se sent souvent seul, mais veut continuer à vivre comme il veut briller dans les compétitions.

D'où vient le livre a eu lieu?

Le livre se déroule du tout en Amérique. Au début du livre du Nord Ouest de la Floride. Quenton vit dans le Doobeyhuis, un étudiant de l'Université du Sud-Est, avec seulement athlétisme praticiens. Dans Doobeyhuis est toujours une bande de joyeux, les élèves se entendent bien entre eux et obtenir le plus grand blagues avec l'autre. Quenton a ensuite déménagé à une maison à la campagne, où il vit seul.

Mon avis sur le livre

Je ai trouvé le livre «Une fois un coureur" un très beau livre. Le livre décrit très clairement ce que ce est que d'être un vrai coureur. Si Quenton avait à faire à nouveau une formation d'intervalle dur, je pouvais presque sentir la douleur qu'il ressentait. Le livre est aussi plein d'humour, surtout au début, quand Quenton vit encore dans les Doobeyhuis. Les blagues qui sont racontées et il sont éviscérés un changement bienvenu dans l'histoire de la Quenton obsédé. Et la tension qui se accumule régulièrement dans le livre comme Cassidy retour vers un point de match est presque énervant. Je ai le livre en une seule séance presque parfait, parce que le livre est écrit dans un style très lisse facile. Après avoir lu le livre, je ai immédiatement fait une course d'endurance, après avoir lu le livre, je étais très motivé à marcher.

Un inconvénient de ce livre, je trouve que beaucoup de malédiction contenait. Bien sûr, il va être augmenté dans une telle dortoir par exemple, mais je ne me dérange pas un peu à ce sujet.

Dans l'ensemble je recommanderais sans hésiter le livre. Toute personne qui est vraiment finaliste ce livre à lire une fois!

L'écrivain

John. L Parker est né en 1947 et a terminé le mile se en quatre minutes. Il a été formé inclure Frank Shorter, champion olympique du marathon à Munich, 1972. Le livre est largement autobiographique écrite. Parce que John L. Parker lui a marché sur de très haut niveau, il sait exactement comment le monde de l'athlétisme et un coureur poignardant chacun.
VOIR AUSSI:
  1.  
  2.  
  3.  
Sans commentaires

Laisser un commentaire

Code De Sécurité