Emploi: Résiliation due à la plainte contre le chef est autorisé

FONTE ZOOM:
Rembourser au salarié les frais non autorisés contre vous, il commet une violation substantielle de ses fonctions d'emploi. Cela vous donne droit à la cessation d'emploi si la plainte a été déposée avec l'intention de vous nuire. Une indication de cela peut être que votre employé n'a pas déjà tenté de régler la question avec vous. Un travailleur était employé par une institution sociale. En Mars 2000, il a déposé une plainte pénale contre le chef de l'institution. Il l'a accusé de détournement de fonds. La procédure pénale a été, cependant, mis un peu plus tard, que l'autorité de l'administrateur ne pouvait pas prouver qu'il avait détourné des fonds effectivement.
Lorsque l'employeur a appris de la poursuite, il a annoncé l'emploi sans préavis, dans le bien rangé alternative. Il vit dans la plainte pénale non autorisée, qui ne fut transporté dans son avis, de lui faire du mal, un grave abus de confiance. En particulier, parce que les travailleurs ne avaient pas mis en contact avec lui en face de l'écran pour enquêter sur la question à l'interne. L'employé a nié l'intention de causer des dommages, préférant la Cour fédérale du travail.

Les juges ont statué que Erfurt effectuées facilement, fausse plainte d'un employé contre son employeur peut être une violation grave du devoir. Ce est d'autant plus lorsque l'employé est en train de provoquer pas le jeu interne et il est prévu que l'employeur enquête sur les allégations. Une telle violation pourrait donner droit à un employeur de mettre fin à la relation de travail.
Si l'employé avait effectivement agi avec l'intention de causer des dommages, ou se il avait la question peut être réglée en interne, cependant, est resté peu clair. Par conséquent, la SAC a renvoyé l'affaire pour complément d'enquête de la Landesarbeitsgericht.BAG 3.7.2003, 2 AZR 235/02



VOIR AUSSI:
  1.  
  2.  
  3.  
Sans commentaires

Laisser un commentaire

Code De Sécurité