Nawal Al Saadawi

FONTE ZOOM:
Nawal al-Saadawi est une féministe égyptienne, activiste, médecin et écrivain. Elle se oppose à l'oppression des femmes, en particulier dans le monde musulman. Ses livres sont interdits en Egypte et d'autres pays arabes.

Biographie

Nawal al-Saadawi est né en 1931 à Kafr Tahla sur le Nil dans une famille de neuf enfants. Contre l'utilisation de tous ses parents ont envoyé leurs enfants à l'école, et pas seulement les garçons. En 1949, elle est allée à étudier la médecine au Caire et a poursuivi ses études aux États-Unis Elle a épousé un autre étudiant, un militant, mais ils ont divorcé bientôt. Un deuxième mariage se est brisé parce que son mari lui interdisait d'écrire, quelque chose qu'elle a fait comme un enfant. En 1964, elle a épousé traduit pour la troisième fois, son mari Sherif Hetata est un médecin et écrivain et a un certain nombre de ses livres en anglais. Ils eurent un fils et une fille ensemble, qui a également commencé à écrire à nouveau.

Après ses études, elle a travaillé pendant un certain temps dans la clinique à Kafr Tahla, elle a été choquée par les conditions de vie des plus rurale et après son intervention dans un cas de violence domestique, elle a été rappelé au Caire. Depuis, elle est allé travailler au ministère de la Santé. Elle a également fondé le magazine «Santé» et a été rédacteur en chef. Elle a été licenciée en 1972 pour ses opinions politiques concernant l'excision, la sexualité et la religion. Le magazine a été fermé par le gouvernement. Elle est allée travailler dans une université puis pour les Nations Unies, où elle était un conseiller du programme pour les femmes en Afrique et au Moyen-Orient.

En 1981, elle a été arrêté et mis en prison, après avoir livré la critique sur le règne de Anouar el-Sadate. Elle a été libérée après sa mort. Elle a rencontré Hosni Moubarak et fondé la Women Association de solidarité arabe, qui a été interdit en 1991. Elle a été menacée par des extrémistes musulmans et se enfuit avec son mari aux États-Unis En 1996, elle est retournée à l'Egypte.

Tabous

Saadawi oppose tabous dans sa société, en particulier contre l'excision, la sexualité, l'avortement, l'abus sexuel des enfants et les façons dont les femmes sont opprimées. Elle se était à son sixième circoncis sous l'influence de sa mère traditionnelle. La circoncision féminine a été interdit pour un temps en Egypte, mais dans les années 90, il a été de nouveau autorisée. Dans sa fiction et non-fiction, ces thèmes.

Bibliographie

  • 1960 Mémoires d'une femme médecin, souvenirs d'une femme médecin
  • 1974 La mort du seul homme dans le monde
  • 1976 Dieu meurt par le Nil, Dieu est mort sur le Nil
  • 1977 La face cachée d'Eve: Les femmes dans le monde arabe, la veille voilée: Les femmes dans le monde arabe
  • 1978 La chanson encerclant
  • 1979 Elle n'a pas sa place au Paradis
  • 1979 Femme au Point Zero
  • 1980 Décès d'un ex-ministre
  • 1983 Deux femmes dans une
  • 1984 Mémoires de la prison des femmes, la prison pour femmes
  • 1987 La chute de l'Imam, La Chute de l'Imam
  • 1991 Voyages à travers le monde, mes voyages autour du monde
  • 1997 Nord / sud: Le Nawal Al-Saadawi lecteur
  • 1999 Fille d'Isis
  • 2002 Walking through Fire: Une vie de Nawal El Saadawi-

Plus biographies peuvent être trouvés dans la Writers spécial.
Plus d'informations sur les femmes influents peut être trouvé dans la spéciale et des grands femmes les plus influentes
Plus d'informations sur les militants de l'islam se trouve dans les activistes musulmans spéciales.
VOIR AUSSI:
  1.  
  2.  
  3.  
Sans commentaires

Laisser un commentaire

Code De Sécurité