L'église a fait son temps?

FONTE ZOOM:
Religion sociologue Gérard Dekker a écrit un livre intéressant sur le rôle de l'église dans la société moderne. Une analyse fascinante de l'évolution réelle dans la vie de l'église dans le Pays-Bas.

Le début

Dans le livre des Actes, nous lisons que le premier mouvement de Jésus ?? ?? surgi. Ce mouvement ?? ?? a grandi très rapidement. Même à travers toutes les persécutions à travers le mouvement de Jésus a grandi au-delà de toutes les attentes. Le sociologue américain Stark mentionne deux principales raisons de cette croissance: d'abord, le message était attrayante parce qu'elle offrait plus que les autres religions et 2, la communauté chrétienne a créé un réseau ouvert au monde païen. La repentance se pose à travers des contacts sociaux. Le christianisme a grandi parce que ce était communautés très unies. Par tentatives motivés ?? les bonnes nouvelles ?? à partager avec des amis, famille et voisins. Si une église a une position forte dans une société que l'église est une institution prestigieuse qui fournit à l'état pratiquant. Il ne est pas vraiment plus venir en premier à la foi.

Réforme

L'Église a toujours occupé une place centrale et dominante dans la société. Surtout au niveau local. L'église était devenue une institution avec une grande force unificatrice localement. Ce rôle durerait jusqu'au Moyen Age. Dû en partie à l'influence de la presse d'impression émergé des mouvements tels que la Renaissance et de l'Humanisme. Man était alors articulé. La Réforme a fait une église se est divisé en diverses communautés protestantes. La Réforme a contribué inconscient dans le sens d'une société de la sécularisation. L'influence de l'Eglise dans la société a été de plus en plus petit. La religion est devenue de plus en plus une affaire privée. La religion a une culture de formation a développé une culture ou la religion est peut-être à côté de cette position a laisser réduire. Changements dans la société ne ont pas été créés par les églises mais pas par l'influence des institutions chrétiennes. L'église était un phénomène marginal.

Modernisation

Il est important de regarder d'abord les évolutions de la société. L'église ne peut se empêcher que l'utilisation et / ou la disponibilité de substances addictives a augmenté. L'église perd son influence par la modernisation de la société. Cette modernisation se caractérise par la différenciation, la rationalisation, l'individualisation et de la domestication. Le temps des grandes histoires est terminée et chacun a sa propre petite histoire ?? ??, socialement les gens perdent leur emprise. Prendre dans un peuple de la société moderne ont participé à divers sous-mondes, ce qui en fait apparaître qu'ils ont à mener divers sous-vies. Cela peut alors conduire à des problèmes avec l'identité sociale des personnes. Parallèlement à la différenciation sociale est les valeurs de différenciation. Cela signifie que les gens dans un seul monde ?? ?? épouser des valeurs différentes que l'autre monde ?? ?? . Cela peut conduire à des conflits de valeurs internes et des problèmes psychologiques. Le neurologue Van den Berg croit qui sont la cause de problèmes de santé mentale dans une large mesure dans la société.

Organisation et l'institutionnalisation

Notre société moderne est organisée dans différents domaines et institutionnalisée. La vie religieuse a donc été de plus en plus repoussé dans le domaine public. L'église était plus un plus une institution en soi. La professionnalisation a conduit le travail effectué auparavant par des bénévoles, est maintenant fait par des gens formés. Max Weber a souligné que la bureaucratisation croissante créerait kooi a'ijzeren 'dont l'homme est un prisonnier de sa propre création. Robert Michels à son tour indique a'ijzeren humide ». Michels a souligné que peut conduire à une mouvements politiques fondamentales de formation oligarchie et inverse but. Les organisations peuvent entraîner donc aller de leurs propres vies. L'église est such'organisatie «qui doit prêter attention aux procédés ci-dessus.

Individualisation et la culture moderne

Le processus d'individualisation a conduit à la participation des institutions, des églises et des partis politiques a fortement chuté. Les citoyens ont une loyauté développe pour divers groupes et associations. La conséquence de ceci est que une always'alleen 'sera placé. Man ne appartient plus à un ensemble plus vaste. Individualisation présente l'inconvénient que les gens d'expérience et peu de soutien désorienté. De nombreux chercheurs conviennent que notre culture occidentale a été façonnée par les Lumières et le romantisme. Selon le philosophe canadien Taylor déterminer idées de cet héritage encore l'horizon de nos valeurs.

Le système de valeur dominante

Il est impossible de donner un inventaire complet de toutes nos valeurs et normes néerlandaises. Mais il ya une tendance claire vu dans le domaine de la liberté de pensée et d'action.
Égalité par les valeurs changeantes sont également touchés les relations de pouvoir. Ils éprouvent plus qu'avant certaines lois comme illégale. Ce mécontentement se accroît. Dans les familles, cela se traduit par le fait que les enfants prennent plus de décisions.
Un autre exemple est l'émancipation et la poursuite de l'égalité entre les hommes et les femmes.

La liberté et l'autodétermination

Il est de plus en plus acceptable pour les gens à organiser leurs propres vies. Cela se reflète dans la valorisation de la liberté d'expression. La critique de la monarchie et l'établissement de relations d'amour est typiquement hollandais. Le mariage a les possibilités juridiques et financières supérieures à pas plus que peu de valeur. Pays-Bas est vraiment la terre de tolérance. Cette idée se inspire dans les églises. Les parents chrétiens sont plus tolérants de leurs enfants.
L'homme a de plus en plus auto-appropriation. Couver une orientation différente, des avortements ou l'euthanasie sont quelques exemples. Cela signifie également que le prochain sera le penser aussi. On ne veut pas déranger personne dans sa liberté, mais l'on accepte l'ordinaire. Dans ce contexte, le concept de permissive ?? ?? peuvent être mentionnés. Cela signifie que les gens préfèrent posséder leur vie ont besoin à combler. Les Pays-Bas est une société permissive qui est opposé à toutes les traditions, sera retardé la poursuite du développement dans cette direction.

Concept et phénomène de la religion

Dans la littérature, la religion et la religion considérés de la même. Les notions les plus courants de sens et de spiritualité. Sens est définie au moyen de vues ou des expériences donnent un sens à l'existence.
Religion est décrit comme un engagement à une expérience transcendante que la réalité. ce que la religion est en fait défini dans les sciences sociales et les dimensions de la religion. Le sociologue Glock américaine identifie cinq dimensions de la religion, à savoir: la connaissance, la croyance, l'expérience, la pratique religieuse et les conséquences. L'accent mis sur une dimension particulière peut être très unilatérale et dépend de la personnalité du croyant. En plus des diverses dimensions de la religion, il ya aussi la fonction de la religion. Définit les différents effets de la religion sont destinés. Le sociologue O Dea ?? distinction six fonctions de la religion:
  1. Religion fournit réconfort et la réconciliation
  2. la religion offre une base émotionnelle pour la sécurité
  3. la religion confère un caractère sacré valeurs
  4. la religion peut conduire à la critique et l'opposition à l'ordre existant
  5. la religion effectue identité des fonctions importantes
  6. la religion a une fonction de maturation

Les fonctions ci-dessus peut, cependant, les appels dysfonctionnements. Caractéristiques-à-dire qui ne sont pas envisagés ou prévus. Ainsi, par exemple, de supprimer consolation protestation. Religion, cependant, est tellement liée à la vie de l'individu qu'il est difficile d'enquêter séparément. Il se produit chaque jour que lorsque l'on est à la recherche de son identité, d'appartenir à un groupe, veut renforcer les valeurs d'une société qui veut critiquer une aide ?? ?? la religion invoque. Lewy parle dans ce contexte sur le Janus-face ?? ?? de la religion parce que la religion est complète et polyvalente.

Sécularisation

La recherche a montré que la religion joue moins dans les pays où vont l'économique et culturel ainsi. Le sociologue américain Peter Berger, a toutefois conclu que la sécularisation se déroule dans le monde entier. Le rapport de 2006 du Conseil scientifique pour la politique gouvernementale Croire dans le domaine public donne lieu à parler de la non-viabilité de la thèse de la sécularisation. Et le retour remarquable de la religion. La sécularisation peut avoir lieu à la fois au niveau individuel et au niveau de la société. Il se pourrait bien que les gens seraient encore religieux, mais ne ont aucune influence sur la société ou vice versa.
Examen du Bureau de planification sociale et culturelle a trouvé que la religiosité n'a pas augmenté. Sécularisation au niveau de la société a certainement augmenté. La religiosité qui est autorisé est encore une religion qui a été déposé avec les valeurs dominantes de la société.

Les changements de la religion

Autrefois une exigence religieuse de participer à la société. Maintenant que peut être fait sans la religion. Les gens recherchent de plus en plus ce qui leur convient et de l'expérience. Il commence à faire moins pour elle ?? vous ?? ou de confiance. Aussi par la perte de la transcendance, l'existence de la religion est en jeu. Ce est en effet l'essence de la religion?
Le sociologue américain Richerd Fenn a conclu il ya des décennies que le processus de différenciation été jusqu'à présent que la religion ne est plus en mesure de promouvoir la cohésion sociale dans la société. Le processus de privatisation se assure que moins de personnes sont impliquées dans la communauté. Non pas parce qu'ils ne le trouvent pas important, mais tout simplement parce qu'il est difficile d'engager leur foi dans un étrange ?? ??, monde complexe.
Religion prend rôle de plus en plus limitée dans sa vie.
Les gens trouvent aucun soutien de leur religion, car il a lui-même devenu sans importance pour la vie publique, soit parce qu'ils sont eux-mêmes pas en mesure d'engager leur religion sur la vie publique.

Développement de la religion chrétienne

Surtout dans la religion chrétienne est l'autorité de l'Écriture sous pression. En effet, la Parole de Dieu est l'essence du christianisme et que l'on remplit leur vie. L'image de Dieu parmi les chrétiens changements. Il appartient aussi aux chrétiens est souvent déclarations vagues comme ?? il doit y avoir quelque chose comme une puissance supérieure ??. La conception de Jésus, le Fils de Dieu devient de plus en plus floue. Eglises prêchent plus privé orienté et réconfortant que difficile.

Les Pays-Bas est devenue laïque?

Ce ne peut pas dire. Ce est l'interaction entre la religion et la société trop complexe. Nous devons nous contenter de l'observation que la religion chrétienne a été à la fois la culture formative que la culture de formation.
Notre société ne peut pas être considéré comme à la fois une société chrétienne présentera la religiosité est trop faible. En outre, la religion joue encore un rôle important dans notre société. Mais les religions existantes doivent répondre aux exigences de la société qu'ils veulent être pris au sérieux.
La religion est bien présent dans notre société et joue un rôle. Mais il ne peut jouer ce rôle parce qu'il a changé de caractère. Pas plus constitutive mais motivant. Pas critique, mais ajustée.

Churchism et l'organisation du christianisme

L'église a 150 années retirés de la société. L'église a ensuite été impliqué dans divers secteurs de la société, maintenant la religion chrétienne est propre et au figuré tiré vers l'arrière dans l'église. L'église se concentre trop à l'intérieur qu'à l'extérieur. Bien que l'église doit être bien organisé pour avoir la croissance des inconvénients de l'église. Il peut oligarchie formation et provoquer la vue de membre de l'église est perdu. O Dea ?? souligne le dilemme de la motivation mixte. Les gens peuvent, pour diverses raisons veulent appartenir à un groupe religieux. Par exemple, parce que l'on voudrait appartenir à un groupe ou pour effectuer une certaine tâche dans une organisation. Par conséquent, la pluralité est accrue. La croissance ne est pas mauvais, bien au contraire. Mais si l'église est de plus en nombre que l'organisme communautaire est oublié.

L'affaiblissement de l'église

L'église se est affaibli à la fois quantitativement et qualitativement. L'église ne peut plus agir comme une unité. Avec d'autres églises non seulement en interne parmi ses propres membres non. Les gens ont aussi ne vous attendez pas beaucoup plus de l'église. Seul un petit groupe va avec leurs problèmes au ministre ou le pasteur. Les amis ont pris au cours de cette. Un commentaire souvent entendu est ?? parce que je ne ai pas besoin ?? de l'église. Le principal et ce qui a toujours été la vision de l'église à la vie, la vie éternelle. Mais il ya aussi beaucoup d'incertitude a surgi parmi les gens d'église. L'église se est développé en une institution mondiale utiles à la société. Toutefois, selon le sociologue Berger est l'église à un dilemme, un choix entre deux voies: la résistance ou l'abandon. Il ya aussi une troisième voie: celle de la négociation. L'Église sera si utile et si l'influencer devra fouler le troisième voie. L'église, cependant, sera toujours entre deux extrêmes. Des études montrent que l'influence du monde l'église est plus grande que l'influence de l'église dans le monde. Il ya un sentiment d'ambivalence il. Probablement à cause de la pression de survivre l'église est de moins en moins critique de la société et à la recherche compromet de plus en plus. Il est également vrai que lorsque l'église elle-même est divisée sur les questions sociales ?? s guère pris au sérieux. Parler est d'environ inutile.

Position actuelle

Position actuelle de l'Eglise dans la société peut être résumée par trois caractéristiques:
Marginalisation: Selon les données de l'étude Dieu était aux Pays-Bas en 2006, seulement 30% des personnes néerlandais impliqués dans une église. Malgré la position marginale de l'église encore effectué de nombreuses fonctions dans la société. Recherche par la planification sociale et culturelle et OIKOS indiquent que l'église est toujours d'une grande utilité pour la société. Surtout OIKOS souligne le rendement social des églises. Ils enquêtent sur les activités des églises le gouvernement peut économiser de l'argent. La religiosité baisse est également préoccupante parce que l'engagement social en danger de disparition. Avec une sécularisation continue de la société sera de moins en moins sur investissement de l'église de spectateurs peuvent se attendre dans diverses fonctions sociales.

Une position ambivalente: l'Eglise veut attirer dans la société mais devrait aligner contre la société. L'église est bien dans le monde mais pas du monde. Si l'Église veut se adapter à la société puis de nouveau qui ne est pas conforme à l'avis de leurs propres membres de l'église. Ainsi, l'église est sur deux fronts dans une position ambivalente. De cette façon, l'église peut donc être réduit au silence. L'église fait pour activités des parties attendit. Cela montre que l'église aussi bien faire pour survivre.

Une position réactionnaire: l'Eglise se engage à sauvegarder ?? gagner sa place dans la société ??. Ce est la composition d'un catalogue missionnaire d'ouvrir un Café spirituelle. L'église interfère beaucoup avec les décisions politiques. Ce est la tentative de retrouver l'influence perdue sur la société conduit à une augmentation des pertes d'influence.

Est-ce que l'église lui survit?

L'église se réunit dans les dernières fonctions importantes pour la société dans son ensemble. James Kennedy mentionne quatre rôles joués par l'église hollandaise.
  • partie de l'ordre public
  • communautaire qui fournit l'élévation morale et spirituelle
  • rôle de critique prophétique
  • source de capital social

L'église semble superflu

L'église semble plus ou moins forcé par tous les développements de se mettre au service de la société. Recherche chez les jeunes montre qu'ils décident souvent ce qu'ils croient ou non. L'église expositions attirent d'une organisation institutionnalisée ne trouve pas de connexion plus dans la société. Les gens ont besoin d'une communauté de foi. En outre, initiation au monde des membres est nécessaire. Bien que l'église doit payer à l'influence ne signifie pas qu'ils se déclarent superflu. Les gens ont l'idée que si l'église ne serait pas moins les personnes âgées seraient moins de conflits et que vont changer plus de gens sincèrement au lieu d'attendre d'une vie meilleure dans l'au-delà. En résumé, on peut dire que, en général a peu de foi dans l'église quand il se agit de questions sociales et politiques. Le maintien de leur propre identité est de plus en plus difficile. L'une au détriment des autres e.

Besoin de quelque chose comme une église

L'ancien maire d'Amsterdam a souligné que la religion est une importante liaison pour la société. Une édition récente de Dieu aux Pays-Bas montre que la moitié de la population estime qu'il est important que la religion devrait jouer un rôle dans la vie publique. Plus de 40% disent que même si l'église disparaîtra avec les Pays-Bas ne serait pas aller bien dans le domaine social. Il ya un besoin particulier de la religion dans les moments importants de la vie: la naissance, la mort, les commémorations de catastrophes, etc., une grande majorité sera même trouver que le gouvernement doit se assurer qu'il ya au moins une place chaque église doit rester. Religion, selon plus de la moitié de l'importante néerlandais pour souligner les maux sociaux. L'église est le plus apprécié quand il se adapte à la culture de la société. La séparation de l'Église et de l'État n'a jamais été aussi radicale et probablement ne le sera jamais. Il fait cependant, à ces communautés religieuses qui sont utiles à la société. Pour la religiosité qui ne est pas utile est pas sa place. Ce est la société qui détermine ce que doivent jouer rôle que la religion et l'église dans son domaine.

perte d'emploi

Une perte continue de la fonction de l'église. Cette perte a à voir avec le processus de différenciation. Au cours des siècles, l'église a perdu la fonction après la fonction. Si cela est dû à l'église ne est pas de dire avec certitude. Il est clair que d'autres institutions ont repris ces fonctions. Effacer exemple est la prise en charge des malades qui étaient traditionnellement les infirmières dans un couvent. Aussi par l'introduction de lois sur la sécurité sociale, l'église croient maintenant que les soins de santé est une tâche principale du gouvernement. église abandon provient de la perte de fonction de l'église. Les gens se sentent mieux pris en charge par des institutions autres que l'église. Le sociologue Kruijt est venu à la conclusion que le processus ne fonctionne pas uniquement négatif. Il l'appelle sans perte de fonction, mais un processus de purification. L'église est ou moins avec moins d'impact, mais la «qualité» est mieux. Malgré la perte de fonction de la foi de l'église est toujours impliqué dans les zones perdues. Il ne est pas seulement l'engagement religieux. Si nous examinons l'histoire de notre société est construite sur les piliers de la foi chrétienne. Aucune ville a été construit, ou qu'il y avait une église dans le centre. Il ya aussi des développements d'observer que ce est précisément certaine autonomie et de l'autorité de l'église devait être rejetée. Telles que la démocratie et l'émancipation. Il est frappant de constater que la plupart des chrétiens puis accepter. Il ya peut-être déjà conclu avec tout ce que l'Église en tant que communauté de foi doit agir et comme une institution sociale et morale. Les rôles peuvent parfois être en désaccord, mais peuvent certainement stimuler les uns les autres.
VOIR AUSSI:
  1.  
  2.  
  3.  
Sans commentaires

Laisser un commentaire

Code De Sécurité