Le secret fiscal et bancaire

FONTE ZOOM:
Ne pensez pas que votre banque en Belgique toujours aussi peut se cacher derrière le secret bancaire si la demande de renseignements fiscaux sur vos comptes. Et saviez-vous que les autorités fiscales dans certains cas, juste derrière votre dos est droit à certaines informations financières sur vous? Cela se applique aussi bien aux comptes nationaux et étrangers. Qui peut jeter un regard sur les copies de votre actuel et compte-titres à la banque, la liste de vos dépenses Visa .... a largement votre vie financière marche. Gefundenes Fressenneville de sorte que les autorités fiscales, qui va vérifier votre modèle de revenus et dépenses désireux d'irrégularités afin qu'il puisse vérifier que vous ne payez pas trop peu d'impôts. La question est dans quelle mesure il peut aux employés. Eh bien, vous verrez qu'il peut vetting financièrement tout à fait certaines circonstances.

Demande d'info

Les autorités fiscales ont plusieurs possibilités pour demander de l'information financière sur vous.

Pour vous
Si vous avez un compte bancaire en Belgique que, si seulement en partie, utilisé à des fins commerciales, l'inspecteur peut, dans le cadre d'un audit de votre impôt sur le revenu renvoie toutes les déclarations de la demande de compte.

Vous pourriez penser ici à la première place pour le compte avec lequel vous faites les coûts de professionnelle réelle qui peut ensuite insérer dans votre déclaration de revenus. Mais en théorie va que l'utilisation à des fins professionnelles ?? ?? très loin: il suffit que vous permet de déposer votre salaire dans ce compte. Eh bien, comme elle concerne uniquement le paiement des salaires, les autorités fiscales seront probablement montrer peu d'intérêt, car il a déjà cette information à travers fiche de paie individuelle que la masse salariale lui donne.

Inversement, si vous par exemple. Votre insert professionnelle, il peut être sage de garder votre privéverrichtingen un compte distinct séparé de vos activités professionnelles.

Si vous refusez d'accorder l'accès, les autorités fiscales peuvent imposer une amende administrative et vous confier d'office. L'inconvénient majeur de ce dernier est que ce est à vous de prouver le montant exact de votre revenu imposable et annuler l'attaque des autorités fiscales. Se applique à vous soupçonnez pas plus que votre déclaration de revenus est correcte et que les autorités fiscales devez prouver ce qui est imposable, comme se il voulait changer quelque chose à ce que vous aviez entré dans votre déclaration de revenus.

Si vous avez un compte bancaire à l'étranger, vous êtes tenus de divulguer dans w existence d'impôt annuel / v. Idem si le compte est au nom du partenaire avec qui vous êtes marié ou cohabitant légal, ou votre enfant mineur. Cela vous donne le contrôleur de lumière verte pour vous de récupérer toutes les copies de ce compte, indépendamment du fait que le compte est utilisé à des fins professionnelles ou non.

Bon à savoir; les autorités fiscales peuvent facilement vérifier si vous avez de tels comptes à l'étranger dans un pays de l'UE. Comme vous le lirez il plus loin, il y aura en effet automatiquement informé lorsque repasser certains revenus de l'épargne à l'étranger. Seuls les intérêts sur les comptes au Luxembourg et l'Autriche ne sont actuellement pas livré aux autorités fiscales belges.

Votre banquier national
Lorsque l'inspecteur enquête sur la plainte, ce est que vous avez déposé parce que vous ne avez pas d'accord avec l'évaluation imposable de l'impôt sur le revenu, il peut exiger votre banquier toutes les exigences d'information qui peuvent être utiles pour l'enquête.

Se il vous plaît noter; Pour prévenir les abus, seules les questions liées avec les griefs que vous avez soulevées dans votre plainte. Il doit également définir suffisamment claire exactement quelles informations il veut et doit exiger pas nécessiter des travaux de recherche qui allait durer longtemps exagéré la banque ou impossible. En outre, l'auditeur ne peut se tourner vers la banque avec qui vous selon la preuve en sa possession ou sous le soupçon sérieux qu'il chérit, avez agi.

Dans la pratique, votre banque sera d'abord permis dans ce cas que l'information fiscale veut vous offrir l'option "non" à dire. Si ce est pour vous, après tout, il est clair que les questions ne sont pas liées à votre appel, vous avez la possibilité d'empêcher la banque pour aller là-bas. Cependant, ne pas réagir trop vite, car se il ya bien un lien, votre refus est susceptible d'avoir un impact négatif sur la poursuite du traitement de votre dossier.

Si les autorités fiscales ont découvert lors de la vérification de la situation financière de la banque qui ont été mis en place à travers les structures bancaires ou des mécanismes par lesquels vous avez commis une fraude, il peut à la banque en faisant vos données financières pour déterminer combien d'impôt vous deviez en réalité. Cela peut par exemple. Le cas se il apparaît que la banque a accordé un prêt sans mentionner dans le contrat que de titres de portefeuille qui a été ouvert dans le Grand-Duché de Luxembourg, a été promis. Comme il est une exception à la règle selon laquelle les autorités fiscales dans le contrôle d'une banque, en principe, ne peuvent pas tenir compte des données qu'il a découverts sur les clients, est l'approbation du sommet de l'impôt. Jusqu'à récemment, il a dû être donnée par un panel de trois hauts fonctionnaires du ministère des Finances, est aujourd'hui l'approbation suffisante du directeur de la taxe régionale.

Si vous ne payez pas votre impôt sur le revenu, ou si le collecteur d'impôts ait demandé une renonciation de votre impôt à payer, il peut frapper à votre prêteur de vérifier votre situation financière. Auparavant refusé les banques dans de tels cas coopèrent souvent, mais ce est l'histoire depuis le récepteur de cette possibilité législateur a expressément accordé.

Une remarque de bord. Comme vous le savez, il ya des administrations fiscales différentes, par exemple. La collecte, les coutumes, l'enregistrement ... Eh bien, certains enregistrements peut utiliser toute information qui a une administration différente réussi à amasser. Selon cette logique, le récepteur l'information obtenue à partir de votre prêteur alors si peut transmettre à son collègue l'exercice, votre contrôleur afin qu'il puisse utiliser ces informations pour vous taxer. Seulement, il irait à l'encontre de l'esprit de la loi en question: dans les travaux préparatoires de la loi stipule clairement que les données obtenues ne peuvent pas être utilisées pour établir une taxe.

Dans le contexte d'une enquête criminelle
Lorsque vous exécutez une enquête criminelle contre, votre prêteur ne peut pas éviter: il doit être franc devant le juge d'instruction. Et cette information ne sera pas nécessairement confidentiels parce que les autorités fiscales après avoir admis un magistrat peut entendre l'affaire criminelle ... L'information qu'il a acquise en cours de route, il peut demander à l'impôt.

Incidemment: les autorités fiscales peuvent également demander une enquête judiciaire quand il soupçonne la fraude fiscale. De cette façon, il peut obtenir certaines informations qu'il aurait autrement pas pu obtenir.

Info sans demander

Les autorités fiscales peuvent aussi sans rien demander pour obtenir des informations financières sur vous.

Grâce à votre banquier en Belgique
Si votre conjoint est décédé et l'héritage doit être déterminée sur la succession, votre banque est tenue de fournir l'information nécessaire pour que les autorités fiscales des actifs bancaires du défunt et le partenaire très facile à identifier.

Ainsi doit aviser votre prêteur de l'existence des actifs financiers à la fois la victime et le partenaire, indépendamment de leur système d'alimentation. Les autorités fiscales seront donc informés de tous les comptes qui existent sur le jour de la mort. En outre, votre prêteur doit fournir aux autorités fiscales une liste du contenu des banksafes qui ont loué le défunt et / ou le partenaire.

Enfin, il doit aborder la question de l'administration fiscale pour toute information estime nécessaire de supprimer le droit d'héritage, et que les deux opérations avant ou après l'ouverture de la succession. Si l'enquête, cependant, porte sur des événements qui se sont produits plus de trois ans avant la mort, les autorités fiscales auraient clairement indiqué quels renseignements précis qu'il veut; il ne peut pas tout simplement récupérer tous les relevés de compte.

Grâce à une administration fiscale étrangère
Pour une gamme de revenus de l'épargne est les banquiers de la société dans tous les pays de l'UE, sauf deux, sont tenus de notifier les autorités fiscales de leur pays si un tel revenu national belge avec eux dans la dernière décennie. Cette taxe locale joue cette information aux autorités fiscales belges par. Alors qui a été réglée dans une directive européenne sur l'épargne, qui est applicable depuis Juillet 2005.

Il se agit principalement des intérêts sur un courant et des comptes d'épargne, et, sous réserve de certaines exceptions, les coupons d'obligations et les revenus des fonds obligataires et les fonds équilibrés.

Seulement les Grand-Duché de Luxembourg et l'Autriche, pour le moment cela. Ils ont choisi de garder une retenue d'impôt sur les revenus de l'épargne et de déposer une partie de manière anonyme par l'Etat belge.

Les autorités fiscales belges ne est pas, cependant, automatiquement informés des revenus de l'épargne pour lesquels la directive européenne sur l'épargne ne se applique pas, par exemple. Les dividendes provenant d'actions vous avez empoché l'étranger. Il peut être là que des informations sur les collègues étrangers sur des questions comme ça permet une en vertu du droit belge qu'en vertu des lois du pays en question ne crée pas un problème.

Rarement protégée

Y at-il encore des cas où vos données financières sont protégées contre le fisc?

Lui-même peut être le fisc refuser de donner des informations aussi longtemps que vous avez au plus un compte en Belgique, qui peut également être utilisé uniquement à des fins privées. Si vous avez à la fois un compte des caractéristiques personnelles et professionnelles et avez transféré l'argent de votre compte privé à votre compte professionnel, les autorités fiscales de cet compte privé ne peuvent récupérer le relevé de compte sur lequel le transfert est répertorié, aucun autre.

Votre banquier belge, pour sa part, seules les lèvres raides se tenir mutuellement au sujet de votre situation financière si votre contrôleur lui demande un détail sur vos comptes, sans avoir déposé un avis d'opposition ou sans que les autorités fiscales dans un audit de la situation financière d'un suspect bancaire que vous avez commis une fraude. Se il se avère que la taxe n'a toujours obtenu des informations de la banque, la preuve et le fardeau qu'elle était fondée, sont considérés comme nuls et vous pouvez demander à la banque civilement responsable.

Bien que les différentes administrations fiscales en principe autorisés à jouer eux-mêmes l'information, la loi ne est pas toujours à un contrôleur de données bancaires certaine où il n'a pas accès, tente d'obtenir par des collègues ?? s plus peut gouge. Sauf à l'égard des revenus de l'administration des impôts indirects peuvent en effet toujours essayer d'obtenir banque pour des informations sur un client. Mais la Cour d'appel de Mons a commencé contre cette obtenir des informations indirectement. Les autorités de la TVA ont mené une étude dans certaines banques sur l'application de la taxe sur les transactions boursières. Au cours de cette enquête, les fichiers de ses clients ont été demandé et a été décidé sur la base de ces informations pour ajuster leur attaque. La Cour d'appel a infirmé la facture d'impôt: elle a jugé que ce qui ne peut être obtenu directement, ni indirectement, peut être obtenu. Vous pouvez utiliser ce jugement comme un contre-argument si votre contrôleur toujours des informations indirectement obtenu essayez d'utiliser contre vous.
VOIR AUSSI:
  1.  
  2.  
  3.  
Sans commentaires

Laisser un commentaire

Code De Sécurité