Le droit du consommateur

FONTE ZOOM:
Notre droit néerlandais contient des dispositions pour protéger les consommateurs comme acheteur de biens et services. Le consommateur est généralement considéré comme la partie «faible» à la conclusion d'un contrat. En tant que consommateur, vous êtes souvent moins bien informé sur l'affaire et vous vous tenez devant, un parti essentiellement professionnelle forte. Quelles sont les règles de protection des consommateurs, nous savons de toute façon?

Introduction

Depuis 1992, il ya un certain nombre de règles pour protéger les consommateurs dans l'achat de biens ou de services. Le consommateur est souvent celui de la conclusion d'un accord d'achat a le moins de comprendre la question. Elle se oppose à une organisation professionnelle avec une expertise dans la conclusion de tels accords. L'écart entre les deux parties est donc grande, qui appelle à une plus grande protection pour le parti «faible». Comme mentionné précédemment, cette protection principalement de nos propres lois et règlements. Cependant, la protection des consommateurs a été étendu par des règles d'origine européenne. Les Pays-Bas en tant qu'État membre de l'Union européenne de mettre en œuvre certaines règles de «l'Europe» dans la législation néerlandaise. Notre législateur a été obligé de prendre certaines lois sur la protection des consommateurs. Cela a abouti à des règlements supplémentaires sur l'achat des consommateurs.

Les règles

Article 5
Aujourd'hui, nous constatons les règles relatives à l'achat des consommateurs dans le livre sept de notre Code civil. Article 5 du Livre 7 donne une définition d'achat des consommateurs "l'achat rapportant aux biens meubles, y compris l'électricité, qui est conclu par un vendeur agissant dans l'exercice d'une profession ou d'une entreprise et un acheteur, personne physique qui ne agit pas dans l'exercice d'une profession ou entreprise ". Tout d'abord, nous voyons qu'il doit y avoir un bien meuble. La vente de propriété enregistrée comme une maison ou une parcelle de terrain ne relève pas des dispositions relatives à l'achat des consommateurs. En outre, le vendeur doit avoir une partie professionnelle. Ce parti a donc, par exemple, un magasin. Enfin, l'acheteur doit être une personne physique, il ou elle ne peut pas agir dans l'exercice d'une profession ou d'une entreprise. A tous les trois de ces conditions sont remplies, il ya un achat de consommation.

Article 6
Plus tard dans le livre 7, nous trouvons des règles plus de fond relatives au consommateur. L'article 6 est une disposition importante. Elle fait: les articles 1 à 38 du Livre 7 de la loi obligatoire. Cela signifie que les dispositions ci-dessus peuvent ne pas être variée, par exemple un accord. Le caractère obligatoire de l'article 1-38 se applique seulement à la façon dont le consommateur acheteur. Se il vous plaît noter. Le paragraphe 2 de l'article 6 prévoit des exceptions pour certains articles. Parmi ces dispositions pourrait bien être levée, mais seulement quand il sont faits sur des accords individuels. Article 6 assure ainsi que les professionnels ne peuvent pas agir au détriment du consommateur.

Article 7
Article 7 est une belle prestation. Certaines entreprises ont tendance à transmettre des paquets contenant des produits de consommation proposés à la vente. Le paquet est un message pour la personne en question. Seraient les consommateurs malchanceux ne pas acheter les produits, il ou elle devra retourner le colis dans un certain délai. Pour contrer ce type de pratiques indésirables, l'article 7 du Livre 7 que les consommateurs de ces cas peuvent garder les produits envoyés. Bien sûr, que si le consommateur cette société n'a pas suscité d'envoyer les produits.

Article 10 et 11
Dans les articles 10 et 11 du Livre 7 est la façon dont nous percevons le risque de détérioration de l'affaire après la vente. Selon l'article 10, le risque de déclin immédiatement après la vente à l'acheteur. L'acheteur achète le produit dans un magasin, il sera souvent ont immédiatement accès au produit acheté, il est donc logique que l'acheteur partir de ce moment porte le risque. Cependant, le produit est acheté sur Internet, puis appuyez sur le risque de détérioration de l'affaire lors de la livraison si l'acheteur. Pour les ventes aux consommateurs, l'article 11 de heureuse exception. Le vendeur est jusqu'à la livraison de l'un des produits qui doit supporter le risque de détérioration.

Article 12 et 13
Aujourd'hui, de plus en plus de produits sont commandés sur l'Internet et donc livrés à la maison. Sur ce type de transactions doivent souvent payer des frais de livraison. Ce est logique et conformément à l'article 12 aussi juridiquement correcte. Pourtant, il fait à nouveau une exception pour les consommateurs. À l'article 13, nous lisons que lorsque le vendeur veut des frais de livraison, le vendeur est tenu de tous à la conclusion de l'accord à l'acheteur de communiquer que la livraison sera demandé. Cette règle ne est pas seulement à la livraison, aussi d'autres coûts engagés par le vendeur dans le cadre de la vente doivent être informés à l'avance par l'acheteur.

L'article 15, 17 et 18
Livre 7 donne, non seulement pour l'achat des consommateurs, un certain nombre d'obligations pour le vendeur encore. Conformément à l'article 15, le vendeur après la vente nécessaire le transfert de la propriété du produit à l'acheteur. Le transfert doit être effectué sans charges spéciales et les restrictions. À cet égard, l'article 17 et 18 est d'une grande importance pour le consommateur. Il donne au consommateur: le droit de se plaindre des défauts inhérents au produit livré. Dans le jargon juridique est appelé le cuir non-conformité. Un produit est non conforme si l'article livré ne est pas conforme à l'accord. Il peut y avoir plusieurs types de cas de non-conformité. Le produit peut être défectueux, vous risquez de manquer des pièces ou de la qualité ne est pas la qualité on pourrait se attendre. L'article 17 donne la règle principale pour les produits non-conformes. L'article 18 est spécial pour le consommateur. Cet article fournit un guide pour les consommateurs quand il faut supposer qu'il existe un produit non conforme. Cette disposition est d'une grande utilité pour le consommateur, qui se appuie souvent sur l'article 18 dans les procédures civiles.

Article 21 et 22
Réponse le produit livré est en effet pas à l'accord, le consommateur sur la base de l'article 21 et 22 du Livre 7 a un certain nombre d'options. En premier lieu, le consommateur peut satisfaire aux exigences. Cela signifie que la personne en question, le vendeur peut toujours venir après demander. Par exemple, cela peut conduire à la reprise des défauts ou à la livraison de pièces manquantes. Dans certains cas, même le consommateur peut demander des produits de remplacement. Sur la base de l'article 22, le consommateur obtient un grand atout. Il ou elle peut résilier le contrat ou de réduire à savoir le prix convenu. Liens sponsorisés n'a pas rapidement. Le consommateur doit en premier lieu tout simplement demander la réparation ou la livraison de remplacement avant apprêtent à passer, par exemple dissolution.
VOIR AUSSI:
  1.  
  2.  
  3.  
Sans commentaires

Laisser un commentaire

Code De Sécurité