Existentialisme

FONTE ZOOM:
Homme ne est rien d'autre que ce qu'il fait de lui-même. Ce est le principe de l'existentialisme. L'existentialisme est un mouvement philosophique qui a été donné forme en Europe depuis la Première Guerre mondiale. Existentialisme se concentre sur l'existence personnelle vécu avec ses attitudes, les humeurs et les décisions qui à son tour constitue la base de l'acte.

Existence Philosophie

Kierkegaard est considéré comme un des précurseurs les plus importants de la philosophie d'existence. Heidegger et Sartre, la philosophie de l'existence donné plus de forme et le contenu. Les philosophes de l'existence prennent l'homme dans le monde comme un point de leur philosophie de départ. Cette philosophie ne sert à rien théorie systématique de l'existence. La vraie existent tombe sous les philosophes de l'existence ne doit pas empêcher un concept ou d'un système. Doit être bien pensé l'existence humaine réelle dans le monde réel.

Et son existence

La différence entre l'être et l'existence peut être caractérisé comme suit. Y at-il ou ne est pas. Cependant, l'existence ne est possible. Ce est un peut-être. L'existence est constamment choix doivent constamment décider et peut être maintenue en tout temps ou perdu. L'homme ne coïncide jamais avec lui-même, une telle chose coïncide avec lui-même. L'homme se transcende, il peut choisir parmi de nombreuses options et de réaliser cela. Homme ne est pas, mais il est. L'homme est ce qu'il fait de lui-même.

En-soi et pour-soi
Sartre distingue entre ses deux domaines, à savoir l'en-soi et pour-soi. L'en-soi est sont des choses matérielles, ce pacte, indéterminée, de sens et absurde. Le pour-soi est la conscience qui se caractérise par l'intentionnalité.

La peur et la liberté

La peur et la liberté sont récurrents sujets à Heidegger et Sartre. Heidegger dit que la réflexion peut nous apprendre à reconnaître que la mort, la possibilité de sa propre non-être, nous appelle notre propre existence pour nous emmener. Il souligne l'irrévocabilité de nos décisions et nous appelle à vivre dans la liberté et l'auto-responsabilité. L'être humain doit être en premier lieu, ce est d'être encore sa tâche.

Sartre vient avec beaucoup d'emphase sur la liberté de l'homme. Il connaît la conscience de la liberté absolue et illimitée. Man peut dépendre des circonstances, comme acteur, il est capable de modifier ces conditions. Grâce à sa liberté, l'homme peut se rendre compte en permanence. Mais la prise de conscience de cette liberté peut aussi prendre la forme de la peur, la tentation est grande dans ce cas pour éviter la liberté ou refuser.

Créativité
Les perspectives de Sartre athée et pessimiste. Existence est à son avis, finalement un échec, parce que être ensemble est impossible. L'homme est impuissant que dans un monde dépourvu de sens de factualité pur laquelle il ne peut donner de façon arbitraire par leur propre créativité. Homme ne est pas quelque chose dans le sens dans lequel les choses sont quelque chose. Il doit, comme une création continue à partir de rien, dans ce qu'il est. L'homme est libre. L'homme est condamné à être libre.
VOIR AUSSI:
  1.  
  2.  
  3.  
Sans commentaires

Laisser un commentaire

Code De Sécurité