Développement de l'autonomie à l'adolescence

FONTE ZOOM:
Cet article traite du développement de l'autonomie chez les adolescents. Ici, la théorie de l'autodétermination et de la théorie seperatie-individuation traités. Deux aspects importants de l'autonomie à l'indépendance de l'adolescence et le travail bénévole.

Le concept général de l'autonomie: l'indépendance par rapport à la fonction volontaire.

En ce qui concerne la conceptualisation et le rôle de l'autonomie pendant l'adolescence vues il contradictoires:
  1. Sur l'autonomie d'une part de la théorie seperatie-individuation défini comme l'indépendance ou la séparation, se référant à:
    • La distance interpersonnelle croissante entre l'adolescent et ses parents.
    • Le fait que les décisions de plus en plus indépendants jeunes à prendre, sans parents.
  2. Deuxièmement autonomie de la théorie d'auto-détermination est conceptualisée comme le travail bénévole: la tendance à prendre des décisions fondées sur des valeurs et des intérêts personnels authentiques, et avec un sens de choix et de volonté libre.

Autonomie et indépendance ou la séparation
Le développement de l'autonomie pendant l'adolescence est titulaire d'une double tâche dans laquelle les adolescents eux-mêmes d'abord détacher émotionnellement de ses parents avant de prendre progressivement la responsabilité personnelle de se présenter comme leurs propres jambes, dont ils dépendent plus de leurs parents .

La relation entre les parents et les adolescents se caractérise par ?? normale ?? état conflictuel, ce qui conduit à la coupe de la bande avec les parents. Ils se concentrent sur leurs pairs. Ce processus de séparation est de marcher à travers la maturation sexuelle subie par les adolescents, à la dérive ?? la vie ?? va se concentrer sur les relations entre pairs.

Selon Blossoms expire séparation ou séparation des parents en particulier intra-psychiques et émotionnels. Au lieu des parents peut se produire idoles sportives ou musicales. Ce processus de séparation, cependant, ne est pas à tous les adolescents aussi facilement.
  1. Une certaine expérience un écart entre leurs anciennes et nouvelles obligations. Peut causer des problèmes émotionnels.
  2. Certains tentent le vide causé par le remplissage de la deïdealisatie des parents en étant presque servilement sous réserve de certaines idéologies, des mouvements ou des sectes.
  3. Certains vont inverser anciens sentiments glorifiant vers les parents. Cela peut se manifester par:
    • formes passives de communication tels que l'indifférence.
    • Activement exprimé par la résistance directe et opposition ouverte aux parents. Cela peut conduire à des comportements d'extériorisation.
Une individuation succès est principalement traduit par une indépendance accrue de comportement.

Autonomie en fonction volontaire ou zelfgedermineerd
Le développement vers l'autonomie est considérée comme l'une des principales manifestations de l'opération de l'auto. Comme gedragsregulaties et les croyances sont plus intériorisées et mis en conformité avec l'auto, le comportement individuel avec un plus grand sentiment d'autonomie ou la liberté psychologique sera effectuée. On peut parfaitement soutenir l'activité et la raison pour exposer ce comportement suppose un sens de l'agence: le sentiment que vous envoyez votre comportement et de réglementer d'une manière qui est fidèle à soi-même, de sorte que vous convient.

Différencier motivation intrinsèque et extrinsèque:
  • Comportements sont intrinsèquement motivés se ils sont mis en œuvre parce qu'ils sont intéressant et fascinant en soi et fournissent ainsi satisfactions inhérents. Ce est le prototype de comportement motivé autonome: complètement libre et spontanée.
  • La motivation extrinsèque se réfère à l'exécution d'une activité dans le but d'obtenir un résultat en dehors de l'activité elle-même.

Internalisation actif est le processus par lequel les individus de façon active mais certaine attitude remis extérieur ou régulation comportementale transforment progressivement en valeurs personnelles ou des styles de comportement. Ce processus comprend quatre étapes:
  • Aucune internalisation
  • Internalisation partielle: également appelé introjection, où l'on se met sous pression pour effectuer l'activité. Ce est une source de conflit et de tension intérieure. Cela inclut également: faire quelque chose pour augmenter l'estime de soi ou d'être fiers.
  • Dans internalisation presque complète: vous réglementer le comportement via identification. Le comportement est perçu comme personnellement pertinente.
  • Internalisation complète: intégration complète. Dans ce cas, les jeunes gens connaîtront son comportement spontané et volontaire.

Deux définitions de l'autonomie
Il ya trois différences fondamentales entre les deux approches. Selon SDT cesse de fonctionner de façon autonome dans: la liberté de faire des choix en fonction de leurs propres besoins, les valeurs, les intérêts, afin qu'ils agissent d'une manière plus volontaire. Dans l'autonomie de la SIT de nature réactive, et dans le SDT est plutôt nature réflexive. Ils réfléchissent sur leurs propres actions et en essayant de mieux agir en augmentant la conscience de soi en fonction de ce que nous trouvons utile ou intéressant pour eux-mêmes. De plus, l'autonomie dans le SIT se réfère à une relation, tandis que dans la ZDT autonomie se réfère à une caractéristique d'une personne. Deuxièmement, il semble que l'indépendance des parents relativement indépendantes du travail bénévole. Il peut également être effectuée sous pression. Kagitcibasi place cette dichotomie entre travail dépendant et volontaire dans une perspective interculturelle. Elle décrit l'aide de l'autonomie deux dimensions:
  • Le premier se réfère à la distance interpersonnelle envers les autres et d'aller de l'appartenance à la séparation sorte que la séparation se réfère à forte indépendance.
  • La seconde est l'organisme. Termine d'autonomie et hétéronomie organisme.
Troisièmement, la relation avec la parenté. Dans le SIT sont indépendance et l'unité que deux extrémités d'un continuum. Ainsi, une indépendance croissante en même temps est associée à une diminution de la connectivité. Ceci est associé à la qualité réduite de la relation parent-enfant. Les adolescents doivent avoir lieu dans un équilibre. Dans SDT souligne que l'autonomie et la parenté ne sont pas les extrémités d'un même continuum, mais plutôt deux besoins importants qui se renforcent mutuellement.

Développement de l'autonomie

Autonomie comme la séparation ou la séparation des parents
Blush et Levy-Warren font valoir qu'une séparation augmentation ou la séparation des parents pendant l'adolescence un aspect normatif du développement, une conséquence logique de l'évolution biologique, cognitif et émotionnel pendant la puberté.
  • Les adolescents de développement physique obtenir une vue différente d'eux-mêmes et leurs parents.
  • En augmentant les compétences cognitives des adolescents pense non seulement en fait, mais aussi en termes de capacités. Cet adolescent se apprend et les parents voient comme des individus, chacun avec leurs propres idées et opinions.
  • Avec l'augmentation de la connaissance des émotions enseigner aux jeunes gens qui comprennent les parents dans toutes les conditions sont les mieux adaptés pour les aider avec leurs problèmes affectifs ou autres. Ils commencent à chercher plus de soutien social des amis.

Retrouvez également augmenté au début de l'adolescence indépendance affective place. Trouvez ci-dessous une stabilisation. Les filles viennent à un jeune âge fort émotionnellement détaché de leurs parents. Les garçons commencent un peu plus tard, mais à travers le processus un peu plus vite.

L'indépendance comportementale est mesurée pour déterminer se il ya une décision unilatérale parentale, une décision commune ou d'une décision unilatérale de l'adolescent. Cette augmentation de l'indépendance de comportement ne est pas nécessairement accompagnée par une augmentation des conflits entre les parents et les jeunes. Les filles et les garçons ont le même âge et le même rythme plus comportemental indépendante.

En général, les jeunes se développent d'abord un morceau de l'indépendance émotionnelle avant qu'ils ne soient comportemental plus indépendant. Le développement de l'autonomie de comportement est une tâche développementale normative pour tous les adolescents et présente une grande similitude entre les cultures que nous pourrions nous attendre.

Autonomie en fonction volontaire ou auto-déterminée
Si l'autonomie se réfère au travail bénévole que le développement de l'autonomie ne est pas seulement cruciale pour les adolescents, mais pour tout le monde, donc pour tous les âges. Développement autonomie dans la SDT ne est pas une tâche de développement, mais une tâche de vie. Il est donc, selon le développement spécifique ne ZDT d'autonomie à l'adolescence. L'autonomie est une tendance naturelle.

Autonomie comme une source de bien-être et une base pour le développement futur

L'autonomie est considérée comme caractéristique souhaitable qui peut contribuer à un comportement bien-être adaptée.

Conséquences de la séparation et de développer l'indépendance
Selon le SIT, le relâchement des images intériorisées de vos parents est une étape importante sur la voie de l'indépendance. Cela permet de liens affectifs avec d'autres personnes. Pour l'intimité est nécessaire individuation.

L'indépendance est un signe de maturité et de développement de plus en plus à un mode de vie mature. Cependant, la recherche montre que la séparation et l'indépendance ne est pas sans condition associée au bien-être et du comportement adaptatif des adolescents. L'indépendance émotionnelle forte a été associée à des aspects négatifs de l'ajustement psychosocial à l'adolescence, comme un manque de confiance chez les parents et lui-même, plus d'anxiété sociale et les problèmes de comportement. Les adolescents prennent des décisions souvent très tard voir plus les problèmes de comportement. Explication:
  1. Forte indépendance est caractéristique des adolescents qui ne ont pas bonne ou sécuritaire lien avec leurs parents. En l'indépendance adolescents veulent se opposer aux parents. Donc, ce est plus d'une réponse rebelle qu'un développement à l'âge adulte.
  2. Le moment de la mise au point. Forte indépendance à un jeune âge pourrait avoir des conséquences négatives. Le développement progressif de l'indépendance est mieux pour les jeunes.

Conséquences de travail auto-déterminée ou volontaire
Le SDT est considérée comme un besoin fondamental autonomie psychologique innée. Satisfaction de ces est associé à plus de bien-être et une meilleure adaptation comportementale. Comportement fondée sur des motifs introjectées et internalisées peut être plus soutenue que ce comportement est déterminé par des motifs externes. La pression interne et externe selon la SDT ne sera pas seulement se traduire par un manque de ténacité, mais aussi l'apprentissage, la performance et de saper le bien-être en général.

Contextes qui contribuent à entraver le développement de l'autonomie, ou tout simplement ceux qui le développement

Processus de la famille jouent un rôle important. Qui affectent la relation entre parent et enfant, le style spécifique de la parentalité et de la dynamique de la famille dans son ensemble. Cependant, en soulignant l'indépendance semble avoir tous les autres effets sur le fonctionnement et le bien-être des enfants que de l'espace pour le travail bénévole.

des processus d'enseignement dans la perspective de séparation-individuation
Recherche sur la prise d'indépendance a montré que la fréquence des décisions indépendantes par les adolescents augmente, l'indépendance de l'adolescent à prendre des décisions au sein de la famille est de plus en plus étendue toléré ou même encouragé. Plus d'espace pour prendre des décisions indépendantes tend à favoriser le développement de plus de séparation et de l'indépendance. On se attend donc que la décision indépendance au sein de la famille est associée à maturité et avec une meilleure adaptation psychosociale. Mais, cette recherche n'a pas montré cohérent. Aussi, nous avons vu plus haut que la forte indépendance de décision semble accrocher avec une adaptation plus problématique. Ce est possible parce que la décision d'indépendance se produit souvent dans les familles avec un climat permissif.

des processus d'enseignement du point de vue l'autodétermination
En plus d'encourager l'indépendance, nous pouvons également concevoir soutien à l'autonomie en encourageant le travail volontaire avec les composants suivants:
  • parents-Autonomie de soutien sont empathique. Cela a une composante affective et composante cognitive.
  • parents-Autonomie de soutien seront, si possible, et si désiré, offrir autant de choix.
  • parents-Autonomie de soutien donneront une réelle reddition de comptes se ils imposent une tâche qui ne auraient pas spontanément porter l'enfant. Une telle interprétation augmente la compréhension et la perspicacité dans la nécessité de la tâche assignée, ce qui rend l'enfant de façon plus volontaire effectuer la tâche.
L'adolescent sera souvent derrière ses choix et les comportements sont, et se ils sont plus personnellement expérience significative et apporter un sentiment de liberté psychologique avec eux.
Les parents peuvent l'indépendance ou la dépendance sur une base volontaire ou une manière d'encouragement de contrôle.

Influence de l'extérieur de la famille
Il est important d'examiner les influences des individus et des contextes en dehors de la famille. Il est également important soutien de l'autonomie mutuelle dans les relations d'amitié pendant l'adolescence. Encouragement de l'autonomie est associée à une meilleure expérience subjective de la relation et un solide sentiment d'attachement à la relation d'amitié. Les enseignants sont également importants. Les enseignants contribuent par style d'autonomie-soutien pour fonctionner de manière autonome au niveau de l'école, tandis que le soutien de l'autonomie des parents est particulièrement important pour le fonctionnement social autonome à l'école.
VOIR AUSSI:
  1.  
  2.  
  3.  
Sans commentaires

Laisser un commentaire

Code De Sécurité