Inscription des entreprises - les premières opérations

FONTE ZOOM:
Création d'une opération de l'artisanat, un maître artisan a été rarement nécessaire. Les artisans peuvent être réalisées facilement. Cependant, certaines étapes sont nécessaires avant de pouvoir arriver à leurs propres start-ups. Inscription des entreprises - les premières opérations

Aujourd'hui, ce est la mise en place d'une opération à petite échelle, mais très peu d'activités nécessite un maître artisan. Cet obstacle a été levée par une décision de la Cour constitutionnelle fédérale et ainsi garantir l'exercice de la profession sans maître artisan.

Exceptions sont également possibles si la preuve de l'enseignement de l'artisanat et en conséquence de nombreuses années d'activité est prévu dans le métier particulier. Comment beaucoup plus facile peut se réaliser et de démarrer sa propre entreprise artisanale individuelle compétences maintenant. Cependant, certaines étapes sont nécessaires avant de pouvoir arriver à leurs propres start-ups.

Avec la capacité d'aller aussi sans maître dans l'auto-emploi, suit dans la plupart des cas, l'enregistrement des entreprises, qui, néanmoins différentes étapes intermédiaires peuvent être nécessaires. Contrairement à d'autres branches de l'autre les obstacles bureaucratiques sont définies lors d'une demande d'un artisan sur Suivant pour appliquer pour une licence d'affaires. Tout d'abord, l'artisan doit entrer son activité dans le rôle d'artisan.

Puis cela devient une carte de l'artisanat, qui est nécessaire pour l'inclusion dans le registre du commerce. En outre, l'autorisation d'exercer le métier est délivré. Ce est possible que par la Chambre des Métiers, qui enregistre chaque artisan et le fonctionnement et qualifié. Habituellement, la Chambre des Métiers a ainsi un aperçu d'une région particulière et bat à un excédent de l'artisanat d'autres endroits pour démarrer une entreprise avant, pour éviter une concurrence excessive.

Prochaines étapes

Après l'inscription a réussi dans la Chambre de l'enregistrement de l'opération suit le bureau commercial. Ceci est réalisé grâce à la carte du commerce, qui permet l'enregistrement au registre du commerce. Ici, le bureau commercial reçoit les informations nécessaires pour les autres autorités compétentes et envoie des données à l'administration fiscale, l'Office statistique national et de l'association professionnelle.

Après l'enregistrement de ces bureaux de nouvelles mesures sont initiées automatiquement. Après l'enregistrement de l'entreprise en même temps il nécessite encore l'approbation de la supervision Basse, également appelé l'UBA. Ce respect des moniteurs de certaines règles de sécurité pour l'industrie et les permis délivrés notamment pour les activités de construction à des endroits précis.

Enfin, l'achèvement assurance de l'association professionnelle est le dernier obstacle avant le début peut commencer dans l'entreprise start-up. Ici, il a le choix entre une assurance ou une assurance volontaire, qui comprend d'autres paquets supplémentaires sur demande. Cependant, ce ne est que pour les artisans commerciaux indépendants de l'affaire.

Les employés d'une entreprise artisanale ont le devoir d'être un membre de l'association professionnelle et ne peut donc faire ce choix. Si les barrières officielles aux entreprises start-up d'un artisan fait, nous pouvons commencer le travail réel. L'indépendance sans Meisterbrief augmenter les options de voyage énormément tout en aidant à développer librement.

VOIR AUSSI:
  1.  
  2.  
  3.  
Sans commentaires

Laisser un commentaire

Code De Sécurité