Faire louer réduction rétroactive

FONTE ZOOM:

Déficiences réduisent la qualité de vie. Si le locataire souhaite faire une réduction de loyer prétend qu'il exige la notification de défauts. Rétroactive le droit existe en vertu de réserve.

Veut réduire le loyer que le locataire, il doit en informer le propriétaire de l'absence immédiatement. Le but du régime est que le propriétaire doit avoir la possibilité de rectifier la plainte.

Réduction du loyer exige la connaissance du défaut

  • Le locataire peut réduire le loyer qu'à partir de la date de notification de défauts. La réduction de loyer rétroactif pour des périodes passées est exclue, autant que le propriétaire ne avait aucun moyen de contrôler la situation.
  • La condition préalable est que le locataire connaît la situation elle-même. Seulement se il sait, il peut réduire. Ici, sa connaissance du défaut spécifique doit, son apparence et son impact sur la facilité d'utilisation de l'appartement raconter. Il lui fait mal l'ignorance déjà négligence grave.
  • Savait le locataire manque la signature du contrat, il ne peut pas réduire.

Réduction rétroactive nécessite la réservation

  • Une réduction de loyer rétroactif ne est possible que si le locataire trouve la déficience et son locataire paie en effet, mais conserve une possible réduction de loyer. Ensuite, il peut attendre le développement de la situation et de réduire plus tard encore. Cela exige que le locataire au propriétaire expressément informé de ce titre.
  • Rétroactive une réduction de loyer aussi être considérés, où le manquement est constaté par la suite et, en fait depuis le début a été disparu depuis le début du bail. Exemple: Les notes des locataires rétrospectivement que le désigné dans l'espace bail de vie de plus de 10 pour cent différent de l'espace de vie réelle.
  • De même, il serait considéré, si le locataire paie le loyer, parce qu'il veut croire que le propriétaire devra éliminer selon sa promesse du défaut.
  • Une diminution de loyer en retard est exclue si la créance est prescrite par le locataire. Le délai de prescription est de 3 ans. Il commence avec la fin de l'année dans laquelle la créance est née et le locataire a reconnu la carence.
VOIR AUSSI:
  1.  
  2.  
  3.  
Sans commentaires

Laisser un commentaire

Code De Sécurité