Fumoir au travail - dispositions juridiques

FONTE ZOOM:

Le fumoir au travail est une belle touche par l'employeur. Suite à la loi, mais il peut aussi décider généralement contre le tabagisme.


La question du tabagisme est d'évaluer pour les employeurs presque exclusivement du côté des coûts. Si un fumeur est décoré dans le lieu de travail dépend d'une part du puits de l'attitude sympathique de l'employeur envers les fumeurs. Un engagement à établir un fumoir ne existe pas.

Parmi ceux-ci, la décision de fumer chambre dépend interne

  • Tout d'abord, la décision pour ou contre une salle de fumer dans les lieux de travail par l'employeur est auto-dépendante. Le plus petit de la société, plus la décision va revenir sur la gestion en tant que personne. Bien sûr, cela aussi les aspects personnels jouent un rôle. Un chef lui-même n'a jamais fumé, les besoins d'un fumeur ne peut jamais comprendre. En conséquence, pour le calcul d'un tel dispositif est différente, comme ce est le cas avec un bossage de fumer.
  • Mais il ya aussi des considérations opérationnelles qui doivent être clarifiées. Principalement ce est la sécurité. Dans une société où les emplois ou les moyens qui y sont utilisés sont classés comme douteux en termes de flammes nues, est interdit de fumer dans tous les cas. Cela vaut également pour les locaux extérieures, comme ce est le cas par exemple dans une station-service. Ainsi, la fumée est déjà contraint par la loi pour aller à fumer dans les zones à l'extérieur des locaux. Ici, cependant, les conditions techniques spécifiques à respecter. Comme cela se produit dans un accident qui se produit à ce moment, l'association professionnelle de l'assurance-accidents obligatoire ne est pas une.
  • Dans les petites entreprises doivent être donnée quant à savoir si le mécontentement de fumeurs qui ne peuvent pas fumer dans les locaux, pèse plus lourd que le mécontentement de la non fumeur, qui ne sont pas, cependant, exposé à la fumée de la nuisance odeur. Même si les temps fumeurs ne sont autorisés que dans des intervalles réguliers, le fumoir au travail est un facteur de coût qui doit être couvert par les revenus de la société. Équipement, pro rata chambre loyer, les frais d'exploitation pour le chauffage et l'entretien par le travail de rénovation doit être pris en compte.

Les dispositions du Code du travail

  • Le droit du travail prévoit très clairement à la protection de la non fumeur comme une priorité absolue quand il se agit de fumer en milieu de travail. Cela se reflète dans les arrêts dans lesquels même les employés d'une opération de jeu étaient droit qui existait malgré la Salle associé sur un lieu de travail sans fumée. En employés Rhénanie du Nord-Westphalie de la ville de Cologne le fumoir a été enjoint au travail après qu'ils se étaient plaints.
  • Les raisons qui militent contre le fumoir au travail est surtout vu dans la protection de la non fumeur. Mais du point de vue personnel de la salle de fumer est généralement repoussé au travail. Les fumeurs sont plus souvent malades, selon les statistiques. Ce pèse lourdement sur collègues non-fumeurs en travaillant plus. Le médicament, qui donnent souvent le fumeur sans autorisation pendant les heures de travail, l'opération est très coûteuse, car fumer pendant les heures de travail réduit la productivité. Ainsi, dans des sociétés où la cigarette est pas irrecevable dès le départ, la salle de fumer au travail est un privilège qui doit être considéré comme un bon geste et de ses règles, comme le respect des durées de fumage doit être maintenue.
VOIR AUSSI:
  1.  
  2.  
  3.  
Sans commentaires

Laisser un commentaire

Code De Sécurité