La procédure sommaire

FONTE ZOOM:
Une procédure civile devant le tribunal sont très chronophages. Fournir faits et des preuves stankdpunten prendre du temps, aussi l'opinion de la cour ne est pas seulement soutenu, il doit être examinée attentivement. Tout cela assure que les procédures prennent beaucoup de temps et beaucoup de gens ne sont donc pas une option. Par conséquent, nous avons aux Pays-Bas les poursuites sommaires. Cette procédure est beaucoup plus courte, certains éléments sont omis de la procédure normale ou aller beaucoup plus vite.

Introduction

Le cas est une procédure qui est menée par un juge, à l'art. 50 Loi sur l'organisation judiciaire qu'il a appelé le juge. Ce est souvent le président du tribunal et, dans certains cas, le tribunal de district de, les deux sont aussi appelé «juge». La décision dans un procès ne provoque pas dans la plupart des cas que la bataille juridique se termine entre deux parties. Le cas est une injonction, la plupart encore par le litige ou a été contesté dans un cas normal, appelée la procédure sur le fond ou de la substance. L'affaire est réglée dans l'art. 254 ff procédure.

Auparavant les gens utilisaient le procès peine, certaines questions ont augmenté grandement affecté. Premièrement, la Cour suprême a adopté en 1919, une compréhension plus large de la notion de faute. Beaucoup plus souvent, on pourrait parler d'un délit civil. Certaines juridictions dans la procédure en référé et dans le droit de la responsabilité considérablement élargi. En 1932, le principe de la peine a été introduite. Cela, aussi, a plus tard été souvent avancé par le juge.

La procédure sommaire

Avant de pouvoir commencer un procès, il faut répondre à différentes exigences. Tout d'abord, l'affaire doit être apte à être décidé en référé. Un cas ne devrait pas être trop compliqué, l'affaire ne est pas approprié pour un procès et peut être obtenue auprès d'un tribunal ordinaire dans les procédures. Deuxièmement, il ya urgence. L'intervention de la cour doit être nécessaire, il ne devrait pas être en attente d'une procédure normale. Se il ya urgence dépend d'un équilibre des intérêts doivent exécuter d'office par le juge. Ici, nous regardons la position des parties et quelle est la probabilité de gagner l'un des deux partis.

Le troisième point est difficile. Le besoin urgent d'une mesure provisoire. Ce est parfois interprétée comme une mesure disciplinaire qui ne préjuge la décision pourrait être donnée dans l'affaire au principal. Un jugement dans un procès doit donc anticiper un verdict dans la procédure normale, le verdict du procès peut donc pas être une forme du jugement final, cela est laissé à la cour dans l'affaire au principal. Comme peut être prononcée sans jugements constitutifs ou declaratore dans le procès. Un jugement constitutive constitue une nouvelle situation juridique ou gérer une situation juridique particulière. Un verdict de declaratoor représente un statut juridique particulier, la Cour dit pour exemple, dit que le demandeur est le propriétaire. Les deux arrêts donnent une sorte de jugement final et référé ce ne est pas souhaitable.

Le juge décide sur la base d'un équilibre des intérêts. Ce est souvent difficile de juger parce qu'il est, en principe, devrait se concentrer sur le résultat possible du litige au principal. Il va donc se concentrer principalement sur les points juridiques. Le juge peut renoncer à son jugement se il constate que le demandeur peut obtenir suffisamment de droits d'une autre manière, par exemple dans les procédures. Cela ne devrait dire au juge, un autre juge doit toujours juger!

Compétence

Dans la compétence du juge nous devons examiner trois points: la juridiction internationale, l'autorité absolue et la juridiction. À la juridiction internationale porte sur la question ou de litige entre les citoyens des différents Etats, le tribunal néerlandais en quelque sorte peut avoir juridiction. Pour cela, nous regardons le règlement Bruxelles Art. 31, qui stipule que si un Etat a un procès, le juge a compétence, même si un autre État a compétence pour statuer sur le fond. Tant de pouvoir. La compétence absolue, la question de savoir si le tribunal secteur civil ou le tribunal d'instance doivent entendre l'affaire. Le juge dans cette affaire a le droit de prendre deux types de connaissance de l'entreprise, les affaires civiles et les affaires du canton. Pourtant, si un juge de district dans le cas de la juge d'instance aussi agir en tant que juge. Le demandeur peut choisir maintenant. Le rapport compétence voir se tiendra au siège. Pour cela, préparé pour le procès ne existe pas de règles distinctes. Nous attendons maintenant à la doctrine de la compétence ordinaire, Art. 99 ff Rv. Le demandeur peut choisir: le domicile du défendeur ou de l'endroit où la réparation demandée doit être effectuée.

Règles et en référé

Avant le début du procès, le demandeur a les questions judiciaires compétentes si cela va fixer une date pour l'audience. Pour cela, le demandeur doit présenter un projet de convocation avec cette fois coûtera la procédure et les délais dans lesquels les parties ne peuvent pas atteindre. La procédure sommaire peuvent également avoir lieu le week-end. Le demandeur doit également délivrer une assignation simplement placés sur les exigences d'une assignation normales par l'art. 46 jo. Rv 111. La convocation doit donc être justifiée et doit être satisfait à la charge de la preuve. La durée normale de l'art. Rv 114 pour la délivrance de l'assignation se applique sauf se il peut être raccourci par l'art. Rv 117. En outre, le demandeur peut porter la question à se retirer tout simplement à l'audience.

Il est important que le demandeur doit apporter un représentant, si un avocat. Le défendeur n'a pas besoin de cela, mais cela est permis. En outre, il n'y aura pas d'échange a lieu entre les parties la revendication la preuve et aussi n'a pas besoin d'être fourni! Preuve peut, mais une offre de preuves ne doit pas être accepté. Surtout, le juge peut déclarer la décision exécutoire sans l'impulsion d'un parti.

Dans les quatre semaines quelqu'un peut interjeter appel d'une procédure en référé. Ce est de huit semaines devant la Cour suprême. Même en faisant abstraction est possible. Après le verdict du litige au principal peuvent être amenés, les parties les voir partir parfois.

En bas à droite ne est pas lié par la décision du juge, dit Art. Rv 257. Il est donc dans l'affaire au principal sont pris une autre décision, toute autre partie justifié. En attendant, comme le verdict déjà en œuvre est prévue, il se peut que défendeur a gelijd dommages. Si l'argent est versé, vous pouvez le récupérer avec un paiement indu d'action. Si rien ne peut être remboursé, on peut conclure que le gagnant a agi illégalement vers le perdant, de sorte que le gagnant doit indemniser le perdant.
VOIR AUSSI:
  1.  
  2.  
  3.  
Sans commentaires

Laisser un commentaire

Code De Sécurité