Inefficace propre usage avis: hôte ne rembourse pas les frais juridiques du locataire

FONTE ZOOM:
Dans une décision récente, la Cour suprême a décidé qui doit supporter les frais de justice dans un usage personnel cessation inefficace. Même si un locataire de propriétaire quitte sa vertu inefficace de ses besoins, il n'a pas besoin de remplacer le coût lui son avocat.

Les honoraires d'avocat pour l'examen de la résiliation captive
Dans son arrêt dans l'affaire, le locateur et le locataire ont débattu sur le remplacement des honoraires d'avocat pour le rejet d'une cessation captive. Le propriétaire avait résilié le bail conformément au § 573 al. 2 no. 2 BGB raison de ses besoins. Toutefois, la justification détaillée nécessaire à la station ne contient pas la lettre de résiliation. Par conséquent, les locataires sont allés à un avocat. Ce rejeté la démission. Par la suite, cependant, le propriétaire a réitéré la vertu de la cessation de ses besoins, cette fois avec un préavis suffisant. En raison de la fin de la seconde locataire avait fait quitter l'appartement. Parce que le rejet de la première terminaison invalide il a demandé au propriétaire, mais le remboursement des frais engagés les frais d'avocat.

Cessation d'emploi involontaire du locataire captive supporte les frais juridiques
La Cour suprême a statué en faveur du propriétaire que les honoraires de l'avocat ne peuvent pas être remplacés. Le locataire était d'aucune demande de dommages-intérêts contre le propriétaire. Le juge a précisé que le locateur ne est pas obligation secondaire de se conformer aux exigences formelles en matière de discipline, y compris le licenciement. Seul un propriétaire qui prononce coupable de l'arrêt non autorisé, rendant responsable des dommages si le locataire a subi des dommages à la suite de la résiliation illégale.

Mais au cas où il ne était pas une question de savoir si le propriétaire avait eu tort à un motif non-existants de licenciement, mais le fait que les conditions formelles de terminaison ne avaient pas été respectées. Et cela inclut aussi les raisons de la station. Cette obligation de motivation est de permettre que le locataire de gagner en clarté à propos de sa situation juridique. Faute d'une résiliation du locateur au motif qu'il est invalide dès le départ. Une justification du licenciement est donc principalement dans l'intérêt du propriétaire parce que le bail ne est pas terminée autrement, même si un motif de licenciement est donnée.
VOIR AUSSI:
  1.  
  2.  
  3.  
Sans commentaires

Laisser un commentaire

Code De Sécurité