Bourse: nuageux 2009?

FONTE ZOOM:
Alors que la Banque mondiale posée par la croissance mondiale de 0,9%, le FMI estime une croissance de 2,2% au cours de 2008, la croissance mondiale - malgré les crises - a augmenté de 4,5%.

Alors que l'économie des pays riches va diminuer massivement dans l'année à venir, les pays émergents et en développement pourraient se attendre seulement à une augmentation de 4,5%. Bien que la crise financière a stoppé la hausse rapide des prix des matières premières, mais maintenant, le système bancaire est mis à rude épreuve, car dans le monde entier des pertes d'emplois sont présentés.

Compte tenu d'une baisse attendue du commerce mondial de 2,1% l'an prochain, les pays en développement seraient pour une forte baisse des exportations. Ce est surtout perceptible 6-8 mois plus tard dans le monde industrialisé.

Récession détecté UE
Compte tenu de la crise mondiale se attendent de plus en plus de pays de l'UE l'année prochaine à une récession. Autriche, la Finlande et la Lettonie ont rapporté cette semaine des prévisions de croissance négatifs pour l'année 2009. Un particulier baisse spectaculaire enregistrée en Lettonie à partir. Là, l'économie se est contractée pour le troisième trimestre de cette année de 4,6% et donc débarqué à la dernière place parmi les 27 États membres de l'UE.

Au cours des neuf premiers mois de 2008, le produit intérieur brut de la Lettonie a diminué au total de 0,6%, selon le Bureau des statistiques a annoncé à Riga. Ainsi, il a été confirmé que l'économie lettone, qui a longtemps été la plus forte croissance dans l'UE, a glissé dans la récession. Pour 2009, une baisse de l'ordre de 5% a été prédit en 2007 il y avait une croissance de 10,3%. Lettonie espère l'aide de 5 milliards € par le Fonds monétaire international pour soutenir l'économie.

En Autriche est encore prévu une croissance économique de 1,6% en 2008 après une forte première moitié de l'année. 2009 restera, mais le produit intérieur brut de 0,3%, la banque centrale a déclaré à Vienne la semaine.

Prédictions similaires ont été faites d'Helsinki. Pour 2009, un ralentissement de l'économie a été prévu de 0,5%, après avoir été prévu en Septembre avec une croissance de 1,3%. La croissance attendue de 2,8% pour 2008 a été révisée à 2,1%.

Sans parler de l'Islande et la Hongrie qui se battent uniquement par injections de liquidités du FMI pour la survie.

Qu'est-ce que cela signifie pour les investisseurs? En temps «normal», les marchés boursiers se développent - couplés à leur croissance - par un facteur de 3-4! Signes négatifs ont aussi un signe négatif des placements en actions.

VOIR AUSSI:
  1.  
  2.  
  3.  
Sans commentaires

Laisser un commentaire

Code De Sécurité