Des solutions créatives au chômage

FONTE ZOOM:
Le chômage est un problème majeur dans les temps modernes. Il contrôle une grande partie de la politique, qui promet toujours de trouver des solutions créatives, mais finalement enlisé dans les intérêts partisans. Les économistes avertissent que Horst Siebert de fausses solutions, telles que les salaires élevés. Entreprises quartiers ?? ?? des pays où ils sont inférieurs, le fossé entre riches et pauvres se creuse. Un capitalisme nihiliste règne en maître. Que peut-on faire? Le chômage est un phénomène qui existe depuis la montée du capitalisme et de l'industrialisation au XIXe siècle. Il a toujours été présente dans une mesure plus ou moins grande, dans les sociétés occidentales. Dans d'autres systèmes, comme la dictature fasciste en Espagne et le communisme en Union soviétique, était le système plus que d'autres pays doivent garder les apparences qu'il ne existe pas, mais a depuis été beaucoup par le gouvernement central, souvent inutiles , le travail créé pour garder les gens à travailler. Le résultat était «chômage caché», où beaucoup effective de chômage ?? ?? étaient à leur lieu de travail. Dans les années soixante-dix, alors que dans certains pays européens, dont les Pays-Bas, il y avait une socio-capitalisme ?? ?? le taux de chômage était relativement faible. A cette époque, elle prend dans certains pays de l'UE, même après des décennies de compressions budgétaires du gouvernement et de la privatisation, souvent terrifiante formes.

Quel est le chômage?

Les politiciens et les économistes parlent de deux formes traditionnelles de chômage: le chômage structurel et
chômage cyclique.

Le chômage structurel est une sorte de chômage, qui est le résultat de trop petits, les changements dans le processus de production ou à la main-d'œuvre. Elle ne dépend pas des fluctuations économiques. Il devrait exiger du travail et l'offre de travail sont ensuite mis ensemble, ce qui se fait en abaissant les salaires, la formation et les subventions salariales disposition. Quand les vacances de chômage saisonnier se propager à faire les saisons plus.

Le chômage cyclique se pose parce que la demande de travail en deçà d'un ralentissement économique, de sorte que pas de travail créé et même les emplois sont détruits. Certaines entreprises font faillite. Ce est résolu par des réductions d'impôt et les subventions ont augmenté pour le pouvoir d'achat et ainsi augmenter la consommation. Si le gouvernement peut augmenter leurs dépenses ou d'investir.

Le taux de chômage global d'un pays est le chômage structurel et cyclique ensemble.

Internationalisation

Comme décrit ci-dessus, il existe des modèles économiques afin de réduire le chômage ou recours structurelle et conjoncturelle. Mais à notre époque, l'économie est devenue très complexe. Au cours des vingt dernières années en Europe triplé chômage. La politique est toujours continuer à supposer que la croissance économique serait d'améliorer l'emploi, en raison de la relation entre la consommation et d'augmenter les lieux de travail. Mais d'autre part, il ya une internationalisation croissante de la compétitivité des entreprises, ceux-ci semblent de plus en plus de pays, où le travail est moins cher et le droit du licenciement plus favorable. La technologie, les systèmes informatisés sont introduits dans le processus de production détruit ?? cher ?? emplois.

Règles et lois

Les économistes avertissent donc toujours fausse stimulation de l'économie. Ils soulignent que le marché du travail en Europe ne est pas assez dynamique par certains employeurs règles oppressives et l'idée que la croissance des salaires augmente la demande et donc la demande de travail. Horst Siebert, l'auteur de Der ?? Kobra-Effect. Qui mari Irrwege der Wirtschaft Politik vermeidet ??, trouver par exemple. Les heures de travail d'une manière plus flexible doivent être réglementés et que la législation sur le marché du travail trop de profit des travailleurs et des chômeurs être négligé. Avant que les salaires doivent être souples et il ne saurait être question d'un minimum légal serait de négociation de manière individuelle sur les salaires.

Mentalité

Bon nombre des problèmes semblent être avec le mauvais état d'esprit des employeurs et des employés. Par la chute du communisme est la vision des employeurs sur les modèles économiques changé de telle sorte que l'équilibre entre l'aspect capitaliste qui fait des profits, et l'aspect social, qui fournissent le travail est par battus. La même chose se applique à l'employé, qui veut gagner autant que possible pour répondre aux besoins, qu'il ya vorheen ne étaient pas, et de plus en plus de vies pour gagner de l'argent au lieu de gagner de l'argent est fait pour vivre.

Course

Le résultat pour les employeurs, ce est qu'ils ont commencé une course de récolter autant d'avantages, où la fin justifie les moyens. Les entreprises dépendent de plus en une position juste, lorsque l'actionnaire joue un rôle de plus en plus important au sein de la politique de l'entreprise. D'autre part, certains employés tentent d'avaler tout comme de nombreux emplois, qu'ils nient autres leur droit au travail.

Ce dernier problème est principalement due à loondifferentiätie hauts salaires, les primes et -absurd commissies- où par exemple. Le susmentionnée Horst Siebert était un partisan de. Cependant, cela se est avéré pas de solution, parce que ce est plus le détournement, la corruption et l'argent noir a encouragé, quelque chose qui a été en partie responsable de la chute du système de bookcrossing.com au cours des dernières années, où maintenant tout le monde financés.

Des solutions créatives

L'argent est que, lorsque l'économie est sur. Et les principaux problèmes qui se posent en elle, puis aller pour l'argent. Ce est ce qui détermine le niveau de vie du peuple. Un niveau de vie, qui peut ne pas réduire, mais a seulement besoin d'être augmentée. Les profits et les salaires doivent donc croître à nouveau chaque année. Ce est un signe d'une économie saine et bonne, disent-ils. Comment ont-ils fait une erreur. Il se est avéré un ballon, qui, il ya plusieurs années a explosé.

Est en effet un rôle pour le gouvernement ici. Il est important de changer cette mentalité consommatrice. Cet homme veut toujours plus, lui a apporté dans ce qu'il est maintenant et ce est le plus frappant sont les différences entre les riches et les pauvres et les affamés dans le monde. Pour une meilleure répartition de la richesse de ce ne est pas nécessaire.

La division du travail est la seule véritable solution

Lorsque le problème du chômage, cela se traduit par la charge de travail. Le journaliste français Paul Lafrague a écrit dans ses écrits de 1883 ?? Le droit à la paresse ?? que l'homme est essentiellement seulement cinq jours par semaine aurait à travailler pour satisfaire ses besoins. Peut-être que ce est quelque chose exagéré, mais une solution est certainement dans les heures de travail. A ce moment, il ya une semaine de travail de 40 heures, dans certains cas, être réduit de plusieurs heures. Cela fonctionne un monopole des travailleurs au travail à la main. Les chômeurs sont en ce que giroflées de balle sur le côté.

Horaires flexibles

Les heures de travail doivent donc être souples et heures de travail ainsi considérablement réduite. Avec une semaine de travail de base flexible d'au moins vingt heures peut être déployé plus d'effectifs et exécute le chômage visible en arrière. Les entreprises peuvent alors anticiper un potentiel de croissance de la productivité et tiennent compte des changements de consommation saisonnière, il y aura donc beaucoup mieux et rémunération des heures supplémentaires. En outre, la demande de biens, car plus de temps libre se pose en pouvoir d'achat plus dispersés. Cette flexibilité peut suivre le cycle économique et les effets traumatiques, comme des licenciements massifs, de prévenir.

Heures de travail flexibles ne ont pas causé de réduction importante de salaire si tout le monde participe. Tout d'abord, les employeurs et les employés, mais aussi le gouvernement, ce qui pourrait stimuler les subventions de formation et de la fiscalité du travail devrait diminuer, précisément parce que le coût du chômage pour eux sont d'autant moins pour sa réduction. En outre, l'effet sera que le productiveit grandit et plus d'heures supplémentaires sera, quelle que soit apporte des revenus supplémentaires à l'employé.

Un loondifferentiätie supérieur semble ainsi être pas de solution, mais il serait contre-producteur. Les employés avec des salaires ridiculement élevés assurer que les travailleurs à bas salaires se sentent sous-évalués. Les plus de différences, plus ce sens prévaudront. Croissance entre riches et pauvres ne est pas une bonne base pour une atmosphère de solidarité, ce qui nécessite la société. Les employeurs devraient être enseignées tout pour voir leurs profits plus comme un résultat du travail de tous et non d'un seul. Bien sûr, personne ne met une société pour mieux me ne pas être, mais une partie des bénéfices, qui dans les périodes favorables, année après année est plus, il devra venir au profit de tous ceux qui par leur travail que les gains rendue possible. Cela signifie que un tampon de capital requis pour les mauvais moments pour qu'une entreprise n'a pas besoin d'aller immédiatement faillite si elle ne détruit pas d'emplois. En outre, dans les bons moments serait nécessaire un certain nombre d'emplois qui seront créés, calculée en proportion de ces bénéfices, avant toute divendendum et des primes versées aux actionnaires.

Shrinking le gouvernement

Une des conditions pour réduire les impôts se rétrécit le gouvernement. Les responsables administratifs de l'appareil est nécessaire, mais ne peuvent pas être trop grand pour travailler efficacement. Une contraction assure également que les services publics d'intérêt général, tels que l'éducation et les soins de santé, peuvent améliorer la qualité sans qui doivent être privatisées ou qu'ils entraînent des coûts pour les citoyens. Cela devra être fait au niveau national et européen. Surtout la formation de l'Union européenne et le coût élevé du maintien de sa fonction publique est une cause de ce que la fiscalité du travail sont si élevés dans de nombreux pays européens, quelque chose de concurrentiel, où les politiciens aiment toujours parler détériore.

Pensions

Dans une situation de chômage élevé, il est également sage de ne pas relever l'âge de la retraite. Il indique pas assez de pensée, qu'une fois à l'avenir de milliers d'autres resteront dans le marché du travail et le chômage que de continuer de se agrandir. En outre, le chômage est en grande partie la faute des fonds de pension moins. Ainsi, la cause doit être combattu et non les symptômes.
VOIR AUSSI:
  1.  
  2.  
  3.  
Sans commentaires

Laisser un commentaire

Code De Sécurité