Le contrat et les vacances d'emploi et de laisser

FONTE ZOOM:
Section 3 du titre traité articles 634 t / m 645 et est sur les concepts de vacances et de congés. Quel est le nombre minimum légal de jours et quels types de congé sait la loi. Section 3. vacances et congés

Article 634

1. L'employé doit acquérir, pour chaque année où il a eu au cours de l'accord de travail intitulé les salaires, le droit aux vacances d'au moins quatre fois les heures de travail convenues par semaine ou, si la durée de travail convenue est exprimée en heures par an, d'au moins un temps correspondant.
2. L'employé qui a été une partie d'une année pour payer, à l'égard de cette partie a droit à des vacances qui forment une part proportionnelle de ce qu'il aurait eu droit se il avait droit tout au long de l'année pour payer le plein accepté heures de travail.
3. Une convention collective ou d'un accord par ou au nom du corps compétente peut administrative dont le contrat se termine par rapport aux employés après avoir duré au moins un mois, paragraphe 2 sera supprimé dans le sens que le droit aux vacances est calculé sur des périodes d'un mois.

Article 635

l. Nonobstant l'article 634 employé acquiert le droit à des vacances au cours de la période pendant laquelle il n'a pas droit à un salaire déterminé en argent, parce que:
. un-il, contrairement à l'exercice et à la formation, en tant qu'appelé pour accomplir son service militaire ou un service de remplacement;
b. il jouit vacances visée à l'article 641 paragraphe 3;
c. -il, avec le consentement de l'employeur, de participer à une réunion organisée par un syndicat dont il est membre;
d. -il, autre que par suite de l'incapacité visée aux paragraphes 2 à 4, contre sa volonté, ne est pas en mesure d'effectuer le travail convenu;
e. laisser bénéficie vertu de l'article 643,
f. il laissé comme prévu au chapitre 5, article 2 de la Loi sur l'emploi et prendre soin.
2. Nonobstant l'article 634 salariée qui ne est pas due à la grossesse ou à l'accouchement acquiert acquiert pendant toute une année de droit à un salaire, le droit à des vacances de travail convenu sur la période qu'il a droit à une prestation visée à l'article 3, article 2 de la Loi sur les soins et le travail.
3. Nonobstant l'article 634 donne un employé qui, en raison du congé d'adoption et le congé pour y compris un enfant adoptif ne acquiert pas droit au salaire pendant un an, sur le droit de travail convenu de vacances pour la période qu'il a droit à une indemnité visée au chapitre 3, section 2, de la Loi sur les soins et le travail.
4. Nonobstant l'article 634verwerft l'employé qui ne exécute pas le travail convenu pour cause de maladie, se il a droit à un salaire, le droit aux vacances pour la période des six derniers mois dans laquelle le travail n'a pas été effectué, sauf que, périodes composées si elles se succèdent avec une interruption de moins d'un mois. Un employé qui ne fonctionne pas pour cause de maladie, ne acquiert le droit au congé de la fête qui est proportionnelle à celle à laquelle il aurait eu droit se il aurait travaillé une main travaillant à plein le travail prévu pour une partie seulement des heures de travail convenues. Si la maladie est causée par l'intention de l'employé ou le résultat d'un défaut auquel il a donné volontairement de faux renseignements dans le cadre d'un examen médical, l'employé ne doit pas acquérir le droit aux vacances. L'employé n'a pas droit à des congés pour la période pendant laquelle il empêche ses actions sont la guérison ou ralentit, même se il est en mesure de le faire sans motifs raisonnables travail approprié que visée à l'article 658a du paragraphe 4 de l'employeur ou par une l'employeur avec le consentement de l'UWV désigné tiers à qui l'employeur doit lui donner l'occasion, que de ne pas faire sans raisons valables refuse de coopérer avec l'employeur ou par un expert désigné par lui règlements et mesures raisonnables, étant donné que visait à permettre à l'employé d'effectuer un travail convenable.
5. Le jeune travailleur acquiert le droit aux vacances pour le temps qu'il consacre à suivre les enseignements dont il doit avoir la possibilité en vertu de la loi par l'employeur.
6. Si une demande est acquis qui dépasse l'article 634bedoelde minimum, dans la mesure où ils peuvent prétendre que minimale au-dessus, par un accord écrit des paragraphes 1 à 4 doit être rendue au détriment de l'employé.

Article 636

1. journées ou des parties de jours à l'employé le travail convenu de ne pas effectués en raison de l'un des motifs visés à l'article 635 paragraphes 1, 4 et 5, si ce ne est dans le cas où l'employé y consent-elle être considérée comme un jour férié, sauf que l'employé détient au moins droit au minimum prévu à l'article 634.
2. journées ou des parties de jours à l'employé le travail convenu de ne pas réalisée en raison de l'article 635 paragraphe 2 et 3 ci-dessus raison, ne peuvent pas être considérées comme un jour férié.

Article 637

1. Après entente écrite peut préciser que les jours ou parties de jours dans une année où l'employé ne ont pas effectué le travail convenu pour la raison visée à l'article 635 paragraphe 4 désigné comme jours fériés jusqu'au nombre de jours de vacances pour cette année convenu dessus du minimum prévu à l'article 634.
2. journées ou des parties de jours l'employé lors d'un congé spécifiée est malade, ne comptent pas comme des vacances. Nonobstant la phrase qui précède peut être déterminée par un accord écrit que les vacances ou des parties de celui-ci fournis dans une année où l'employé est malade, comme indemnité de vacances à un maximum du nombre de vacances d'accord pour cette année au-dessus du minimum prévu à l'article 634 .
3. Si, dans une année à la fois paragraphes 1 et 2, deuxième phrase, sont appliquées au total ne peut pas dépasser le nombre de vacances d'accord pour cette année au-dessus du minimum prévu à l'article 634, à titre d'indemnité de vacances.

Article 638

1. L'employeur doit informer le salarié de mettre chaque année l'occasion de prendre le congé auquel l'employé en vertu de l'article 634 a au moins réclamation.
2. En ce qui concerne l'adoption de la fête ne est pas prévu dans un accord écrit ou par ou en vertu d'un accord ou arrangement par ou au nom d'un droit administratif ou compétente, l'employeur doit déterminer le début et la fin du congé conformément à la désirs de l'employé, à moins que des raisons impérieuses ne dictent le contraire. Si l'employeur dans les deux semaines après que l'employé a fait connaître par écrit ses souhaits, la rédaction a fait valoir à l'employé sont des raisons importantes, la fête est déterminée en conformité avec les désirs de l'employé.
3. En cas de raisons importantes est les vacances dans une telle manière que l'employé, sur demande, dans la mesure où sa demande est suffisante à cet effet, pendant deux semaines consécutives ou deux fois par semaine, pas de travail qui doit être fait.
4. L'employeur doit faire la fête si opportun que l'employé a la possibilité de faire des préparatifs pour les vacances.
5. L'employeur peut, chaque fois qu'il ya des raisons sérieuses, après consultation avec l'employé, modifier le délai fixé de la fête. Les dommages que le travailleur souffre en raison de la modification de la période de la fête, est remboursé par l'employeur.
6. L'employeur est tenu d'accorder à l'employé le droit de quitter restant en jours ou en heures, à moins que des raisons impérieuses ne dictent le contraire.
7. Se il a acquis un droit à congé qui dépasse le minimum prévu à l'article 634, est la mesure dans laquelle ce droit dépasse ce minimum, par un accord écrit de la période de dévier mentionné au paragraphe 2 au détriment de l'employé.

Article 639

1. L'employé conserve pendant ses vacances droit à un salaire.
2. Si le présent document par convention collective ou par un système est fourni par ou pour le compte d'un organisme public autorisé, l'employeur de se acquitter de son obligation de payer se réunir pendant l'indemnité de vacances ou en contribuant aux chèques vacances des employés supportés par un fonds ou par le versement à un fonds contre laquelle le salarié acquiert des droits égaux. Les chèques vacances sont considérés comme des salaires pour les fins du présent article.

Article 640

1. L'employé ne peut pas renoncer à la durée de l'emploi de sa demande en échange d'une compensation.
2. Si elle a acquis un droit de vacances qui va au-delà de la période minimale visée à l'article 634, peut prétendre que dépasse de loin ce minimum, être dérogé par accord écrit du paragraphe 1.

Article 641

l. Un employé qui, à la fin du contrat encore droit à un congé, a droit à un paiement en espèces pour un montant de salaire sur une période correspondant à la réclamation, sauf si l'article 639 paragraphe 2 se applique.
2. L'employeur doit fournir à l'employé de faire une déclaration à propos de quelle période l'employé à la fin du contrat a toujours droit à des vacances.
3. Si le travailleur conclut un nouveau contrat, il a dit le droit du nouvel employeur de vacances sans solde pour la période pendant laquelle il avait encore droit à des vacances selon la déclaration visée au paragraphe 2.
4. Après accord écrit peuvent être faites au paragraphe 3, à condition que l'employé détient au moins droit au minimum prévu à l'article 634.

Article 642

Une action en justice d'accorder des vacances laps cinq ans après le dernier jour de l'année civile au cours de laquelle la créance est née.

Article 643

1. L'employé peut exiger de l'employeur doit lui accorder un congé sans solde pour un membre à assister aux réunions du Sénat, par les organes représentatifs des organismes publics qui sont composés par élection directe, cependant, à l'exception de la Maison des représentants, ainsi que les commissions de ces organes. Cette disposition se applique également à l'employé qui fait partie d'une direction générale en charge d'un corps de l'eau.
2. Si ces questions entre l'employeur et l'employé est pas d'accord, le tribunal, à la demande d'une des parties, dans la mesure de ce congé devrait être accordée. Le juge dans quelle mesure étant donné l'importance que l'employé lors des réunions visées au paragraphe 1 peuvent participer, l'employeur peut raisonnablement se attendre à ce que le salarié est absent. La décision du tribunal est exécutoire.
3. Les paragraphes 1 et 2 se appliquent mutatis mutandis aux députés, des conseillers et des membres du comité exécutif d'un conseil de l'eau, dont la fonction ne est pas en fonction complète est rémunéré. Par décret est déterminé, qui caractéristiques et fonctions sous-conseiller municipal pour l'application du présent article est réputé être entièrement libérées.
4. Le présent article ne se applique pas à l'égard de ces groupes de travailleurs qui font l'objet de l'octroi d'une indemnité dans le domaine ou un régime différent en vertu de la loi.

Article 645

Articles 634 à 643 ne peut être faite au détriment de l'employé, à moins que cette déviation est permis dans ces articles

Voir aussi:
  • Dispositions générales
  • Salaire
  • Égalité de traitement
  • Dispositions particulières
  • Obligations de l'employeur
  • Obligations employé
  • Transition de l'entreprise:
  • Fin du contrat
  • Représentants commerciaux
  • Le contrat de travail
VOIR AUSSI:
  1.  
  2.  
  3.  
Sans commentaires

Laisser un commentaire

Code De Sécurité