La dette nationale des Pays-Bas se glisse plus loin

FONTE ZOOM:
Malgré le gaz naturel généreux Pays-Bas ont développé une relation amour-haine avec les finances publiques. La dette nationale des Pays-Bas a augmenté entre 1900 et 2000, passant de 642 millions d'euros à 224,8 milliards d'euros. En 2007, il était déjà 258,8 milliards d'euros. Et en aidant dans le secteur financier en raison de la crise du crédit a éclaté la dette nationale à 346,2 milliards d'euros. Voici quelques possessions en avant, mais le trou dans le budget ont pris un pas de plus.

La dette de l'UEM

Le ministère des Finances définit la dette UEM comme «le total de tous ces prêts en cours à la charge de l'ensemble du secteur public, à savoir les prêts du gouvernement, les fonds de sécurité sociale et des administrations locales. La dette de l'UEM est désigné un pourcentage, appelé la dette UEM. Ce ratio de la dette UEM représente le rapport entre la dette UEM et le produit intérieur brut ". Le CPB estime que la dette de l'UEM pas une idée claire de la situation financière du gouvernement. La dette UEM savoir ignore la possession d'actions et l'octroi de crédit aux entreprises et aux ménages. Les actifs financiers dits net ne.

La dette de l'UEM à la frontière critique

Néanmoins, les Pays-Bas sur la base de la dette UEM réglée dans le Pacte de stabilité pour l'euro. Le traité de Maastricht de 1992 est en effet convenu que la dette d'un pays de l'UEM en dessous de 60% du PIB doit rester ou devrait progressivement évoluer vers une telle dette. La dette de l'UEM se élevait à la fin de 2007 à 45,6% et la diminution de la croissance du PIB. Mais la crise du crédit et la récession subséquente de la dette de l'UEM a été soudainement augmenté à 58,1% à la fin de 2008. Un mauvais développement parce qu'il a été à la fois une contraction du PIB, mais aussi un déficit budgétaire important. Un certain nombre de pays de la zone euro, même si ce ne est encore pire, ce qui finira par avoir un effet négatif sur la situation de l'euro face aux autres devises.

Pronostic la dette 2009-2010

À la fin de Juin 2009, le ministre des Finances Bos connu qu'en 2010, la dette de l'UEM ou de la dette avec pas moins de 100 millions d'euros par jour augmenteraient. Combiné avec un déficit budgétaire le rapport de la dette de l'UEM en 2010 de passer par le seuil critique de 60% et se élèvent à 66,3%. Selon les calculs de l'OCDE, le déficit des administrations publiques en 2010 vers 7%. Dans les calculs de la DGPC, ce déficit ou de l'équilibre de l'UEM en 2009 à 4,1% en 2010 à 6,7%. Toujours dans le traité de Maastricht a été convenu que le déficit public d'un pays à 3% du PIB peut être.

VOIR AUSSI:
  1.  
  2.  
  3.  
Sans commentaires

Laisser un commentaire

Code De Sécurité