Divorce: Procédure en 2008

FONTE ZOOM:
Dans la loi sur le divorce actuelle, il ya deux façons d'obtenir un divorce, le divorce en raison des différences irréconciliables, et le divorce par consentement mutuel. Un divorce fondé sur la faute de l'un des partenaires ne est plus possible, ce qui a également des implications pour toute pension alimentaire.

Inconsolable

Il a depuis 1/9/2007 en Belgique ne est plus possible d'obtenir un divorce pour cause déterminée ou après une séparation de fait de plus de deux ans. Le législateur est maintenant entré dans le divorce en raison de différences irréconciliables, ce qui est un divorce sans faute.

Il est inconsolable quand ?? poursuite de la cohabitation entre les époux et est raisonnablement impossible pour sa reprise ??. Il ne est donc plus nécessaire de prouver que le partenaire est en faute. La rupture irrémédiable peut être prouvée par tous les moyens légaux ou est automatiquement considérée comme établie après que le couple a vécu séparément pendant six mois ou un an. Si le juge constate des preuves suffisantes, il parle directement au divorce, même si à l'époque ne étaient pas encore défini les règles pour le soin des enfants, la liquidation du régime matrimonial ou la pension alimentaire.

Comme il ne est plus une erreur, existe désormais pour tout ex-partenaire la possibilité de demander une pension alimentaire pour elle-même. Cette prestation ne aurait normalement pas être accordée pour une période plus longue que la durée du mariage.

Après le divorce, les deux partenaires perdent maintenant tous les avantages qu'ils avaient donné l'autre à travers un contrat de mariage ou pendant le mariage. Nous pensons par exemple survit le plus longtemps ??, ?? si -. Stipulation. Auparavant perdu que le partenaire qui avait fait une erreur, qui bénéficie.

Le divorce par consentement mutuel

Il semble possible de séparer par consentement mutuel du réel. Désormais, cependant, ne est plus un âge minimum pour les partenaires, ni une durée minimum du mariage. En outre, il ya maintenant la possibilité déjà de passer à travers les accords partiels droit d'excitation dans le cadre de la procédure.

Une autre nouveauté est que la pension alimentaire qui a été mis dans un contrat, peut maintenant être examinée par le tribunal.

Le législateur se décide enfin que si la relation entre les partenaires se détériore pendant la procédure de divorce par consentement mutuel, peut être commuté à un divorce en raison de différences irréconciliables.
VOIR AUSSI:
  1.  
  2.  
  3.  
Sans commentaires

Laisser un commentaire

Code De Sécurité