La note actuelle: dégradation des mini-emplois prioritaires

FONTE ZOOM:
La dégradation des mini-jobs est un des indemnités de licenciement de priorité. Il a donc décidé le tribunal régional de Cologne.

La note actuelle: dégradation des mini-emplois prioritaires

L'emploi d'un employé qui a travaillé comme assistant de soins infirmiers, a été soigneusement licenciés. L'employé a présenté une demande de licenciement abusif. Il a dit que les critères sociaux l'employeur est viciée parce que plusieurs travailleurs marginalement employées contre lui auraient été résiliés.

Ce tribunal de Cologne a donné les droits des travailleurs. Peu importe si jamais il y avait été une entreprise raisons, les critères sociaux pour la Loi sur la protection de l'emploi est défectueux. L'employeur n'a pas allégué que son concept d'organisation nécessite simplement l'existence continue des mini-jobs. Il était allé à lui, donc que la réduction du volume de travail de temps de fonctionnement. Les travailleurs marginalement employées sont donc comparables à l'infirmière auxiliaire et auraient dû être terminé comme une priorité. Parce qu'ils ne étaient pas occupés six mois en opération et donc pas couverts par la protection contre le licenciement de la législation de protection de l'emploi.

Tribunal du travail régional de Cologne; Arrêt du 03/06/2004, numéro de dossier: 6 Sa 252/04
VOIR AUSSI:
  1.  
  2.  
  3.  
Sans commentaires

Laisser un commentaire

Code De Sécurité