L'emploi et salaires

FONTE ZOOM:
Ci-dessous le texte du titre 10 Section 2. Cette section contient des articles 616 t / m 633 et traités comprennent ce salaire devrait être pris en considération, quand et comment il doit être payé. Section 2. salaire

Article 616

L'employeur est tenu de verser au salarié son salaire à l'heure dite.

Article 617

1. Le formulaire établi des salaires ne doit pas être autre que:
l'argent a.;
b. où cette forme de salaires est coutumier ou souhaitable en raison de la nature de l'entreprise de l'employeur; affaires, pour l'usage personnel du travailleur et de membres de sa famille, à l'exception des boissons alcoolisées et autres stimulants nocifs.
c. l'utilisation d'une maison, ainsi que l'éclairage et le chauffage de celui-ci;
d. services, les installations et les activités à mener par ou au nom de l'employeur, les frais de scolarité, logement et repas compris;
e. titres, créances, autres revendications et les pièces justificatives et les reçus.
2. Les questions visées au paragraphe 1 b, c et d, les services et les installations peuvent être affectés d'une valeur supérieure à celle qui correspond à la valeur réelle.

Article 618

Si la rémunération est déterminée, le salarié a droit à la rémunération au moment de la conclusion du contrat de travail comme convenu était habituel ou, en l'absence d'une telle mesure, sur un salaire que la prise en compte des circonstances de l'espèce équitablement déterminée.

Article 619

1. Si le salaire de tout ou d'une partie constituée d'un montant qui est l'objet de toutes les données des livres, registres ou autres supports de données de l'employeur doit prouver, l'employé doit exiger la présentation à la droite de l'employeur de telles preuves, comme il doit être en mesure d'établir ce fait.
2. Les parties peuvent convenir d'une convention écrite à laquelle, nonobstant le paragraphe 1, sera la présentation de cette preuve. En tant que tel, ne peut pas être désigné travailleurs chargés du service des comptes de l'employeur.
3. Seul l'employé a le pouvoir d'ordonner la destruction d'un terme qui diffère de l'alinéa 1 ou 2, deuxième phrase, de faire appel à la destruction des terres.
4. La présentation de la preuve par ou au nom de l'employeur doit être faite, si nécessaire, en vertu de l'obligation expresse de confidentialité par l'employé et la personne qui le remplace conformément au paragraphe 2; Cependant, cela ne peut jamais être tenu au secret en ce qui concerne les employés, sauf dans la mesure du bénéfice dans l'entreprise de l'employeur ou a fait une partie de celui-ci.

Article 620

l. Le paiement du salaire fixe en espèces fait en monnaie légale néerlandais ou par le paiement sans numéraire conformément à l'article 114 du Livre 6.
2. Le paiement du salaire en argent peut être fait en devises étrangères, en cas d'accord. Le salarié a droit, cependant, d'exiger la satisfaction de l'argent Néerlandais de la deuxième salaire à venir. Si la conversion est nécessaire, cela se fait au taux indiqué dans les articles 124 et 126 du Livre 6.
3. La satisfaction de fait dans d'autres ingrédients que des espèces salaire fixé en fonction de ce qui a été convenu que, ou si rien ne est convenu que, selon l'utilisation.


Article 621

l. Paiement des salaires, contrairement à l'article 620 États, ou de toute autre forme déterminée que permise par l'article 617, ne est pas libératrice. L'employé a droit au salaire ou, comme il a été adopté sous une forme autre que de l'argent, la valeur des montants dus performances de l'employeur, sans être obligé de donner au non-paiement cadeau libérer reçu en retour.
2. Néanmoins, le tribunal défendant le droit de l'employé à réduire la peine à ce montant, car elle empêche équitable compte tenu des circonstances, mais pas plus tard que la somme qui sera déterminée par le travailleur a subi.
3. Une action en justice par l'employé en vertu du présent article se éteint se produit après une période de six mois après la date à laquelle la satisfaction de non-libération.

Article 622

Le paiement d'argent en salaire fixe qui ne se produit pas avec l'application de l'article 114 du Livre 6, faite soit à l'endroit où le travail est normalement effectué soit dans les locaux de l'employeur si elle est située dans la même municipalité que celle dans laquelle la majorité des travailleurs vivent, ou à la maison de l'employé le choix de l'employeur.

Article 623

1. L'employeur est tenu de fixer les salaires en espèces pour satisfaire chaque espace de temps après la période pendant laquelle les salaires en vertu du contrat doivent être calculées, à condition que le délai de paiement ne est pas moins d'une semaine et plus d'un mois.
2. La période après laquelle le salaire doit être respectée, peut être prorogé par accord écrit, mais pas plus d'un mois lorsque la période pour laquelle le salaire doit être calculé sur la base de l'accord, une semaine ou moins, et plus d'un quart lorsque la période pour laquelle le salaire doit être calculé sur la base de l'accord, un mois ou plus.
3. Seul l'employé a le pouvoir d'ordonner la destruction d'un terme qui diffère de cet article de faire appel à la destruction des terres.

Article 624

l. Si l'argent de salaire fixe dépend de l'issue des travaux à faire, l'employeur déduit les conditions de paiement qui sont applicables à la rémunération prévue dans l'espace-temps pour un travail similaire, à moins que d'autres termes ont été convenus conformément à l'article 623.
2. Si le salaire le montant de la rémunération visée au paragraphe 1 ne est pas encore à être déterminée, l'employeur est tenu de payer une avance égale à la rémunération des employés de la moyenne par paiement pourrait prétendre au cours des trois mois précédant sur salaire ou si ce ne est pas possible, le montant de la rémunération habituelle pour un travail similaire.
3. écrit peut être convenu que le paiement à un montant inférieur est fait, mais pas moins de trois quarts du salaire moyen pour les trois mois avant le jour de paye, respectivement, du salaire habituel pour un travail similaire.
4. Dans la mesure où existe l'argent mis de salaire d'un montant soumis à aucune des données qui devrait être apparente des livres, registres ou autres supports de données de l'employeur, l'employeur est obligé de payer à chaque fois le montant du salaire qui peut sont déterminées, avec la condition qu'au moins une fois par an satisfaction se produit.
5. Seul le salarié a le pouvoir d'ordonner la destruction d'un terme qui diffère de cet article de faire appel à la destruction des terres.

Article 625

1. En ce qui concerne l'argent fixer les salaires ou la partie restant après déduction des pouvant être compensé conformément à l'article 628 par l'employeur, et après déduction de ce qui parties en vertu de l'article 633 droits d'assertions, ne doit pas être versé au plus tard le troisième jour ouvrable suivant ceux qui sont couverts en vertu des articles 623 et 624 paragraphe 1 aurait effectué le paiement, l'employé est si la non-conformité avec l'employeur est attribuable, revendication une augmentation de retard. Cette hausse est la quatrième à la huitième journée de cinq pour cent par jour pour chaque jour supplémentaire d'un pour cent, à condition que l'augmentation constatée dans une moitié de cas aller au-delà dû. Néanmoins, le tribunal peut limiter l'augmentation à une telle somme pour lui, compte tenu des circonstances sera assez empêché.
2. Cet article ne peut pas être fait au détriment de l'employé.

Article 626

1. L'employeur doit informer le salarié de tout paiement des salaires en argent pour fournir une déclaration écrite de la somme des montants dont il est composé, les sommes prélevées sur le montant des salaires salaire, et le montant de la salaire à laquelle une personne de l'âge de l'employé de la période au cours de laquelle le salaire est calculé conformément aux dispositions de ou a sous le salaire minimum et de demande d'indemnité de vacances minimum à moins de changements par rapport à la satisfaction précédente dans aucun de ces montants a été un changement.
2. La déclaration indique aussi le nom de l'employeur et l'employé, la période pour laquelle le salaire est calculé et les heures de travail convenues.
3. Le présent article ne peut pas être fait au détriment de l'employé.

Article 627

Pas de salaire est payable pour la période pendant laquelle le salarié n'a pas effectué le travail sous contrat.

Article 628

1. L'employé a droit à la période de paie des salaires se ils ne ont pas effectué le travail convenu par une cause qui devrait raisonnablement être pris en charge par l'employeur.
2. Si elle en vertu d'une assurance obligatoire ou de toute assurance ou de toute financer la participation convenu ou résultant du contrat de travail, droit à une prestation pécuniaire, le salaire est réduit par le montant de cette prestation.
3. Si la rémunération en espèces autrement que par espace-temps a été établie, les dispositions du présent article se appliquent, sauf que si les salaires sont considérés comme le salaire moyen de laquelle l'employé quand il n'a pas été empêchée, pendant ce temps, pourrait gagner.
4. La rémunération doit être réduite du montant des frais que l'employé a enregistrés par la non-exécution des travaux.
5. paragraphes 1 à 4 peuvent être levées pour les six premiers mois de l'emploi qu'au détriment de l'employé d'un accord écrit.
6. conviennent dans le cas de l'emploi successif au sens de l'article 668a, d'une dérogation visée au paragraphe 5 au total pendant plus de six mois.
7. Après l'expiration de la période visée au paragraphe 5 du présent article ne peut être dérogé au détriment de la convention collective des employés ou d'un arrangement par ou au nom d'un organe administratif compétent.

Article 628a

1. Si un champ de travail convenu moins de 15 heures par semaine et les moments où le travail à effectuer ne est pas définie, ou si la portée de l'œuvre ne est pas ou ne est pas définie clairement, l'employé pour toute période inférieure de trois heures dans lequel il a effectué des travaux a droit au salaire qu'il aurait eu droit se il avait effectué trois heures travail.
2. Cet article ne peut pas être fait au détriment de l'employé.

Article 629

1. Dans la mesure où le salaire ne dépasse pas le montant visé à l'article 17, premier alinéa, de l'assurance sociale de Loi sur le financement, par rapport à une période d'une journée de salaire, l'employé doit conserver pendant une période de 104 semaines a droit à 70% pour les salaires de la période de paie, mais les 52 premières semaines, au moins le salaire minimum légal qui lui est applicable se il ne fait pas le travail prévu, car il a été empêché dans le cadre de l'incapacité due à la maladie, grossesse ou l'accouchement ainsi.
2. Pour les employés qui services pour le compte de son employeur exclusivement ou presque exclusivement domestiques ou personnels effectuées en moins de trois jours par semaine, appliquer le droit visé au premier alinéa pour une période de six semaines.
3. L'employé a le droit visé au premier alinéa ne est pas:
a Si la maladie est causée par son intentionnelle ou le résultat d'un défaut dont il a fourni de faux renseignements dans le cadre d'un examen médical et donc l'évaluation par rapport aux exigences de manipulation de pouvoir établies pour le poste ne pouvait pas être mis en œuvre correctement.;
b. pour le temps pendant lequel entravée ou retardée par son faire sa guérison;
c. pour le moment, au cours de laquelle, même se il est en mesure de le faire sans motifs raisonnables travail approprié que visée à l'article 658a du paragraphe 4 de l'employeur ou par l'employeur avec le consentement de l'UWV, mentionné dans le chapitre 5 de la loi Structure mise en œuvre travail et le revenu désignés tiers, que l'employeur lui donne l'occasion, pas fait;
d. pour le temps pendant lequel il sans raisons valables refuse de coopérer avec l'employeur ou par un expert désigné par lui donner des règlements ou des mesures prises raisonnables qui visent à permettre à l'emploi approprié des employés visés à l'article 658a paragraphe 4 à faire;
e. pour le temps pendant lequel il sans raisons valables refuse de coopérer dans la formulation, l'évaluation et l'ajustement d'un plan d'action visé à l'article 658a paragraphe 3.
f. pour le temps pendant lequel aucun motif valable de sa demande de prestation visée à l'article 64, premier alinéa, du travail et du revenu soumettre au travail plus tard que prescrit dans cet article.
4. Nonobstant le paragraphe 1, un travailleur féminin dans ce paragraphe n'a pas le droit au cours de la période de leur grossesse ou de congé de maternité, conformément à l'article 3: 1, deuxième et troisième alinéas de la Loi sur les soins et le travail.
5. Les salaires seront réduits par le montant de tout avantage pécuniaire revenant à l'employé en vertu d'une assurance prévue par la loi ou en vertu d'une assurance ou d'un fonds ne participe pas à l'employé, dans la mesure où ce qui a trait au travail prévu qui le salaire ou traitement . Le salaire est encore réduite par le montant du revenu de l'employé ou de l'emploi en dehors apprécié pour le travail qu'il a fait pendant le temps que lui, se il ne avait pas été en mesure de le faire, pourrait exécuter les travaux.
6. L'employeur est en droit de suspendre le paiement des salaires visés au paragraphe 1 pour la période pendant laquelle l'employé ne adhère pas à l'écrit par l'employeur règlements raisonnables concernant la fourniture d'informations que l'employeur doit pour établir un droit au salaire.
7. L'employeur ne peut plus compter sur les salaires de base partiellement ou pas payés ou le paiement de suspendre, se il a donné immédiatement après lui le soupçon de son existence a été soulevée pas la connaissance ou employés peut raisonnablement se attendre à augmenter
8. L'article 628 paragraphe 3 se applique mutatis mutandis
9. Cet article peut être levée que pour autant au détriment de l'employé qui peut être stipulée que l'employé pour les deux premiers jours de la période visée au paragraphe 1 ou 2 ne est pas droit à un salaire
10. Aux fins des paragraphes 1, 2 et 9 sont des périodes où l'employé empêché dans le cadre de l'incapacité due à la maladie, la grossesse ou l'accouchement a été effectue son travail, pris ensemble si elles chacune avec une pause d'au moins quatre semaines à suivre, ou se ils précèdent et suivent immédiatement une période durant laquelle la grossesse ou de congé de maternité est pris conformément à l'article 3: 1, deuxième et troisième alinéas de la Loi sur les soins travail et, à moins que le handicap ne peut raisonnablement être réputé continuer se écouler de la même cause.
11. La période de 104 semaines visées au paragraphe 1 est étendue:
un la durée du retard si l'employeur la déclaration visée à l'article 38, premier alinéa, de la maladie se produit plus tard que prescrit dans cette section.
b. la durée du retard si la demande visée à l'article 64, premier alinéa, du travail et du revenu est faite au plus tard précisé dans ou en vertu de cet article;
c. la durée de la période prolongée que le titre de l'article 24 UWV, premier alinéa, du travail et du revenu a déterminé si la durée de la période visée à l'article 25, neuvième alinéa, la première phrase du cette loi;
d. la durée de la prolongation de la période de retrait visé à l'article 19, premier alinéa, de la loi sur l'assurance invalidité, si cette attente sur la base du septième alinéa de cet article est prolongée; et
e. la durée de la période que le titre de l'article 71a UWV, paragraphe neuf, a adopté la loi sur l'assurance invalidité.
12. Si l'employé travail convenable effectuée conformément à l'article 658a paragraphe 4, le contrat reste intact.

Article 629a

1. Le tribunal nomme une demande de paiement des salaires en vertu de l'article 629 éteint si ce ne est pas une déclaration jointe à l'exigence d'un expert désigné par l'UWV, mentionné dans le chapitre 5 de la Loi sur la mise en œuvre Structure travail et du revenu, sur la prévention de l'employé pour effectuer le travail adapté ou autre contrat ou de son exécution des obligations visées à l'article 660a.
3. L'expert qui a accepté sa nomination est requise la recherche impartiale et à la connaissance pour accomplir.
4. L'expert qui cherchent médecins qualifiés détenant, pertinents à son enquête peut être des informations sur l'employé au médecin ou les médecins traitants. Ils fournissent les informations demandées dans la mesure où cette vie privée de l'employé ne est pas disproportionnée.
5. Le tribunal peut, à la demande d'une partie ou de son propre ordre de mouvement que l'expert soit davantage exposé des motifs écrits ou oraux ou des compléments.
6. L'employé doit à l'égard d'une réclamation visée au premier alinéa que dans le coût de l'employeur, tel que visé à l'article 237 du Code de procédure civile, reconnu coupable en cas d'utilisation manifestement abusive du droit procédural.
7. Une convention collective ou d'un accord peuvent être déterminées par ou au nom d'un organe administratif compétent que l'expert visé au premier alinéa par quelqu'un d'autre que l'UWV, mentionné dans le chapitre 5 de la structure de travail et mise en œuvre sur le revenu Loi est désigné.

Article 630

l. L'employeur qui est incapable de payer, dans la mesure où il est déterminé à l'argent sous une autre forme temporairement, à se réunir sans la gêne est causée par leur propre faute du salarié, est-ce une indemnité est due, le montant Accord est déterminé ou, en l'absence d'un contrat sera déterminée par le tribunal en fonction de l'utilisation ou de l'équité.
2. Cet article ne peut pas être fait au détriment de l'employé.

Article 631

1. Une clause par laquelle l'employeur obtient le droit de détenir un montant du salaire à la date de paiement est nulle et non avenue, sans préjudice du droit de l'employé à fournir à l'employeur une autorisation écrite de payer les paiements de salaires en son nom effectuer. Ce proxy est toujours révocable.
2. Les clauses contractuelles l'employé se engage à l'employeur de toucher un salaire ou d'autres revenus ou partie de celui-ci à dépenser une certaine façon, et les conditions dans lesquelles l'employé se engage à acheter ses fournitures à un endroit particulier ou une personne en particulier, vide.
3. Les paragraphes 1 et 2 ne se appliquent pas à la clause par laquelle le salarié se engage:
. un de participer à un fonds auquel la retraite et d'épargne se applique et dans lequel les dispositions de la présente loi sont remplies;
b. de contribuer à la prime d'assurance en conformité avec les dispositions pertinentes prévues par la retraite et de l'épargne;
c. de participer à un autre fonds que ceux spécifiés à l'alinéa a, à condition que le fonds répond aux conditions fixées par décret;
d. participer à un programme pour sauver à son profit et, contrairement à des parties a à c destinée, à condition que régime remplit les conditions pour gesteld.Onder administrative générale tout autre fonds visé au paragraphe c ne comprend pas un fonds qui vise à l'employeur ou l'employé d'effectuer un paiement lié au droit du travailleur au paiement des salaires en cas de maladie, grossesse ou l'accouchement que visée à l'article 629 paragraphe 1, ou avec le versement d'une prestation visée à l'article 83 de la loi sur le travail et le revenu ou visée à l'article 75a de la loi sur l'assurance invalidité.
4. Pour la réalisation d'un accord visé au paragraphe 3, l'employeur comprennent les fonds de montant nécessaire sur le salaire de l'employé; il est alors obligé de payer ces montants en conformité avec la clause en faveur de l'employé.
5. La participation d'un mineur à un arrangement visé au paragraphe 3, l'article 612 se applique mutatis mutandis.
6. Si l'employé en vertu d'une clause valide visé au paragraphe 2 un accord avec l'employeur ou une tierce personne a commis, il a un droit dont il a par conséquent satisfait de poursuivre l'employeur. Se il a conclu une entente avec l'employeur, il a aussi le pouvoir de détruire l'accord.
7. Le tribunal peut allouer une demande par l'employé conformément au paragraphe 6, de la limite de la responsabilité du paiement de l'employeur de la somme qu'il juge raisonnable compte tenu des circonstances, mais pas plus tard que la somme dont il par le employé qui découvre il ya des dommages.
8. Une action en justice par l'employé en vertu de cet article délai de six mois à compter de la date de la création du droit d'action.

Article 632

1. Sauf à la fin du contrat est mis en valeur par l'employeur de la dette relative au paiement des salaires ne est autorisée qu'avec les revendications suivantes contre l'employé:
un les dommages et intérêts dus par l'employé à l'employeur.
b. amendes dues par l'employé à l'employeur conformément à l'article 650, à condition émis par la preuve documentaire, qui indique le montant de l'amende et le moment où et pourquoi il a été imposée, indiquant la disposition violée de la règlements ou une entente écrite:
c. avances sur les salaires, fournis par l'employeur en espèces à l'employé, à condition qu'il apparaît dans l'écriture;
d. dont le montant a été payé beaucoup plus sur les salaires;
e. le loyer d'un logement ou un autre espace, terrains ou d'équipements, machines et outils, l'utilisation employé en interne, et qui sont loués par un accord écrit par l'employeur à l'employé.
2. Le règlement n'a pas sa place sur la partie de la rémunération à laquelle l'attachement contre l'employeur peut ne pas être valide. À l'égard desquels l'employeur en vertu du paragraphe 1, section B, pourrait récupérer, ne peuvent plus être réglés par lui à chaque paiement du salaire d'un dixième de l'argent dans le revenu fixe qui pourraient ensuite être rencontré.
3. Que l'employeur en vertu d'un salaire saisi implique, seront déduits de la valeur maximale autorisée pour le règlement.
4. Une clause permettant à l'employeur une plus grande autorité pour déclencher obtiendrait, est annulable sur la compréhension que l'employé est autorisé à mettre de côté à l'égard de chaque déclaration de règlement de l'employeur assume la validité de la clause.

Article 633

1. Transfert, gage ou tout autre acte par lequel l'employé accorde aucun droit à son salaire à des tiers, ne est valable que dans la mesure où la saisie de son salaire était valide.
2. Une procuration à la demande de rémunération est accordée par écrit. Ce proxy est toujours révocable.
3. Le présent article ne peut pas être levée.

Voir aussi:
  • Dispositions générales
  • Vacances et congés
  • Égalité de traitement
  • Dispositions particulières
  • Obligations de l'employeur
  • Obligations employé
  • Transition de l'entreprise:
  • Fin du contrat
  • Représentants commerciaux
  • Le contrat de travail
VOIR AUSSI:
  1.  
  2.  
  3.  
Sans commentaires

Laisser un commentaire

Code De Sécurité