Canada: des excuses aux anciens élèves des pensionnats indiens

FONTE ZOOM:
Vous pensez d'Amérique, vous pouvez aussi penser à ses habitants d'origine, les Indiens. Pendant des années, ils ont été supprimées et chassé. Leur patrimoine culturel était tabou et la politique visait à assimiler les enfants. Par conséquent, ils ont été enlevés à leurs parents et ils ne voient pas ce dix ans. Le contact avec leur famille a été brisée cruel. Les enfants ont eu une vie difficile dans les pensionnats où ils ont été placés ... Le gouvernement canadien a depuis présenté des excuses officielles à la population indigène. Ces excuses était particulièrement la politique de l'heure d'embarquement. Environ 150 000 enfants d'origine indienne ont été forcés d'y aller. Ils ont été emmenés loin de leurs parents et donc leur culture. La politique visait à assimiler les Indiens dans la société blanche. Tout sauf souvenir était interdit à la culture indienne.

Cérémonie

Ce était un événement émotionnel. La cérémonie a eu lieu à la Chambre des communes Ottawa. Parmi les personnes présentes étaient des dirigeants d'organisations indiennes et aussi des centaines d'anciens élèves des pensionnats. Le Premier ministre Stephen Harper a exprimé son regret sur les affaires des pensionnats. Il a admis que les enfants ne sont pas seulement privés de leur identité culturelle, mais aussi mentalement, physiquement et parfois victimes d'abus sexuels.

Le Premier ministre Harper dit littéralement:
?? Le gouvernement reconnaît que les conséquences de la politique des pensionnats indiens ont été très néfastes et que cette politique a causé des dommages permanents à la culture indienne, le patrimoine et la langue. Le gouvernement du Canada offre ses sincères excuses et demande pour la négligence grave de la peuples pardon indienne qui a été fait pour eux. Désolé. ??
VOIR AUSSI:
  1.  
  2.  
  3.  
Sans commentaires

Laisser un commentaire

Code De Sécurité