Comme indemnisation devrait être calculée correctement à une fin à leur

FONTE ZOOM:
En offrant une protection contre les processus de départ de licenciement peuvent être évités les licenciements. Mais à quelle hauteur doit ou peut être la compensation? Les employeurs peuvent offrir à leurs employés une indemnité de départ à l'annonce d'un licenciement pour des raisons opérationnelles. Et couplé à la condition qu'ils renoncent à une demande de licenciement abusif.

Dans le calcul de l'indemnisation, il dépend alors de la durée de l'emploi. Loi § 1a protection de l'emploi prévoit une indemnité de départ de la rémunération de 0,5 mois pour chaque année complète de travail. Ici, une période de plus de six mois doit être arrondi à 1 an.

Exemple de calcul de l'indemnité
Fritz Meier pour 4 ans et 7 mois de travail pour la société Schmitz. Le calcul de la compensation conformément au § 1a Loi sur la protection du consommateur accorde une indemnité de départ de la rémunération de 2,5 mois.

Conditions de licenciement moyennant le paiement d'une indemnité en vertu de § Loi sur la protection des consommateurs 1a

testé?

Ce travail est soumis à la Loi sur la protection de l'emploi, il ne ya donc au moins six mois et il ne est pas une petite entreprise.

Ce est un avis en temps opportun pour des raisons opérationnelles urgentes.

Vous avez le préavis de licenciement à l'licenciements et des indemnités de rémunération des employés dans le cas noté qu'il n'a aucun droit de licenciement abusif

Objets l'employé dans la période de trois semaines, aucune action déloyale demande de licenciement.

Autres Calcul de l'indemnité possible
Le GAL Bade-Wurtemberg Par jugement du 26.06.2006, Az. 4 sam 24/06, a jugé qu'une rémunération inférieure ou supérieure peut être offert. Le législateur a seulement proposé avec les dispositions de la Loi sur la protection des consommateurs de §, une méthode standard, mais ne exigent pas un paiement minimum. L'employeur peut également offrir ce couple avec le fait que l'employé ne conteste pas la fin. Base juridique pour l'employé ne est donc pas la Loi sur la protection du consommateur § 1a mais l'accord entre l'employeur et l'accord de l'employé.

VOIR AUSSI:
  1.  
  2.  
  3.  
Sans commentaires

Laisser un commentaire

Code De Sécurité