Les actifs incorporels sous HGB et IFRS: Les critères de reconnaissance (Partie 2)

FONTE ZOOM:
Avant de pouvoir être reconnu actif incorporel en vertu des IFRS, initialement tous les critères de la norme IAS 38 doivent être remplies. En face de la comptabilisation en vertu BilMoG vous devez connaître et respecter quelques différences.

Les actifs incorporels ne peuvent être constatés lorsque les actifs incorporels génèrent des avantages économiques futurs, avec une forte probabilité, et une évaluation fiable du coût de l'immobilisation incorporelle est possible en vertu des IFRS.

Jusqu'à l'avènement de la Loi sur la modernisation du droit comptable vous aviez contre comptabilité HGB observé des écarts significatifs parce que le HGB l'acquisition pour examen pour la comptabilisation d'actifs incorporels suppose obligatoire. La mesurabilité du coût n'a pas d'importance en droit commercial pour la question de bilan. Seulement au cours de la BilMoG il ya eu une convergence à l'égard de la comptabilisation des actifs incorporels entre les IFRS et HGB.

Comptabilisation des actifs incorporels conformément à la norme IFRS
Les actifs incorporels sont comptabilisés au bilan IFRS et HGB se ils ont été achetés.

Les actifs incorporels conformément aux IFRS et HGB-Vieux
Avant l'avènement de la Loi sur la modernisation de la Loi sur la comptabilité des immobilisations incorporelles pourraient être reconnus que se ils ont été achetés par un tiers. Conformément au § 266 al. 2, par. I. n ° 1 Code de commerce a. F. figuraient parmi les actifs incorporels de l'actif concessions fixes, les droits et licences industrielles ou similaires à ces droits et actifs. Pour les immobilisations incorporelles était sous § 248 al. 2 HGB. F. interdiction d'un comptable.

Cette loi commerciale capitalisation des actifs incorporels en conformité avec les règles fiscales en § 5 par. 2 de la Loi de l'impôt sur le revenu. Après cela, vous ne auriez pas comptabiliser un actif d'immobilisations incorporelles, se il est acquis à titre onéreux.

Les immobilisations incorporelles selon les IFRS vs. BilMoG
Avec l'introduction de la BilMoG l'interdiction d'activation de base a été levée pour les immobilisations incorporelles générées en interne et remplacée par une option de capitalisation. Par conséquent, vous pouvez à présent activer engagés dans la phase de développement, les coûts de production des actifs incorporels.

Pour les exercices ouverts après le 31 Décembre 2009, vous devez activer actifs incorporels ainsi générés en interne dans le bilan. Sont exclus de cette exonération sont des marques générées en interne, notices, titres de publication, listes de clients ou de droits analogues. Ces actifs incorporels sont - comme avant l'introduction de la BilMoG - comptabilisation ne est valable que si vous avez ces acquis pour examen par des tiers.

Comptabilisation des coûts de développement en vertu des IFRS
Les dépenses de développement sont capitalisés conformément à la norme IAS 38, si les preuves suivantes sont cumulatifs:

  • La faisabilité technique de l'achèvement de l'immobilisation incorporelle est garanti.
  • Ce est l'intention d'achever et utiliser ou vendre l'immobilisation incorporelle.
  • L'actif incorporel peut être utilisé ou vendu.
  • Les rendements des actifs incorporels à des avantages économiques futurs.
  • La société dispose de ressources suffisantes pour achever le développement de l'actif incorporel.
  • Les dépenses dans la phase de développement peuvent être mesurés de manière fiable.

La société peut fournir aucune preuve énumérés, les coûts de développement sont comptabilisés en charges dans la période au cours de laquelle ils surviennent.

VOIR AUSSI:
  1.  
  2.  
  3.  
Sans commentaires

Laisser un commentaire

Code De Sécurité