Euro Prix Sakharov du Parlement à des militants du printemps arabe

FONTE ZOOM:
Le Parlement européen a décerné le 27 Octobre, 2011, son prix annuel des droits de l'homme pour cinq militants qui jouent un rôle important ou joué dans le printemps arabe. Le prix est connu que le prix Sakharov et est destiné à des personnes ou des organisations qui se sont distinguées dans le domaine de la démocratie et des droits humains. Le prix est nommé d'après le physicien russe et militant des droits humains Andrei Sakharov. Selon le président du Parlement européen, Jerzy Buzek, a eu cinq militants distinctes ?? contribué à des changements historiques dans le monde arabe et cette récompense réaffirme la solidarité du Parlement et comment il les soutient dans leur lutte pour la liberté, la démocratie et la fin de autoritaire ?? régimes. Il a appelé le prix ?? un symbole pour tous ceux qui travaillent pour la dignité, la démocratie et les droits fondamentaux dans le monde arabe et au-delà ??.

Sur les cinq prix, une a été décerné à titre posthume, à savoir Mohamed Bouazizi, le vendeur de fruits tunisien dont l'auto-immolation a été le début de l'insurrection dans son pays. Le prix est également rendue à Asmaa Mahfouz d'Egypte, qui a été l'objet d'une révolution après la Tunisie. Aussi cette a été décerné à Ahmed al-Zubair Ahmed al-Sanusi de la Libye, où a également été renversé le régime de Mouammar Kadhafi. Les deux autres étaient Razan Zaitouneh et Ali Farzat, tous deux de Syrie, où la rébellion encore a été supprimée avec une main lourde contre le régime.

?? Mohamed Bouazizi

Le vendeur ambulant tunisien qui devint connu pour son auto-immolation le 4 Janvier 2011 et est mort de ses blessures. Son acte a provoqué une chaîne de réactions de protestations couloir extérieur de la Tunisie.

Asmaa Mahfouz

Elle a rejoint en 2008 par le mouvement de la jeunesse égyptienne «6. Avril", a aidé à organiser des grèves et organisé ses propres manifestations. Elle a été arrêtée par l'armée, mais libéré sous caution après la pression des activistes éminents.

Ahmed al-Zubair Ahmed al-Sanusi

Il a passé 31 années dans les prisons libyennes dans le cadre d'une tentative de coup d'Etat contre le colonel Kadhafi. Après le renversement de son régime, il fait partie du Conseil national de transition, le gouvernement intérimaire.

Razan Zaitouneh

Avocat syrien des droits de l'homme qui dénonce à travers son blog atrocités du régime. Elle doit entrer dans la clandestinité parce qu'elle est considérée par les autorités comme un agent étranger.

Ali Farzat

Ce caricaturiste politique syrienne se moquait du régime en Syrie. En Août 2011, les forces de sécurité syriennes l'ont battu, ses mains ont été brisées comme un avertissement ?? ??. Ses dessins ont été confisqués.
VOIR AUSSI:
  1.  
  2.  
  3.  
Sans commentaires

Laisser un commentaire

Code De Sécurité