Bâle III est maintenant un fait accompli

FONTE ZOOM:
Comme règles de Bâle III ces accords sont actuellement appelés, qui ont été adoptées ces jours par le Comité de Bâle sur le contrôle bancaire de la réforme financière. Le comité est composé d'économistes et les banquiers centraux des grandes économies. Seule la signature des gouvernements respectifs toujours portés disparus.

Deux ans, ce est la grande crise financière est maintenant ici, et enfin les gardes financiers ont trouvé un moyen au niveau international de Bâle III, peut-être pour éviter de futures crises de ce genre. Tout d'abord, cette règle nécessite de grandes institutions financières d'augmenter leur capital de base, et à un plus grand tampons de capitaux.

Protège Bâle III à partir de nouvelles crises?
Selon Jean-Claude Trichet, président du Comité de Bâle a atteint "un renforcement fondamental du capital mondial" à l'accord sur Bâle III. Dans le même temps, ils contribueront à la «stabilisation financière à long terme et la croissance." Critiqué l'accord des banques d'épargne et Giro Association allemande, comme ils se appliqueraient à travers leur «similitude» dans les exigences de fonds propres, l'industrie bancaire dans son ensemble. À son avis, devrait ceux qui ont causé la crise, être prudent avec les règles plus nettes que celles qui avaient montré «stabilité».

Bâle III rend mon argent en toute sécurité?
Demandez-vous maintenant, si votre argent à la banque par l'accord de Bâle III est un morceau de plus sûr? Ce que vous devriez certainement prendre note des avant d'investir:

  • Combien le dépôt est de garantir la banque?
  • Comment transparente sont les conditions?
  • Automne autres frais tels que la gestion de compte, à?
  • Considéré l'institution financière voyagé à l'Accord ou est-il encore dans la phase de transition?

Bâle III - Les électeurs gouvernementaux sont toujours portés disparus
Les traités de Bâle III ne sont pas tout à fait dans la pierre et les chefs de gouvernement en Europe ont encore à décider, mais il est déjà décrit comme instrument de salut pour prévenir les crises futures. Même «risque excessif» qui se tiendra aux Editions "en échec". On peut seulement espérer que ce ne sera pas les contribuables encore, qui doit alors payer la facture.

VOIR AUSSI:
  1.  
  2.  
  3.  
Sans commentaires

Laisser un commentaire

Code De Sécurité