Comment situations difficiles peuvent être traitées ainsi?

FONTE ZOOM:
Période de bouleversements et de changements de résoudre beaucoup de stress et conduit à une réticence importante à des ajustements à faire. Il est montré ici à plusieurs reprises un certain attachement aux choses familières.

L'une des principales idées de la philosophie bouddhiste est impermanence de la vie. Le principe de "anicca" indique que tout va et vient et qu'il est nécessaire d'acquérir cette connaissance, puisque cela minimise la souffrance.

Cela paraît simple et logique, mais pas si facile à réaliser si les circonstances de la vie agréables ou proches tirent à leur fin et incertitudes possibles dépassent la vie quotidienne. Que ce soit intentionnel ou non, en fait, il doit être empêché par toute puissance de l'esprit ou de rébellions émotionnels.

La vie est changement

Pour être en mesure de se engager dans de bons changements possibles, il est nécessaire avant tout, d'une part et encore à se entendre sur les conditions de vie mais aussi d'avoir la volonté de laisser aller de cette ainsi. Par une acceptation consciente de ce qui est actuellement un peu se présente dans la vie et une reconnaissance claire que cette circonstance sera peut-être repassé dès moment comme prochaine, une reconnaissance intérieure profonde peut se produire d'une part, que cette situation peut jamais connu.

D'autre part, le principe de "anicca" dans des situations inconfortables doit être considéré comme un ami: Après tout a un début et une fin, cela signifie aussi que la difficulté, la douleur et situations douloureuses fondamentalement tout expérimentés pourraient un jour trouver fermeture. Il pose donc un principe rassurant que tout va et vient, qui prévoit un émotions positives et négatives. Il est également important de reconnaître les sentiments et les sensibilités comme compagnons de plonger nos vies dans une palette colorée, chaque nuance a sa place.

VOIR AUSSI:
  1.  
  2.  
  3.  
Sans commentaires

Laisser un commentaire

Code De Sécurité