Le contrat de travail: les heures supplémentaires

FONTE ZOOM:
Le contrat de travail provoque souvent des maux de tête: combien de temps mon préavis? Mon patron peut-il licencier moi? Ai-je droit au congé de maternité ou de paternité? Toutes les réponses dans cette spéciale. Tous les sujets de droit belge. Compte tenu du fait que l'on doit essayer de distribuer le travail disponible au plus grand nombre possible d'employés et que ce est une nécessité dans la mesure du possible, plutôt prendre la main-d'œuvre supplémentaire affecté à ce point de vue que de laisser des heures supplémentaires dans une période de crise économique effectuer, il a conclu une convention collective en 1976 concernant les heures supplémentaires.

Dans une période d'emploi très serré doit être évitée pour organiser les employés des heures supplémentaires. L'objectif poursuivi, à savoir le maintien de l'emploi, ne peut être atteint en interdisant tout simplement les heures supplémentaires. Il faut en effet tenir compte de certains impératifs économiques, la taille des entreprises, ainsi que la structure du marché du travail, certaines entreprises qui sont obligés de quitter les performances des heures supplémentaires pour assurer leur propre emploi ou à l'emploi d'autres entreprises. L'article 24 § 2 de la loi sur le travail du 16 Mars 1971 traite de travail heures supplémentaires autorisées par le Roi pour les travailleurs qui sont employés dans les industries où le temps nécessaire pour effectuer le travail, en raison de la nature de la travail ne peut pas être déterminée avec précision ou que les substances traitées peut dégénérer très rapidement. L'article 25 du Code du travail concernant le travail des heures supplémentaires à fournir pour faire face à un accident qui se est passé, menaçant ou de travaux urgents aux machines ou de l'équipement et le travail requis en raison de circonstances imprévues. L'article 26 de la même loi traite de faire des heures supplémentaires pour faire face à une augmentation exceptionnelle du travail. Les heures supplémentaires doivent être compris chaque passage de travailler à la frontière telle que définie à l'article 29 § 2 du Code du travail.

Vigueur de la CAO Reliure

La convention collective a été déclarée d'application générale par décret royal le 6 Janvier, 1977

Applicabilité du Code du travail aux heures supplémentaires

Les employeurs visés par une dérogation par arrêté royal adopté en vertu de l'article 24 § 2 de la loi sur le travail du 16 Mars 1971, les heures supplémentaires ont effectué, sont tenus de rendre l'inspection sociale aviser par écrit le nombre d'heures supplémentaires travaillées, indiquant le nombre de travailleurs impliqués ainsi que le pourcentage que les heures supplémentaires par rapport à représenter les opérations normales de travail. Cette notification doit être faite le premier jour ouvrable du mois suivant le mois ont été effectuées au cours de laquelle les heures supplémentaires, sauf autorisation de prendre comité mixte disposition contraire à l'égard de la période considérée.
Cette disposition vise les employeurs des secteurs de l'encourager à indiquer comment ils utilisent le crédit accordé pour les heures supplémentaires. Ils indiqueront également le nombre de travailleurs impliqués et le pourcentage que les heures supplémentaires par rapport à représenter les opérations normales de travail. Le moment où la notification à l'inspection sociale devrait être fait, a été choisi pour une application souple de cette disposition pour permettre et aussi une certaine mondialisation de certains secteurs des heures supplémentaires possible maken.Voor peut, mais il ya des raisons à l'autre moment pour choisir.

Les employeurs visés par l'article 25 du Code du travail du 16 Mars, 1971 heures supplémentaires ont été effectués sont obligés inspection sociale dans les trois jours ouvrables suivant le passage de l'article 29 § 2 de la loi limite par écrit à définir le nombre d'heures supplémentaires en vertu de cet article 25. Cet avis doit aussi porter le nombre de salariés concernés sont indiqués ainsi que les causes qui ont motivé des heures supplémentaires.
Jusqu'à présent, nous ne avons eu aucune information sur le nombre d'heures supplémentaires qui ont été faites pour faire face à un accident ou à surmonter imminente ou sous travaux urgents ou de travail requis par des circonstances imprévues; toutes ces conditions sont généralement classés comme des cas de «force majeure». Cette disposition est destinée à fournir des données sur l'utilisation de la fréquence fait de l'article 25 du Code du travail ainsi que les raisons ou les circonstances précises qui peuvent être invoqués.

Les employeurs visés par l'article 26 du Code du travail du 16 Mars, 1971 heures supplémentaires ont été effectués sont tenus le directeur du bureau régional de l'Office national de l'emploi dans les trois jours ouvrables suivant le jour de paye, de notifier en prolongation ce qu'il a fait au cours de la dernière période de paie pour faire face à l'augmentation extraordinaire dans le travail. Cette notification devrait d'ailleurs le nombre et la catégorie professionnelle des travailleurs concernés ainsi que d'indiquer le pourcentage représentant les heures supplémentaires des opérations normales de travail.
Quand une entreprise est dans des conditions économiques difficiles contraints de laisser effectuer des heures supplémentaires pour faire face à une augmentation exceptionnelle de travail, cela peut être une indication qu'il ya une pénurie sur le marché du travail pour les travailleurs ayant la compétence requise. La connaissance de ce que les pénuries de main-d'œuvre dans une sous-région, qui est obtenu grâce au regroupement des données sur les entreprises qui sous-région à laquelle le bureau régional de l'Office national de l'emploi a passé, devrait nous permettre de prendre les mesures appropriées dans le domaine de la formation professionnelle et au recyclage.
VOIR AUSSI:
  1.  
  2.  
  3.  
Sans commentaires

Laisser un commentaire

Code De Sécurité