Étude Torah 53: Joseph avoue frères - Genesis

FONTE ZOOM:
Dans Genèse 45: 1-27 nous dit que Joseph se révèle à ses frères. Ses frères étaient atterrés. Voyant l'histoire de Jacob, leur père leur a dit qu'il croyait initialement. Ils avaient en fait menti à propos de la mort de Joseph. Mais Joseph avait été si habile pour donner aux frères un signe, à savoir les lois de Égla Aroefa que Joseph avec Jacob étudié avant d'aller à la recherche de ses frères dans le domaine.

Genèse 45: 1-27

Joseph ne pouvait plus contenir tous ceux qui étaient près de lui, et il se écria, Que tous aller loin de moi. Et il ne resta personne avec Joseph, quand il se fit connaître à ses frères. Puis il a éclaté en sanglots bruyants, et les Egyptiens et la maison de Pharaon l'entendit. Et Joseph dit à ses frères: Je suis Joseph; mon père encore vivant? Et ses frères ne purent lui répondre, car elle recula de terreur pour lui revenir ... Alors ils sont sortis de l'Egypte et alla dans le pays de Canaan à Jacob leur père. Ils lui ont dit: Joseph vit encore et il est gouverneur de tout le pays d'Égypte, son cœur est resté sous froid, parce qu'il ne pouvait pas y croire. Mais quand ils l'ont amené toutes les paroles que Joseph avait parlé, et quand il vit les chariots que Joseph avait envoyés pour le transporter, vécu l'esprit de Jacob, leur père.

Le texte intégral lit en hébreu:
א וְלֹא-יָכֹל יוֹסֵף לְהִתְאַפֵּק לְכֹל הַנִּצָּבִים עָלָיו וַיִּקְרָא הוֹצִיאוּ כָל-אִישׁ מֵעָלָי וְלֹא-עָמַד אִישׁ אִתּוֹ בְּהִתְוַדַּע יוֹסֵף אֶל-אֶחָיו. ב וַיִּתֵּן אֶת-קֹלוֹ בִּבְכִי וַיִּשְׁמְעוּ מִצְרַיִם וַיִּשְׁמַע בֵּית פַּרְעֹה. ג וַיֹּאמֶר יוֹסֵף אֶל-אֶחָיו אֲנִי יוֹסֵף הַעוֹד אָבִי חָי וְלֹא-יָכְלוּ אֶחָיו לַעֲנוֹת אֹתוֹ כִּי נִבְהֲלוּ מִפָּנָיו. ד וַיֹּאמֶר יוֹסֵף אֶל-אֶחָיו גְּשׁוּ-נָא אֵלַי וַיִּגָּשׁוּ וַיֹּאמֶר אֲנִי יוֹסֵף אֲחִיכֶם אֲשֶׁר-מְכַרְתֶּם אֹתִי מִצְרָיְמָה. ה וְעַתָּה אַל-תֵּעָצְבוּ וְאַל-יִחַר בְּעֵינֵיכֶם כִּי-מְכַרְתֶּם אֹתִי הֵנָּה כִּי לְמִחְיָה שְׁלָחַנִי אֱלֹהִים לִפְנֵיכֶם. ו כִּי-זֶה שְׁנָתַיִם הָרָעָב בְּקֶרֶב הָאָרֶץ וְעוֹד חָמֵשׁ שָׁנִים אֲשֶׁר אֵין-חָרִישׁ וְקָצִיר. ז וַיִּשְׁלָחֵנִי אֱלֹהִים לִפְנֵיכֶם לָשׂוּם לָכֶם שְׁאֵרִית בָּאָרֶץ וּלְהַחֲיוֹת לָכֶם לִפְלֵיטָה גְּדֹלָה. ח וְעַתָּה לֹא-אַתֶּם שְׁלַחְתֶּם אֹתִי הֵנָּה כִּי הָאֱלֹהִים וַיְשִׂימֵנִי לְאָב לְפַרְעֹה וּלְאָדוֹן לְכָל-בֵּיתוֹ וּמֹשֵׁל בְּכָל-אֶרֶץ מִצְרָיִם. ט מַהֲרוּ וַעֲלוּ אֶל-אָבִי וַאֲמַרְתֶּם אֵלָיו כֹּה אָמַר בִּנְךָ יוֹסֵף שָׂמַנִי אֱלֹהִים לְאָדוֹן לְכָל-מִצְרָיִם רְדָה אֵלַי אַל-תַּעֲמֹד. י וְיָשַׁבְתָּ בְאֶרֶץ-גֹּשֶׁן וְהָיִיתָ קָרוֹב אֵלַי אַתָּה וּבָנֶיךָ וּבְנֵי בָנֶיךָ וְצֹאנְךָ וּבְקָרְךָ וְכָל-אֲשֶׁר-לָךְ. יא וְכִלְכַּלְתִּי אֹתְךָ שָׁם כִּי-עוֹד חָמֵשׁ שָׁנִים רָעָב פֶּן-תִּוָּרֵשׁ אַתָּה וּבֵיתְךָ וְכָל-אֲשֶׁר-לָךְ. יב וְהִנֵּה עֵינֵיכֶם רֹאוֹת וְעֵינֵי אָחִי בִנְיָמִין כִּי-פִי הַמְדַבֵּר אֲלֵיכֶם. יג וְהִגַּדְתֶּם לְאָבִי אֶת-כָּל-כְּבוֹדִי בְּמִצְרַיִם וְאֵת כָּל-אֲשֶׁר רְאִיתֶם וּמִהַרְתֶּם וְהוֹרַדְתֶּם אֶת-אָבִי הֵנָּה. יד וַיִּפֹּל עַל-צַוְּארֵי בִנְיָמִן-אָחִיו וַיֵּבְךְּ וּבִנְיָמִן בָּכָה עַל-צַוָּארָיו. טו וַיְנַשֵּׁק לְכָל-אֶחָיו וַיֵּבְךְּ עֲלֵהֶם וְאַחֲרֵי כֵן דִּבְּרוּ אֶחָיו אִתּוֹ. טז וְהַקֹּל נִשְׁמַע בֵּית פַּרְעֹה לֵאמֹר בָּאוּ אֲחֵי יוֹסֵף וַיִּיטַב בְּעֵינֵי פַרְעֹה וּבְעֵינֵי עֲבָדָיו. יז וַיֹּאמֶר פַּרְעֹה אֶל-יוֹסֵף אֱמֹר אֶל-אַחֶיךָ זֹאת עֲשׂוּ טַעֲנוּ אֶת-בְּעִירְכֶם וּלְכוּ-בֹאוּ אַרְצָה כְּנָעַן. יח וּקְחוּ אֶת-אֲבִיכֶם וְאֶת-בָּתֵּיכֶם וּבֹאוּ אֵלָי וְאֶתְּנָה לָכֶם אֶת-טוּב אֶרֶץ מִצְרַיִם וְאִכְלוּ אֶת-חֵלֶב הָאָרֶץ. יט וְאַתָּה צֻוֵּיתָה זֹאת עֲשׂוּ קְחוּ-לָכֶם מֵאֶרֶץ מִצְרַיִם עֲגָלוֹת לְטַפְּכֶם וְלִנְשֵׁיכֶם וּנְשָׂאתֶם אֶת-אֲבִיכֶם וּבָאתֶם. כ וְעֵינְכֶם אַל-תָּחֹס עַל-כְּלֵיכֶם כִּי-טוּב כָּל-אֶרֶץ מִצְרַיִם לָכֶם הוּא. כא וַיַּעֲשׂוּ-כֵן בְּנֵי יִשְׂרָאֵל וַיִּתֵּן לָהֶם יוֹסֵף עֲגָלוֹת עַל-פִּי פַרְעֹה וַיִּתֵּן לָהֶם צֵדָה לַדָּרֶךְ. כב לְכֻלָּם נָתַן לָאִישׁ חֲלִפוֹת שְׂמָלֹת וּלְבִנְיָמִן נָתַן שְׁלֹשׁ מֵאוֹת כֶּסֶף וְחָמֵשׁ חֲלִפֹת שְׂמָלֹת. כג וּלְאָבִיו שָׁלַח כְּזֹאת עֲשָׂרָה חֲמֹרִים נֹשְׂאִים מִטּוּב מִצְרָיִם וְעֶשֶׂר אֲתֹנֹת נֹשְׂאֹת בָּר וָלֶחֶם וּמָזוֹן לְאָבִיו לַדָּרֶךְ. כד וַיְשַׁלַּח אֶת-אֶחָיו וַיֵּלֵכוּ וַיֹּאמֶר אֲלֵהֶם אַל-תִּרְגְּזוּ בַּדָּרֶךְ. כה וַיַּעֲלוּ מִמִּצְרָיִם וַיָּבֹאוּ אֶרֶץ כְּנַעַן אֶל-יַעֲקֹב אֲבִיהֶם. כו וַיַּגִּדוּ לוֹ לֵאמֹר עוֹד יוֹסֵף חַי וְכִי-הוּא מֹשֵׁל בְּכָל-אֶרֶץ מִצְרָיִם וַיָּפָג לִבּוֹ כִּי לֹא-הֶאֱמִין לָהֶם. כז וַיְדַבְּרוּ אֵלָיו אֵת כָּל-דִּבְרֵי יוֹסֵף אֲשֶׁר דִּבֶּר אֲלֵהֶם וַיַּרְא אֶת-הָעֲגָלוֹת אֲשֶׁר-שָׁלַח יוֹסֵף לָשֵׂאת אֹתוֹ וַתְּחִי רוּחַ יַעֲקֹב אֲבִיהֶם.

Genèse 45: 1

Joseph ne pouvait plus se retenir.

Midrash Tanchuma:
Dont la confrontation entre Joseph et Juda était similaire? Avec un bœuf qui a eu lieu autour et tous les animaux ont fui, jusqu'à ce que le lion et le bœuf est apparu retirèrent. .

Midrash Rabba:
En ce qui concerne est dit entre la réunion de Juda et Joseph: «Les plans du cœur de l'homme sont des eaux profondes, mais un homme de compréhension sait comment creuser." Cela peut être comparé à un puits profond complète de l'eau claire et froide, mais personne ne peut le boire. Puis quelqu'un vient avec une longue corde et d'un seau et treuillage l'eau et bu, toute l'eau qui a ramassé et buvait. De même Juda ne se arrête pas répondre Joseph jusqu'à ce qu'il avait pénétré son cœur.

Genèse 45: 1

Et il cria, "supprime tous de moi: si personne ne était avec lui, tandis que Joseph se fit connaître à ses frères."

Midrash Rabba:
Rabbi Chama a déclaré Joseph n'a pas agi avec soin, parce que si quelqu'un l'a frappé, il mourrait sur place.
Rabbi Samuel dit: Il a agi correctement et soigneusement. Il savait la justice de ses frères et motivée: Mes frères ne sont pas soupçonnés d'effusion de sang.

Genèse 45: 3

Mais ses frères ne purent lui répondre, car ils étaient consternés, à cause de lui.

Talmud Chaggigah 4b:
Rabbi Eléazar se écria: «Maintenant, si la menace de chair et de sang ainsi, combien plus la censure du Saint, béni soit-Il!"

Genesis 45:12

Et voici, vos yeux voient ... ma bouche est, qui vous parle.

Rachi:
Il leur a montré qu'il a été circoncis et qu'il parle le Saint Langue.

Genesis 45:26

Et son cœur est resté cool, car il ne les crut point.

Avot d'Rabbi Nathan, chapitre 30:
Ce est le sort du menteur, même quand il parle, il est ne ont pas cru la vérité. Initialement menti aux fils de Jacob contre leur père quand le manteau de Joseph, ils barbouillé de sang de la chèvre; mais quand ils lui ont dit la vérité, ils ne le croyaient pas.

Genesis 45:27

Mais quand ils lui parlaient tous les mots de Joseph, dont il avait parlé, et il vit les chariots que Joseph avait envoyés pour le prendre, puis relancé l'esprit de Jacob, leur père.

Rachi:
Joseph a fait un clin d'œil à ses frères pourrait apporter à leur père: quand Joseph Jacob avait quitté ils avaient étudié les lois de Égla Aroefa. Ainsi, bien que le pharaon qui avait envoyé les voitures, le verset dit: "Et quand il vit les chariots que Joseph avait envoyés» pour les «voitures» qui parle le verset est une référence à la Égla Aroefa.

Talmud de Jérusalem:
Jacob Joseph à ses frères qu'il envoyait l'accompagne sur son chemin. Joseph dit: «Père, revenir, de sorte que vous ne sera pas puni soin de vous." Jacob lui dit: "Mon fils, dans ce cas me échouer progéniture quand ils organisent une orientation adéquate pour un voyageur et il est tué, et ils apporteront une Égla Aroefa et se exclamait:« Nos mains ne causent pas de ce sang ".

Rabbi de Loubavitch
Le principe de la loi du Égla Aroefa est qu'une personne est responsable de ce qui se passe en dehors de son domaine. Lorsqu'un passager est retrouvé assassiné 'dans le champ', les anciens de la ville la plus proche doivent amener à se approcher et Égla Aroefa pour expier le crime, même se il se produit en dehors de leur juridiction; parce que ce était tout de même leur responsabilité de faire partir le voyageur avec des fonds et une protection suffisante.

Ce est le sens profond du message envoyé Joseph à Jacob. Joseph était la loi de Égla Aroefa souvenir. Joseph est envoyé loin de la zone sacrée de sa maison, mais il se tenait son âme de ne pas voyager sur les terres de la personne spirituelle de l'Egypte sans commission; il n'a pas quitté pour une mort spirituelle avec la justification que «Ce est en dehors de mon domaine, je ne ai pas à traiter." Après 22 ans, Joseph toujours le même Joseph, qui a étudié les lois de Égla Aroefa.

Ce message relancé son père.
VOIR AUSSI:
  1.  
  2.  
  3.  
Sans commentaires

Laisser un commentaire

Code De Sécurité