Nouvelles Israël Aperçu "pourparlers de paix 2010-2011"

FONTE ZOOM:
Dernières nouvelles d'Israël: Le 2 Septembre 2010, les pourparlers de paix ont commencé 2010-2011 qui aboutira à une paix globale entre Israël et les Palestiniens. Ils incluront les dossiers suivants à être négociés: la sécurité, le statut de Jérusalem, les frontières, les réfugiés, gel des constructions d'extension. Même se il est parler de la paix, le Hamas tente de perturber ce par les attaques et les tirs de roquettes et de mortiers. Mise à jour: les négociations ont été suspendues.

Nouvelles négociations de paix entre Israël et les Palestiniens

Le groupe Etsel détient pour vous les nouvelles sur les négociations de paix entre les Israéliens et les Palestiniens. Ces discussions ont Démarrage 2 Septembre 2010. Il a fallu du temps avant que les Palestiniens ont décidé de mener des pourparlers directs avec Israël, mais sous la pression des États-Unis et avec le consentement de la Ligue arabe, les Palestiniens ont encore accepté. Israël parle seulement avec l'Autorité palestinienne. Hamas ne est pas un partenaire et laissez savoir aussi clairement à travers roquettes et attaques au mortier et d'autres attaques.

Mise à jour:
Depuis qu'Israël a levé le gel de la construction temporaire et construit de nouveau en Judée et Samarie, les Palestiniens ont décidé de ne pas négocier avec Israël. Aussi ont Hamas et l'Autorité palestinienne réconcilié, ce qu'Israël autre raison de ne pas négocier. Israël estime que l'Autorité palestinienne doit choisir entre le Hamas et Israël.

Classification du produit - liens internes

  • Septembre 2011
  • Août 2011
  • Juillet 2011
  • Juin 2011
  • Mai 2011
  • Avril 2011
  • Mars 2011
  • Février 2011
  • Janvier 2011
  • Décembre 2010
  • Novembre 2010
  • Octobre 2010
  • Septembre 2010

Pour plus de nouvelles générale d'Israël en 2009 et 2010, rendez-vous à nos promos: Dernières nouvelles d'Israël en 2009, Dernières Nouvelles d'Israël en 2010 et Dernières nouvelles d'Israël en 2011.

Septembre 2011

25 septembre 2011: Printemps palestinienne d'Abbas vient "
Le président Abbas est de retour de New York avec une foule de milliers de Palestiniens adressée à Ramallah. Il a dit que le "printemps palestinien est à venir." Ce printemps conduira à un Etat palestinien avec Jérusalem comme capitale. Selon l'agence de nouvelles WAFA, les FDI empêcher les Palestiniens d'autres lieux pourrait aller à Ramallah pour participer à la manifestation. Les bus avec des gens ont été arrêtés. Il ya des postes de contrôle mis en place entre Naplouse et Ramallah. Les chauffeurs de bus ont tenté de prendre d'autres routes.

22 septembre 2011: Israël satisfait premier jour de l'Assemblée générale des Nations Unies
Israël dit que les Etats-Unis et en Europe commençons à comprendre les dures réalités du Moyen-Orient. Israël a beaucoup d'informations secrètes sur la pénétration d'Al-Qaïda en Egypte et la croissance de l'islam radical dans le pays. Sinaï pourrait changer en Afghanistan, dit Israël. Par ailleurs, la position des États-Unis de l'US ne est pas seulement à l'ONU déterminée par des considérations géopolitiques au MO. Aussi la pression des membres du Congrès sur Obama ont veillé à ce que le président adopte un carré derrière Israël. Pendant ce temps, faire le président Obama au président Abbas effacer les conséquences économiques seront de la déclaration unilatérale d'un Etat palestinien. Obama va également demander à Abbas de rencontrer Netanyahu. La France a dit que le vote au Conseil de sécurité prendra encore plusieurs semaines avant qu'il ait lieu.


21 septembre 2011: Le Premier ministre Netanyahu et le président Obama se rencontrent aujourd'hui
Netanyahu aujourd'hui partira pour New York. Quelques heures après son arrivée, il se entretiendra avec le président Obama. Ce sera la 8e réunion entre les deux dirigeants. Netanyahu a été progressivement accepté la proposition du président Obama de négocier un Etat palestinien sur la base des «limites» de 1967 avec des échanges de territoires. La condition est que les Palestiniens reconnaissent Israël comme un Etat juif. Thème principal la venaison est évidemment la demande palestinienne à l'ONU. Le Nigeria a quant à lui indiqué contre l'intention palestinienne de vote au Conseil de sécurité. En outre, Netanyahu et Obama vont parler de relation tendue d'Israël avec la Turquie et la question iranienne.

21 septembre 2011: Déclarations des principaux dirigeants de la planète à l'ouverture de l'Assemblée générale des Nations Unies
  • Ban Ki Moon: Il a ouvert la réunion et a déclaré que les Palestiniens ont besoin d'un Etat et à la sécurité d'Israël. L'ONU aidera à parvenir à la paix par la négociation d'un accord.
  • Président Obama: Il dit que la paix ne peut être réalisée par négociations. Les déclarations et résolutions de l'ONU ne mènera à rien. Israël et les Palestiniens vivent ensemble et seulement ensemble, ils peuvent parvenir à un accord. Obama appelle à un Etat palestinien. Israël est également assuré du soutien américain en termes de sécurité.
  • Président Dilma Rousseff: Il est dit que seul un Etat palestinien indépendant d'Israël la sécurité peut fournir. Le Brésil est un membre non-permanent du Conseil de sécurité et a indiqué un Etat palestinien serait voter.


20 septembre 2011: Netanyahu invite Abbas des pourparlers de paix à New York
Netanyahu a invité le président Abbas à des négociations directes à New York. Ces discussions devraient alors être continué à Jérusalem et à Ramallah. Netanyahu veut parvenir à la paix à travers des discussions directes et veut perdre du temps sur des mesures unilatérales. La demande palestinienne à l'ONU pour un Etat donnera rien. Pendant ce temps, le Quartette semble également avoir fait des progrès. Selon un fonctionnaire est productif, mais le résultat est encore incertain.

19 septembre 2011: Dernière tentative pour empêcher une crise de l'ONU palestinienne
Le Quartette se réunira à New York dans une dernière tentative pour empêcher crise de l'ONU palestinienne. Le Quatuor veut les Palestiniens à la table de négociation. Déclarer un Etat palestinien va compliquer le processus de paix. Les Palestiniens disent que la négociation n'a pas réussi dans le passé.

18 septembre 2011: US tente de convaincre les pays de ne pas soutenir la demande palestinienne à l'ONU
Dans une semaine cruciale avant le début de l'Assemblée générale de l'ONU est en essayant d'éviter le veto américain au Conseil de sécurité de convaincre six pays à voter contre la demande des Palestiniens. Deux pays africains et la Bosnie sont les obstacles les plus difficiles. France, Grande-Bretagne, l'Allemagne, le Portugal et la Colombie vont voir que la déclaration d'un Etat palestinien va compliquer le processus de paix et ils vont probablement avec les États-Unis au Conseil de sécurité de voter contre. Russie, l'Inde, le Liban, la Chine et l'Afrique du Sud vont certainement voter pour un Etat palestinien.

16 septembre 2011: nous Compte tenu moins d'aide que les Palestiniens ont été autorisés à exprimer leur demande d'un Etat indépendant à l'ONU
Hier nous présentons à soutenir toutes les mesures israéliennes de l'économie palestinienne. Cela est apparu clairement dans le rapport du Comité de liaison ad hoc. Ce rapport montre également que Israël veut l'aide internationale aux Palestiniens se poursuivra. Si non, alors il y aura à nouveau une baisse. En outre, envisager les États-Unis de couper l'aide aux Palestiniens devraient-ils maintenir l'offre de l'ONU.

16 septembre 2011: "Abbas travaille sur un accord avec l'UE et les États-Unis afin d'éviter une offre de l'ONU pour un Etat"
Le journal arabe basé à Londres Al Hayat rapporte aujourd'hui que le président palestinien Mahmoud Abbas a des réunions avec des responsables européens et américains pour tenter de parvenir à un accord afin d'éviter une demande d'Etat palestinien unilatérale, selon le rapport, tous les quatre de la 20 points de l'accord proposé. La première section est appelée jusqu'à six mois de négociations avec Israël, suivie par la fin du conflit et un Etat palestinien dans les «limites» de 1967. D'autres domaines où un accord doit encore venir "sont des références à une déclaration d'indépendance faite en 1988 arrêts rendus par la Cour pénale internationale sur le statut de la Cisjordanie et de la barrière de sécurité, et une confirmation du droit des Palestiniens à l'autodétermination ".

15 septembre 2011: PA se appliquera pour le vendredi 23 Septembre 2011 à Conseil de sécurité pour la pleine adhésion à l'ONU
Le PA se applique au Conseil de sécurité des Nations Unies pour la pleine adhésion à l'ONU, malgré la probabilité est très élevée que les États-Unis son veto contre. Les Palestiniens ont au moins neuf voix des 15 membres nécessaires. Les cinq membres permanents peuvent exprimer leur droit de veto contre elle. Le plan initial de l'Autorité palestinienne était à l'Assemblée générale en faire la demande de l'ONU où ils vont certainement obtenir une majorité. Mais les résolutions de l'Assemblée générale ne sont que symbolique. Soumettre une demande au Conseil de sécurité renforce la poursuite palestinien de l'indépendance. Incidemment va adresse suivante mercredi Assemblée générale Netanyahu.

13 septembre 2011: Obama montre Etat palestinien
Selon le président Obama ne les négociations entre Israël et les Palestiniens menant à un Etat palestinien. Washington avait déjà indiqué qu'ils vont utiliser un droit de veto au Conseil de sécurité contre la déclaration unilatérale d'un Etat palestinien. Obama considère comme un scénario probable que le statut des Palestiniens est passé de entité agissant sans droit de vote à l'état agissant sans droit de vote. Tous les Palestiniens obtenir une majorité à l'ONU, alors ce sera la situation sur le terrain continue de changer. Etats-Unis insistent il à Israël de prendre des mesures radicales telles que les précomptes. Les observateurs estiment que Barack Obama a pris une certaine distance au-delà de la question israélo-palestinienne et est plus préoccupés par les questions internes américains tels que l'économie et l'emploi. Il avait en Février dernier contact avec le président Abbas et le Premier ministre Netanyahu en mai.

8 septembre 2011: lancement de la campagne officielle Palestiniens pour devenir un membre à part entière de l'ONU
Les Palestiniens ont envoyé une lettre au bureau de l'ONU à Ramallah avec une demande pour devenir un membre à part entière de l'ONU. Dans la lettre adressée au chef de l'ONU est invité à faire tout son possible pour répondre aux demandes des Palestiniens. Il y aura toutes sortes de rassemblements pacifiques à l'approche jusqu'à 21 Septembre. Le 23 Septembre 2011, le président Mahmoud Abbas de l'Assemblée générale de l'ONU pour faire face. La raison pour laquelle les Palestiniens à l'ONU demande un Etat palestinien indépendant à reconnaître parce que les négociations de paix ont échoué. Israël affirme que la paix ne peut être réalisée par négociations.

5 septembre 2011: Abbas a rencontré Ehud Barak
Lors d'une réunion avec des intellectuels israéliens à Ramallah, le président Abbas a déclaré aujourd'hui qu'il avait rencontré il ya dix jours avec Ehud Barak à Amman. Israël n'a pas nié la déclaration faite par Abbas mais a confirmé qu'il soit. Selon Abbas, la conversation avec Barak est allé sur des intérêts mutuels et l'avenir d'Israël et les Palestiniens. Les intellectuels Abbas a déclaré que les Palestiniens avec Israël continuera également à travailler ensemble après la demande de l'ONU de reconnaître un Etat palestinien indépendant.

4 septembre 2011 PA refuse le statut de l'ONU comme le Vatican a
L'Autorité palestinienne ne veut pas le statut de l'ONU comme le Vatican a. La proposition de l'UE a été rejetée, bien que le PA dit ne pas avoir reçu offre de l'UE. Selon la PA, l'option "Vatican" ne ont aucun sens si l'UE ne reconnaît pas le PA.

4 septembre 2011: EUR tente désespérément de remettre le processus de paix sur les rails
Pour éviter que le PA sera demander à l'ONU de reconnaître la Palestine comme un pays indépendant, aux États-Unis tente d'obtenir le processus de paix reste sur la bonne voie. Cette rapporte le New York Times. Il y aurait une nouvelle proposition qui fait d'Israël a répondu positivement et la réponse palestinienne ne est pas claire. Les États-Unis se inquiète que la déclaration d'un Etat palestinien et / ou un veto américain au Conseil de sécurité va conduire à la violence en Judée et Samarie.

Août 2011

31 août 2011: la Jordanie contre la déclaration unilatérale Etat palestinien
Selon le journal saoudien al-Madinah, la Jordanie a tenté de convaincre le président Abbas de demander à l'ONU de reconnaître un Etat palestinien. La raison en est que la déclaration d'un Etat palestinien pose un compromis potentiel sur le retour des réfugiés palestiniens. Prof. Guy Goodwin-Gill, un avocat de renommée mondiale, ainsi que la Jordanie souligne également le risque qu'un compromis ne est fait concernant les réfugiés palestiniens. Pourtant, le président Abbas se en tient à sa position. Probablement obtenir les Palestiniens ont une large majorité à l'ONU, mais ce ne est que symbolique. Ce est ce que le Conseil de sécurité décide et qui sera avec un droit de veto des États-Unis contre. Pendant ce temps, Israël essaie de choisir une "majorité morale" en créant un bloc de 30 nations qui se opposent à l'Etat palestinien.

28 août 2011: Barak a dit Ashton que la déclaration d'un Etat palestinien est trompeuse
Catherine Ashton, qui a été au Moyen-Orient, faisant un dernier effort pour se installer en Israël et les Palestiniens à négocier avant que les Palestiniens en Septembre pour demander à l'ONU pour la reconnaissance d'un Etat. Ministre Barak a déclaré que la proposition palestinienne est trompeur et contre-productif. Barak lui a également dit qu'Israël fera tout pour étouffer le terrorisme palestinien dans l'œuf.

17 août 2011: Strange conseils IDF: PA donner plus d'armes
Une des suggestions pour prévenir d'éventuels troubles dans les territoires palestiniens en Septembre 2011, la fourniture d'armes à l'Autorité palestinienne de Jordanie. L'armée israélienne estime que l'AP elle-même n'a aucun intérêt à des émeutes quand il demande à l'ONU en Septembre pour être reconnu comme un état. Selon Israël nationale Nouvelles Tsahal semble avoir oublié que l'Autorité palestinienne derrière la Première et la Deuxième Intifada était où de nombreux Israéliens ont été tués. L'armée israélienne pense d'ailleurs plusieurs mesures de confiance telles que plus d'eau, d'approuver la construction d'installations de dessalement, surtout des marchands de Gaza vers Israël, laissent libération de 30 prisonniers palestiniens et la suppression des barrages routiers.

14 août 2011: Peres a rencontré Abbas 4 fois dans le secret
Selon des sources palestiniennes, le président Shimon Peres 4 fois eu une réunion secrète avec le président Abbas. Abbas a dit: "Shimon Peres m'a assuré que les négociations entre nous pourraient aboutir à des résultats qui peuvent être adoptées par le gouvernement Netanyahu." Mais il a noté que Netanyahu a torpillé ces efforts. Il est étrange que Peres en sa qualité de président négocie les affaires politiques. En Israël, le bureau du président purement protocolaire. Peres abusé de sa position. Peres était aussi celui qui a négocié les accords d'Oslo de mortels qui ont conduit à la catastrophe dans le secret.

12 août 2011: Abbas veut un Etat palestinien sans colonies juives
Président Abbas aux membres du Sénat et de la Chambre des représentants qui sont mentionnés dans les territoires palestiniens visiter que les Palestiniens veulent un Etat sans colonies juives et avec Jérusalem comme capitale.

11 août 2011: Les préparatifs pour de possibles émeutes en Septembre
Le commandant de l'armée israélienne a fait une visite d'inspection inattendue à la brigade Benjamin stationnés à proximité de Jérusalem et Ramallah. Benjamin Brigade prépare à de possibles émeutes en Septembre, les Palestiniens pourraient déclarer l'état de leur propre. Israël se attend à des émeutes entre Maccabim et de Jérusalem et les villes autour de Ramallah. Des dizaines d'officiers de réserve ont participé à l'exercice de la brigade. Il y avait également eu des entretiens avec des soldats et des munitions et vérifiés. La semaine dernière, d'ailleurs, était un rapport parlementaire israélienne démontrant interne qui se attendent à des manifestations et la violence ne pacifiques.

8 août 2011: Le Premier ministre Netanyahu fait du lobbying contre Etat palestinien
Netanyahu a rencontré 20 ambassadeurs de partout dans le monde qui ont leur place à Washington pour les convaincre de la déclaration unilatérale d'un Etat palestinien à ne pas soutenir à l'ONU. Cela compliquerait les négociations directes selon le Premier ministre et endommager davantage le processus de paix.

3 août 2011: Premier prend «frontières» de 1967 comme base de négociations
Selon les responsables de gouvernement Netanyahu les «Limites» de 1967 comme base de négociations avec les Palestiniens. Il devra être parlé des échanges de terres et les Palestiniens devront reconnaître l'Etat juif. Israël espère que les Palestiniens seront flexible. La proposition de Netanyahu est globalement en ligne avec les discours tenus président Obama en mai. Selon Israël nationale Nouvelles Netanyahu a imposé une condition que les Palestiniens renoncent à la proclamation d'un Etat palestinien en Septembre.

Juillet 2011

27 juillet 2011: Tsahal se prépare à l'affrontement avec l'armée syrienne
L'armée israélienne prend en compte que la déclaration d'un Etat palestinien en Septembre nouveau manifestants ira à la frontière avec Israël pour démontrer tout comme devant moi. Cependant, l'armée israélienne se attend que cette fois l'armée syrienne dans le fond se tiendra pour défendre les manifestants. Ici est pratiquée par l'armée israélienne. Une partie de la stratégie de la FID est de laisser les troupes stationnées FNUOD près de la frontière avec la Syrie et la FINUL troupes le long de la frontière avec le Liban. Aussi va déployer les armes militaires non létaux.

21 juillet 2011: «offre de l'ONU ne affectera processus de paix"
Visiter l'Espagne, a déclaré le président Abbas que l'offre de l'ONU ne affectera pas le processus de paix avec Israël. Ce est ce qu'il a déclaré dans un discours en réponse à l'offre de Netanyahu hier à négocier immédiatement aller. Netanyahu veut le faire à Jérusalem, Ramallah ou ailleurs.

14 juillet 2011 de la Ligue arabe soutient un Etat palestinien à l'ONU
Lors de la réunion de la Ligue arabe au Qatar a décidé aujourd'hui que cela va être demandé par l'ONU en Palestine pour rekennen comme un membre à part entière de l'ONU. Un Etat palestinien doit être reconnu avec Jérusalem-Est comme capitale de la Palestine.

12 juillet 2011 Palestiniens prévenir déclaration du Quartette
Selon une source israélienne qui a été impliqué dans les conversations de la MO Quartet ne est pas venu avec une telle déclaration en raison du refus des Palestiniens d'accepter plusieurs dispositions. Les Palestiniens refusent leur demande de retirer la reconnaissance d'un Etat palestinien à l'ONU et ils refusent de reconnaître l'Etat juif.

4 juillet 2011: PA donne des conditions Quartet Moyen-Orient renoncent pleurer Etat palestinien en Septembre
Si le Quartette pour accepter le modèle à deux Etats comme base d'un règlement et demande à Israël de se retirer sur les «limites» de 1967, y compris Jérusalem-Est, le PA va abandonner à la déclaration d'un Etat palestinien. Aussi ne devrait pas être construit être préparé dans les colonies juives et un calendrier pour les négociations entre Israël et les Palestiniens. Le 11 Juillet, les représentants du Quatuor se sont réunis pour discuter des derniers développements dans la perspective de Septembre

Juin 2011

30 juin 2011: Netanyahu: Iron Dome critique sur la paix avec les Palestiniens
Netanyahu espère que les Etats-Unis de fournir une aide financière pour l'achat de l'Iron Dome long de la frontière avec un futur Etat palestinien. Le Dôme de Fer est essentiel à la paix avec les Palestiniens. Netanyahu a discuté avec trois clés du Congrès Gary Ackerman et Nita Lowey de New York, et Henry Waxman de Californie. Il a parlé avec les membres du Congrès à propos de la présence militaire israélienne dans la vallée du Jourdain. Incidemment, Israël reçoit toute l'aide financière des États-Unis pour le système Iron Dome, mais il devrait être plus. Ministre de la Défense Ehud Barak, Israël espère que d'ici 2015 devront utiliser environ 13 à 15 batteries Iron Dome.

24 juin 2011: PA maintient demande de l'ONU pour la reconnaissance d'un Etat
Même si Israël et les Palestiniens vont négocier à nouveau, puis l'AP présentera sa demande à l'ONU de maintenir la reconnaissance d'un Etat palestinien. Cela en dit Riyad Mansour, émissaire palestinien à l'ONU. Selon lui, l'Autorité palestinienne sur trois fronts: la reprise des négociations, la création d'institutions pour un Etat indépendant, reconnaissance de l'État. Etat, selon lui ne est pas l'acte unilatéral illégal. Israël et les Etats-Unis, puis a également demandé l'autorisation de la proclamation de leurs états.

23 juin 2011: Rapport: 118 pays prévoient de soutenir Etat palestinien
Jusqu'à présent, 118 pays sont de l'ONU Plan de reconnaître la création d'un Etat palestinien. Selon un rapport du ministère des Affaires étrangères d'Israël. La liste est compilée afin que les ministres et les membres du lobby Knesset contre la reconnaissance.

21 juin 2011: Abbas: "Si il n'y a pas d'autre choix, nous allons à l'ONU"
Selon le président palestinien Mahmoud Abbas, les Etats-Unis a le pouvoir de changer le cours de l'AP d'arrêter l'ONU. Il ne sait pas si les Américains ont d'autres options, mais si ils ont le PA ne ira pas à l'ONU pour demander de reconnaître un Etat palestinien.

17 juin 2011: Lieberman: Aucune chance de négociations avec les Palestiniens
Si les Palestiniens déclarer unilatéralement un Etat palestinien signifie la fin des Accords d'Oslo, a déclaré le ministre des Affaires étrangères Avigdor Lieberman aujourd'hui contre Ministre de l'Union pour les affaires étrangères Catherine Ashton. Le mouvement palestinien sera contre tous les accords précédents faits. Israël ne sera donc plus se sentir lié à respecter ces accords. En outre, Lieberman a déclaré que les chances de négociations avec Abbas sont devenus 0%.

16 juin 2011 "Netanyahu craint troisième Intifada"
Selon un haut responsable du gouvernement Netanyahu craint une troisième Intifada. Israël prend en compte les pires scénarios dans la perspective de la déclaration unilatérale d'un Etat palestinien. Netanyahu tente de convaincre les dirigeants européens de la menace. L'un des scénarios qui résulteront d'une grande mars des Palestiniens dans une confrontation avec l'armée israélienne. Possibles Arabes israéliens le font. Israël craint aussi pour la légitimité des Juifs vivant à Jérusalem-Est. Incidemment, Israël se inquiète de la prochaine flottille pour Gaza.

13 juin 2011 Abbas dit qu'il préfère les négociations avec Israël sur la déclaration unilatérale d'un Etat palestinien indépendant
Lors d'une réunion avec une délégation de l'Internationale Socialiste président Abbas a déclaré que les négociations avec Israël ont une préférence. Mais parce que Netanyahu serait pas sérieux de négocier, il n'a pas d'autre choix que d'aller à l'ONU et leur demander de reconnaître un Etat palestinien indépendant. Il a également dit qu'il était dans sa nomination en tant que président du peuple palestinien trois choses promises bien-être économique, la sécurité et la fin de l'occupation. Les deux premiers cas il pense qu'il a réalisé.

10 juin 2011 direction palestinienne divisée sur déclaration unilatérale Etat palestinien
Premier ministre Salam Fayyad, ancien Premier ministre Ahmed Qoreï et ancien envoyé palestinienne à la Nasser al-Qudwa Nations Unies pensent que la déclaration unilatérale d'un Etat palestinien fera plus de mal que de bien. Surtout la relation avec les États-Unis viendra à l'enjeu. En outre, la déclaration ne sera pas conduire à des changements sur le terrain de sorte que le risque est accru dans une Intifada. Pourtant, le président Abbas maintient sa position de déposer la demande à l'ONU.

1 juin 2011: campagne Ayalon en Amérique du Sud
Aujourd'hui, ce est sous-ministre des Affaires étrangères Ayalon à l'Amérique latine pour faire campagne contre le soutien pour une déclaration unilatérale d'un Etat palestinien. Il ya des pays qui ne ont pas pris position sur la question. Ce sont El Salvador, Guatemala, Honduras et Panama. Le Mexique a déjà prononcé contre un Etat palestinien et ce pays a une grande influence en Amérique centrale et donc au-dessus des pays pour les convaincre de faire la même chose. Bien que les chances que les Palestiniens obtiendront le soutien de l'Assemblée générale de l'ONU Israël veut encore que de nombreux pays que possible à voter. Plus important encore, le Conseil de sécurité. Il est ao-Britannique qui est un ami d'Israël. Ceci, combiné avec les États-Unis de voter au Conseil de sécurité. Aux États-Unis, ce serait bien parce qu'ils seront autrement être isolés. Les États-Unis utiliser son droit de veto d'ailleurs de toute façon si le Conseil de sécurité de ne pas reconnaître l'Etat palestinien. Toutefois, les États-Unis allons essayer d'obtenir autant de pays au sein du Conseil de sécurité de voter contre la reconnaissance de l'Etat palestinien. Une résolution du Conseil peut être adopté que neuf des 15 pays en faveur, sauf si un droit de veto est prononcé. Ayalon va également au Chili, l'Uruguay et le Pérou qui veulent reconnaître un Etat palestinien mais pas dans les frontières de 1967. Pour avoir une idée de la façon dont le vote ira là-bas que possible à l'Assemblée générale peut être vu en regardant la résolution de Goldstone de 2009, quand il y avait 62 pays qui ne prennent pas en charge la résolution, 16 pays étaient présents lors du vote, et 114 pays ont soutenu la résolution.

Mai 2011

30 mai 2011: La police préparer émeutes en Septembre 2011
La police israélienne craint Septembre quand les Palestiniens unilatéralement proclamer un Etat palestinien et la reconnaissance que demander à l'ONU. Yochanan Danino, chef de la police, gardez à l'esprit que ce sera mal à l'aise aux frontières. Les réseaux sociaux vont appeler les gens à manifester. Danino a souligné que les éléments de sécurité en Israël devraient coopérer.

27 mai 2011: les Israéliens de gauche demandent à l'ONU de reconnaître l'Etat palestinien
Avraham Burg, Alon Liel, Itzhak Galnoor, lan Baruch professeur Daniel Kahneman, Menahem Yaari, Yuval Yermiahu, Avishai Margalit, Nir Baram, Lea Eini, Ronit Matalon et d'autres ont écrit une lettre ouverte à l'ONU à la demande en Septembre de reconnaître l'Etat palestinien. Le soutien de premier plan car il vit dans la paix et la sécurité aux côtés d'Israël.

26 mai 2011: les craintes de la défense boycotter armes israéliennes
Selon les experts de la défense, il ya une chance que les produits militaires israéliennes seront boycottées par plusieurs pays si les Palestiniens proclament unilatéralement un aller de l'Etat. En 2009 et 2010 Israël était le quatrième exportateur d'armes au monde après les Etats-Unis, la Russie et la France. Il était $ 7,5 milliards exportés. Déjà, les effets sont visibles de la crise économique et le retrait de l'Ouest de l'Irak et de l'Afghanistan. La perte de la Turquie comme un allié joue un rôle. Défense craint en particulier un boycott des marchés d'Europe et d'Amérique du Sud. Israël espère que la Coupe du Monde et les Jeux Olympiques au Brésil Israël encore matériel supplémentaire peut offrir en termes de sécurité.

25 mai 2011: la Maison Blanche satisfait discours Netanyahu
La Maison Blanche est heureux avec le discours Netanyahu a eu lieu hier devant le Congrès. La maison est heureux que Netanyahu est pour une solution à deux Etats. Mais le discours d'Abbas appelle un obstacle à la paix. Erekat a déclaré qu'Israël devrait se retirer sur les frontières de 1967 et Jérusalem-Est la capitale palestinienne sera. En outre, il était critique du côté israélien. Droite trouve qu'il est inapproprié que les parties précisent Netanyahu Judée et Samarie. Et le centre politique estime que Netanyahu est fait trop peu pour promouvoir la paix. Arabes israéliens sont en colère que Netanyahu a dit qu'il ya égalité entre Juifs et Arabes en Israël

24 mai 2011 Le Premier ministre Netanyahu au Congrès américain: «Jérusalem ne sera pas divisée"
Le Congrès américain a Netanyahu a prononcé un discours historique. Il a dit qu'Israël est prêt à faire beaucoup de concessions aux Palestiniens, mais qu'Israël ne se retirera pas aux frontières de 1967, Israël a aussi ne permettra pas Jérusalem pour être à nouveau divisée. Netanyahu a appelé Abbas à annuler l'accord avec le Hamas à reconnaître l'Etat juif. Israël se retirera de certaines colonies en Judée et Samarie. Netanyahu a reçu un chaleureux applaudissements des membres du Congrès. Netanyahu a également dit qu'Israël ne est pas une puissance coloniale et que la liaison entre le pays juif et les Juifs existe depuis plus de 4000 ans.

24 mai 2011: Pas de retour aux frontières de 1967
Netanyahu a réitéré encore une fois lors d'un discours à l'AIPAC qu'Israël ne reviendra pas aux frontières de 1967 qui étaient des frontières indéfendables. Plus tôt, le président Obama à l'AIPAC a déclaré qu'Israël doit revenir aux frontières de 1967 avec des échanges de territoires. Netanyahou a félicité Obama fait à l'égard de la garantie américaine de la sécurité d'Israël. Le soutien à Israël unit les États-Unis, Netanyahu a déclaré. En ce qui concerne les développements dans le monde arabe, Netanyahu a indiqué qu'il est clair que les problèmes au Moyen-Orient ne sont pas ancrés en Israël.

1967 23 mai 2011 L'UE soutient l'appel d'Obama pour les limites
L'UE soutient la proposition d'Obama qu'Israël se retire sur les frontières de 1967 avec des échanges de territoires. Le ministre suédois des Affaires étrangères Carl Bildt a poussé la critique de Netanyahu que les frontières de 1967 serait indéfendable de côté. La paix est la meilleure défense, selon Bildt.

22 mai 2011: le président Obama frontières seront différentes de celles du 4 Juin, 1967
Lors d'une conférence de l'AIPAC, le président Obama a déclaré que les frontières entre Israël et la Palestine seront les mêmes que celles du 4 Juin 1967. Il y aura des discussions échange de terres entre les deux parties. Il mentionne également l'adhésion du Hamas au gouvernement palestinien est un obstacle majeur à la paix. Obama a réitéré que les Etats-Unis contre la déclaration unilatérale d'un Etat palestinien.

19 mai 2011 Discours Obama: appel à des négociations de paix renouvelés entre Israël et les Palestiniens
Dans le discours très attendu par le président Obama appelle cela de reprendre les négociations de paix. Israël doit faire tout ce qui selon le président de promouvoir la paix. Un Etat palestinien doit être fondé sur les frontières de 1967 avec des échanges de terres morceaux. La sécurité d'Israël doit être garantie. Les Palestiniens doivent montrer comment la paix peut être faite avec les Israéliens si le Hamas refuse de reconnaître Israël. En outre, le président Obama a discuté de la situation au Moyen-Orient et la mort d'Oussama ben Laden qu'il appelle un meurtrier de masse et un martyr. Les États-Unis soutiennent les soulèvements dans les pays arabes et espère qu'il y aura des réformes. Egypte reçoit un soutien financier supplémentaire.

16 mai 2011: Israël transférera les fonds fiscales palestiniennes
Israël sera bientôt environ 300 millions de shekels de taxes pour transférer l'AP. Donc décidé après que l'AP a donné l'assurance que l'argent ne sera pas atteindre le Hamas. Le ministre des Finances Steinitz a ajouté qu'Israël sait quoi faire si l'argent encore tomber entre de mauvaises mains.

12 mai 2011 Israël refuse toujours de transférer des fonds fiscaux
L'AP ne peut pas payer ses employés parce qu'Israël ne transfère pas les taxes. Israël fait cela parce qu'il a peur que l'argent est dans les mains du Hamas depuis le PA a décidé de se réconcilier avec le Hamas. Hamas cherche la destruction d'Israël. Il est d'environ 155 000 employés dans le secteur public. En Avril, à 170 millions de dollars pourraient ne pas être versés. Les pays arabes ont à ce jour en 2011 seulement payé $ 52,000,000 aux Palestiniens, alors qu'en 2010 ce montant était de 236 millions de dollars. L'UE a promis un autre 85 millions de dollars payer le PA. L'AP veut la communauté internationale à faire pression sur Israël pour transférer des fonds d'impôt encore les Palestiniens.

11 mai 2011 Diskin: je me inquiéter Etat proclamation palestinienne
Départ chef du Shin Bet, Yuval Diskin, a déclaré être très inquiets à propos de la déclaration unilatérale d'un Etat palestinien en Septembre. Septembre, selon lui, a toujours été un mauvais mois au Moyen-Orient. Les processus peuvent aggraver se il n'y a aucun développement. Également vice-ministre Ayalon est concerné. Il dit qu'Israël ne peut rien faire pour arrêter la proclamation d'un Etat palestinien à l'Assemblée générale des Nations Unies parce que l'influence des pays arabes est très grand. Mais il ne pense pas que le Conseil de sécurité des Nations Unies sera d'accord pour un Etat palestinien indépendant. Puisque la majorité est composée de pays qui se comportent de façon responsable. Les États-Unis, la Russie, l'UE et quelques autres pays se sont engagés à les Accords d'Oslo, qui exigent un processus diplomatique implique un dialogue.

10 mai 2011: Mashaal: Israël obtient un an le temps de reconnaître la Palestine
Le chef politique du Hamas, Khaled Mashaal, Israël donne un an le temps de reconnaître la Palestine. Si non, alors il viendra avec de nouvelles mesures Hamas. Dans une interview à Reuters Mashaal a déclaré que les Palestiniens d'abord être en mesure de vivre librement dans leur pays ... pour établir un Etat indépendant ... et on ne devrait demander au sujet de leur position à l'égard d'Israël. La communauté internationale doit faire pression sur Israël de reconnaître les Palestiniens, et non vice versa. Maintenant, nous avons à offrir autant de résistance que possible tous deux armés publiquement. Il espère que le Fatah choisit la voie du Hamas de forcer Israël à mettre fin à l'occupation.

8 mai 2011: Top sénateurs américains appellent Obama à des fonds pour l'Autorité palestinienne d'arrêter
Vingt-sept sénateurs américains a appelé vendredi le président Barack Obama à mettre le financement pour un arrêt conjoint du gouvernement Fatah-Hamas parce que le gouvernement refuse de renoncer au terrorisme et reconnaître Israël. Pendant ce temps, Israël continue à refuser de remettre les recettes fiscales à l'Autorité palestinienne, en dépit d'une demande de l'ONU à cette fin. La Commission européenne a approuvé vendredi le transfert de 85 millions à l'Autorité palestinienne à la demande du Premier ministre Salam Fayyad. Alors que l'Europe et la communauté internationale pour donner des signaux forts aux Palestiniens sur leurs attentes du nouveau gouvernement, il est en pratique toujours comme d'habitude, y compris leurs attentes que Netanyahu continue à prendre des mesures audacieuses pour la paix.

8 mai 2011: pourparlers de patron de l'ONU avec Netanyahu
Chef de l'ONU Ban Ki-moon, dans une conversation avec Netanyahu que l'impasse entre Israël et les Palestiniens doit être surmontée. Ban poussé Netanyahu à faire "un pas décisif" vers un accord historique avec les Palestiniens. Ban a déclaré que l'ONU a longtemps Fatah et le Hamas avait appelé à concilier sous la surveillance constante d'Abbas et dans le cadre de l'Initiative de paix arabe et les principes du Quatuor. L'unité est un processus qui vient de commencer, et il serait préférable de l'évaluer à mesure qu'elle progresse, Ban dit.

6 mai 2011: EUR ne sera pas traiter avec le gouvernement palestinien du Hamas moins que des réformes
En Italie, Hillary Clinton a déclaré hier que le Hamas doit respecter les principes du Quartet sur la reconnaissance du droit d'existence d'Israël, renoncer à la violence et le respect des traités signés plus tôt par les Palestiniens. Premier ministre Benjamin Netanyahu consultera le président américain Barack Obama de discuter des implications de la réconciliation palestinienne et d'autres développements régionaux qu'ils répondent à Washington le 20 mai 2011. Netanyahu se réunira avec le Congrès et l'AIPAC.

5 mai 2011: Cameron soutient la sécurité israélienne, mais ne est pas contre l'unité Hamas-PA
David Cameron soutient la sécurité d'Israël, mais ne se oppose pas à la réconciliation entre le Hamas et l'Autorité palestinienne. "Grande-Bretagne est un bon ami d'Israël et notre soutien à la sécurité d'Israël est inébranlable. Nous sommes de grands amis d'Israël», at-il dit. «Il ya une réelle opportunité à la fin de Ben Laden et le printemps arabe. Ce est un moment pour poursuivre le travail et de vaincre le terrorisme dans notre monde et l'expansion des droits civils démocratiques et de la liberté au Moyen-Orient et Afrique du Nord pour continuer ", a déclaré Cameron. Selon le Guardian envisagerait-Bretagne pour soutenir la déclaration unilatérale d'un Etat palestinien si Israël ne parvient pas à mener des entretiens de fond avec les Palestiniens sur une solution à deux Etats.

Mise à jour:
Sarkozy et Cameron disent Netanyahu qui reconnaissent le nouveau gouvernement palestinien doit renoncer au terrorisme et Israël; Netanyahu a déclaré: «Israël ne peut faire la paix avec ceux qui ont renoncé à l'objectif de détruire Israël."


3 mai 2011: Netanyahu se rendra à la France et d'autres pays européens
Netanyahu commence une offensive diplomatique en Europe à la déclaration unilatérale d'un Etat palestinien à se arrêter. Il parlera également de la coopération entre le Hamas et l'Autorité palestinienne. Netanyahu a rencontré aujourd'hui le président français Nicolas Sarkozy et le Premier ministre britannique Cameron demain. La mort de Ben Laden et la réponse négative, le Hamas sera un sujet de conversation.

Mise à jour:
Netanyahu appelle Abbas à ne pas signer l'accord de réconciliation avec le Hamas demain, mais de faire la paix avec Israël.


1 mai 2011: annexer la Judée et la Samarie?
En réponse à un Etat palestinien de déclaration unilatérale
Sons sonnent de plus en plus juifs préconisent l'annexion de la Judée et de la Samarie en Israël. Moshe Kahlon, ministre du Bien-être et de la Communication, est l'un d'entre eux. Se rapprocher de Septembre, lorsque les Palestiniens veulent établir un Etat indépendant, plus l'appel à l'annexion. Beaucoup de Juifs croient qu'Israël ne est pas le pauvre doit veiller sur l'autre. L'argent des impôts qu'Israël perçoit pour les Palestiniens doit être mis arrêt. Cela implique des milliards de shekels. Il ya une croissance de l'économie palestinienne de 12% en raison de Israël. Israël serait l'économie des Palestiniens durement touchée si les Palestiniens déclarent unilatéralement un aller Etat palestinien.


1 mai 2011: arrêter de payer l'argent des impôts mis
Israël ne fait pas plus d'argent de l'impôt à l'AP. Israël a peur que l'argent est utilisé pour financer le Hamas maintenant cela devient partie d'un gouvernement d'union. Il est environ 1 à 1,4 milliard de dollars par an. Seulement si les Palestiniens prouvent que pas d'argent avec le Hamas entre Israël revenir sur sa décision. dit le ministre des Finances Steinitz aujourd'hui. Le responsable palestinien Erekat a qualifié la décision d'Israël d'un début d'une guerre. En outre, Israël a maintes fois mettre le paiement des montants d'impôt se arrête pendant la Seconde Intifada.


1 mai 2011: Premier ministre du Hamas Salaam Fayyad à la tête d'un gouvernement palestinien d'union nationale
Le Hamas ne veut pas le Premier ministre Salam Fayyad à la tête sera mis sur un gouvernement palestinien d'union nationale. Hamas voit Salaam Fayyad comme l'une des causes des tensions entre le Fatah et le Hamas. Salaam Fayyad Hamas peut bien être ministre des Finances.

Avril 2011

28 avril 2011: EUR retirera une éventuelle aide financière à l'AP
Plusieurs politiciens américains ont déclaré en réponse à la coopération entre le Hamas et l'Autorité palestinienne que les Etats-Unis de retirer son soutien financier à l'Autorité palestinienne. Les États-Unis ne pouvons pas soutenir le terrorisme. Américains qui ont exprimé ce inclure le haut démocrate Gary Ackerman et députée Nita Lowey M., clé sous-démocrate Maison aide étrangère. Seulement si le Hamas arrête la terreur et reconnaisse Israël, les Etats-Unis poursuivre son soutien financier. Les États-Unis veulent l'Autorité palestinienne à reprendre les négociations de paix avec Israël et renonce à la coopération avec le Hamas.

27 avril 2011: concilier le Hamas et l'AP
Les porte-parole pour le Hamas et le Fatah ont confirmé que "toutes les différences" sont élaborés dans la longue querelle entre les deux mouvements. Un porte-parole du président palestinien Mahmoud Abbas a déclaré que le Hamas a accepté de tenir des élections dans un an. Un porte-parole du Hamas a déclaré que "toutes les différences" entre les groupes rivaux ont été surmontés. Il a ajouté que les fonctionnaires au Caire peu responsables du Hamas et du Fatah seront invités à une cérémonie dans la capitale égyptienne.

27 avril 2011: Netanyahu: PA doit choisir entre la paix avec le Hamas à propos de la paix avec Israël
Commentant l'accord entre le Hamas et l'Autorité palestinienne dit Netanyahu que l'AP doit choisir entre la paix avec le Hamas ou la paix avec Israël. Hamas cherche la destruction d'Israël. Israël ne peut permettre que, dans la Cisjordanie la même situation se pose dans la bande de Gaza, dont des roquettes et des mortiers sont tirés.

27 avril 2011: Netanyahu la semaine prochaine à l'Europe et aux États-Unis
La semaine prochaine, Netanyahu va en Europe et aux États-Unis pour une offensive diplomatique contre la déclaration unilatérale d'un Etat palestinien en Septembre. Netanyahu se rendra à la Grande-Bretagne et la France. Les deux pays sont pour la création d'un Etat palestinien. Aux États-Unis, Netanyahu devant le Congrès américain. Les États-Unis contre la déclaration unilatérale d'un Etat palestinien.

22 avril 2011 Peres: Israël devrait venir avec son propre plan de paix
Bientôt le président Obama avec un plan de paix pour le MO. Bien que ne sait pas encore ce qu'il dit le président Shimon Peres a déclaré qu'Israël doit venir avec son propre plan de paix si elle ne veut pas que d'autres à venir avec des plans qui ne aiment pas.

21 avril 2011: Clinton veut reprise immédiate des pourparlers de paix
Malgré les turbulences au Moyen-Orient, les USA veulent Israël et les Palestiniens à reprendre les négociations de paix et aussi rapidement que possible. Reprise immédiate des négociations sont la seule voie vers la paix. Les États-Unis contre la déclaration unilatérale d'un Etat palestinien.

13 avril 2011: les Palestiniens demandent 5 milliards de dollars de dons en provenance des pays occidentaux à établir Etat palestinien
Premier ministre Salam Fayyad a demandé aux pays occidentaux pour soutenir les Palestiniens de 5 milliards de dollars pour l'établissement d'un Etat palestinien. Le montant doit être réparti sur trois ans: 1467 milliards de dollars en 2011; 1754000000 dollars en 2012; et 1,596 milliards de dollars en 2013. Aujourd'hui, Salam Fayyad rencontreront des représentants occidentaux à Bruxelles. En Juin, puis vient le plan officiel. En Septembre, les Palestiniens vont demander à l'ONU d'un Etat peut établir sur le territoire qu'Israël a conquis en 1967. Israël se oppose à la déclaration unilatérale d'un Etat palestinien et veut négociations.

12 avril 2011: Netanyahu considérant retrait des troupes de Tsahal de certaines parties de la Judée et de la Samarie
Pour retirer un «tsunami diplomatique» en Septembre quand les Palestiniens pour éviter un état de proclamer considérant Netanyahu à des parties de la Judée et la Samarie Tsahal troupes. D'autres mesures seront prises. Quelle est la taille du retrait sera ne est pas claire. Cependant, les villes et villages juifs ne seront pas couverts. zones B en Cisjordanie seront les zones A et donc dans les mains des Palestiniens. les zones C seront les zones B. Netanyahu estime qu'il est peu probable que les Palestiniens veulent négocier la paix. Il ya encore la possibilité d'organiser une conférence internationale, même si ce est peu probable. Une troisième possibilité est de mettre la pression sur les pays occidentaux de ne pas reconnaître l'Etat palestinien.

12 avril 2011: l'ONU: les Palestiniens prêts pour l'établissement Etat
Selon le coordinateur de l'ONU pour le Moyen-Orient, Robert Serry, les Palestiniens sont prêts à établir leur propre Etat. Il y aurait beaucoup d'organismes publics. Le seul problème serait "l'occupation" israélienne. Les Palestiniens au cours des dernières années, des centaines de millions de dollars d'aide de la communauté internationale ont utilisé juridique, l'éducation, l'énergie, la santé, l'eau, la sécurité et que les résidences services.

Mars 2011

30 mars 2011: Israël fait pression contre la reconnaissance de l'Etat palestinien à l'ONU
Israël fait pression contre la reconnaissance d'un Etat palestinien à l'ONU, mais n'a aucun plan de rechange. Israël semble avoir été menacé de grandes parties de cadavres Judée-Samarie ou de restreindre l'importation et l'exportation à l'Etat palestinien. PA estime que Israël veut le silence de l'ONU. Le seul plan alternatif qu'Israël semble avoir été la construction d'une île artificielle au large de la côte de Gaza, qui est relié par un pont. Cette île pourrait contrôler l'importation et l'exportation. Il pourrait y avoir un port et un aéroport. OTAN aurait à accomplir sécurité. Le projet devrait coûter entre 5 et 10 milliards de dollars et devrait être prêt en 6 ans. Israël veut pas de port et l'aéroport de Gaza pour des raisons de sécurité.

29 mars 2011: Abbas prêt à tirer sur nous aide financière en échange de la réconciliation avec le Hamas
Le PA est prêt à renoncer à l'aide des États-Unis en échange de la réconciliation avec le Hamas. Toutefois, l'Autorité palestinienne est très dépendant de l'aide financière et le manque d'il peut facilement provoquer une nouvelle crise. Toutefois, l'Autorité palestinienne aura une Palestine unie avant qu'elle aille à l'ONU pour demander la reconnaissance. Les États-Unis dépensent 470 millions de dollars l'aide à l'Autorité palestinienne. Il est probable que ce soutien est levée lorsque le Hamas et l'Autorité palestinienne se réconcilier.

27 mars 2011: "Jérusalem sera rompre les liens avec l'AP comme avec le Hamas forme un gouvernement"
Un responsable du gouvernement a déclaré que le gouvernement israélien se rompre les liens avec l'Autorité palestinienne si le Hamas sera coordonnée avec former un gouvernement. Le PA devra choisir entre la paix avec Israël ou le Hamas. Israël ne veut pas de division permanente entre la Cisjordanie et Gaza, mais veut l'AP prend le contrôle de la bande de Gaza. Israël se oppose à disparaîtra Hamas se il renonce à la violence, reconnaisse Israël et accepte les accords antérieurs entre Israël et les Palestiniens. La rencontre entre Abbas et une délégation du Hamas a été la première en un an. La délégation du Hamas composée de Abdel Aziz Dweik, Nasser Eddin al-Shaer, Mohammed Abu Tair, Samir Abu Eisheh Ayman Daraghmeh, Abdel Rahman Zeidan et Wasfi Qabaha. Les deux parties veulent mettre un terme à la division.

18 mars 2011: Le Premier ministre Netanyahu contre le Hamas rapprochement PA
Netanyahu a pour la première fois exprimé publiquement contre le rapprochement entre le Hamas et l'Autorité palestinienne. L'AP prétend être pour la paix avec Israël alors que le Hamas sur la destruction d'Israël. Mercredi, le président Abbas à Gaza de vouloir se réconcilier avec le Hamas.

16 mars 2011: Abbas se prépare à aller à Gaza pour parvenir à la réconciliation avec le Hamas
Président Mahmoud Abbas a dit qu'il est prêt à aller à Gaza pour discuter avec le Hamas. Mardi invité Ismail Haniyeh du Hamas si Abbas à venir à Gaza. Mais Abbas aucune invitation mentionné. Abbas espère dans les six mois pour former un gouvernement de coalition. Abbas dit de ne pas se présenter aux élections en tant que président. Mais il ne est pas clair si ces élections sont organisées. Abbas veut d'abord la Cisjordanie et Gaza sont réconciliés.

14 mars 2011: EUR condamne construire 400 nouvelles maisons en Judée et Samarie
Les États-Unis ne est pas d'accord avec Israël qui sera 400 nouveaux logements construits. A annoncé hier le gouvernement israélien en réponse à l'assassiner de cinq Juifs. Les États-Unis condamne l'attaque, mais allons construire 400 nouvelles maisons un acte illégal.

9 mars 2011: Autorité palestinienne veut qu'Israël conserve la vallée du Jourdain
En réponse à la remarque hier par le Premier ministre Netanyahu qu'Israël la vallée du Jourdain maintiendra pour empêcher l'infiltration et de prévenir des roquettes sur Israël en Cisjordanie sont tiré dit l'AP, par le Premier ministre Salam Fayyad que la vallée du Jourdain dans le Etat palestinien viendra, tout comme Jérusalem-Est. Le président Abbas a indiqué qu'il n'y a pas de solution intermédiaire intervient alors que Netanyahu a suggéré, à savoir d'abord établir un Etat palestinien avec des frontières provisoires. Les Palestiniens veulent avoir tout à la fois: l'ensemble de la Cisjordanie et de Jérusalem. Avec moins qu'ils ne se contenteront pas. Et plus tôt, ils ne seront pas négocier avec Israël.

8 mars 2011: Netanyahu: Si la Cisjordanie possède des missiles en Israël en danger
Aujourd'hui Netanyahu est tournée autour de la vallée du Jourdain où il a visité des soldats. Il dit qu'Israël doit conserver la vallée du Jourdain afin de se défendre. Avec le maintien de la vallée du Jourdain pour voir Israël pour empêcher la contrebande de roquettes en Cisjordanie. Netanyahu envisage un plan pour travailler avec les Palestiniens pour établir un Etat palestinien dans des frontières provisoires. Les Palestiniens ne sont pas prêts pour un accord final pour mettre fin au conflit, à la lumière de l'instabilité au Moyen-Orient. Un accord intérimaire pourrait être une étape pour un accord final, a déclaré M. Netanyahu.

7 mars 2011: Initiative Barak New paix Netanyahu fin mai retard
Ministre de la Défense Ehud Barak trouverez beaucoup trop tard quand Netanyahu jusqu'à la fin de mai, avec une nouvelle initiative diplomatique sur le conflit israélo-palestinien. "Il est maintenant temps de prendre des risques afin de ne pas se isoler internationalement", pense Barak. Netanyahou sait, selon Barak, qui ne permet pas au monde qu'Israël règne sur une autre nation. Netanyahu, cependant, besoin du soutien du Likoud à prendre des mesures.

4 mars 2011: baisse de 72% des nouvelles maisons juives en Judée et Samarie
CBS rapporte que le nombre de nouvelles maisons en Judée et Samarie a diminué de 72% en 2010 par rapport à 2009. L'année dernière, mais il a commencé avec seulement 541 maisons. Ce est le nombre le plus bas depuis deux décennies. Il se agit, bien entendu, en raison de tous les 10 mois d'arrêt de la construction qui se est produite. En outre, il ya eu une diminution de 28% des foyers qui ont été achevés, de 2071 à 1492. Plus tôt donné Paix Maintenant et l'ONU qu'il n'y aurait massif construit. Mais ce est aussi contredite par les chiffres de Statistique Pays-Bas.

2 mars 2011: Il y aura 14 maisons rénovées pour des familles juives à Jérusalem-Est
Le siège de la police vieux pour Judée et la Samarie à Ras al-Amud fait partie d'un projet de 14 maisons rénovées pour des familles juives. Il fait partie d'une grande communauté qui est à venir et que le nom Ma ?? Aleh David hérite. Parce que les 14 maisons ne sont pas nouvelles, mais sont en cours de rénovation pas de procédure d'opposition est possible. Groupes de gauche contre le projet en particulier opposés parce qu'il ya peu de transparence.

Février 2011

23 février 2011: les mains d'Israël plus de document de l'UE: "campagne diplomatique par l'Autorité palestinienne contre l'Etat d'Israël"
Hier, Israël a un document présenté à la campagne diplomatique de l'Union européenne par l'Autorité palestinienne contre Israël. Le PA est d'essayer de changer le statut de la Judée, Samarie et Gaza, incite à la haine contre Israël agit contre Israël dans les organisations internationales, en organisant des boycotts, glorifie kamikazes et d'inciter le terrorisme. Sur la politique israélienne vers une solution à deux Etats, stimuler l'économie palestinienne, en réduisant les obstacles, encourager l'activité économique palestinienne, permettant aux travailleurs palestiniens en Israël, améliorer les infrastructures, l'électricité et l'eau, avec PA dans le domaine de la sécurité. En outre, le document décrit comment le blocus économique de Gaza est allumé. Le document sera également remis aux membres du Congrès américain et des membres du Parlement européen. Pour promouvoir le processus de paix doit condamner la position palestinienne, a déclaré le ministre Lieberman.

22 février 2011: l'UE veut reprendre rapidement processus de paix
L'UE veut en raison des troubles au Moyen-Orient une reprise rapide du processus de paix. Hongrie, aujourd'hui président de l'UE, a déclaré au nom de la ministre des Affaires étrangères Janos Martonyi contre le ministre israélien Lieberman que le temps est compté. Lieberman estime également que les pourparlers devraient reprendre rapidement. Cependant, les Palestiniens non coopératifs.

20 février 2011: Israël suite à la résolution de l'ONU
En réponse au projet de résolution du Conseil de sécurité sur la construction de colonies juives en Judée et Samarie, qui a été rejetée par un veto des États-Unis, Israël répond que seules des négociations directes entre Israël et les Palestiniens peuvent conduire à la paix. Cela n'a aucun sens de condamner Israël à travers des résolutions. Israël considère également qu'il est frappant de constater que l'ONU est désormais livré avec une résolution du conflit israélo-palestinien alors qu'il ya des choses plus importantes sont en cours au Moyen-Orient. Israël se félicite de la position américaine, et regrette que les autres membres du Conseil de sécurité ont condamné Israël.

18 février 2011: entretiens président Obama avec le président Abbas sur vote de l'ONU
Le président Obama a 50 minutes avec le président Abbas a parlé au téléphone et essayer de le convaincre de renoncer à un vote au Conseil de sécurité sur la construction de colonies juives. Abbas a décidé ce matin pour discuter de la question avec le Fatah. Les États-Unis veut éviter un veto parce que les Palestiniens feront fou. Mais les Etats-Unis ne veulent pas se obtenir la colère d'Israël sur le cou en renonçant à un droit de veto. Par conséquent, le vote aura lieu dans les Etats-Unis au Conseil de sécurité. Washington ne avait pas dit si oui ou non ils vont utiliser veto. Selon le Fatah veut aux États-Unis que le PA modifie son format en déclarant que seuls les colonies juives qu'Israël ne sera pas autorisé à construire condamnés. Obama aurait proposé de discuter de prendre le 1967 à la place des frontières de 1967 à l'avance si les frontières de l'Etat palestinien.

Mise à jour:
Président Abbas par téléphone au secrétaire du Département d'Etat américain, Clinton a annoncé que l'AP son intention de soutenir la résolution de l'ONU à déposer à la demande des États-Unis, ne se conformera pas. Ainsi, le Conseil de sécurité sera toujours voter sur la construction de colonies juives. Il est actuellement difficile de savoir si les États-Unis utiliser son droit de veto contre la résolution.

1-17 Février 2011
A ce jour il ya eu aucun développement dans le processus de paix. Le processus est en fait le silence pendant des mois et maintenant avec les troubles en Egypte, rien ne se passe.

Janvier 2011

25 janvier 2011: les négociateurs PA reconnaître Israël comme un Etat juif
Selon des documents secrets rendu public hier demandé à l'ancien ministre des Affaires étrangères Livni pour les Arabes israéliens de transférer à l'Autorité palestinienne dans le cadre des swaps de terre. Ahmed Qurei a dit Livni que l'Autorité palestinienne ne sera jamais PCECAgoudrons. Il est également clair d'après les documents qui reconnaîtraient les dirigeants de l'OLP d'Israël en tant qu'Etat juif. Condoleezza Rice a suggéré pour permettre l'inclusion des réfugiés palestiniens en Amérique latine.

23 janvier 2011: Abbas changer d'avis: pas de déclaration unilatérale Etat
Pour la chaîne de nouvelles Al Jazeera Abbas a déclaré que les Palestiniens leur propre Etat crieront sans un accord avec Israël. Mais sans un accord, il y aura une intifada a éclaté. Encore plus étonnant commentaire Abbas était qu'il Ehud Barak, il ya quelques années il a été convenu de ne pas diviser Jérusalem, mais la ville est accessible à la fois les Palestiniens et les Israéliens chacune avec ses propres bureaux de conseil avec leurs propres responsabilités.

21 janvier 2011: Etats-Unis contre la résolution de l'ONU palestinienne
Les États-Unis se oppose fermement à la résolution palestinien à l'ONU qui condamnait les colonies juives. Clinton a dit: «La seule façon thatthere sera une résolution du conflit ... est par un règlement négocié, nous ne voyons pas pourquoi l'action à l'ONU ou à tout autre forum comme étant utile pour faire aboutthis résultat souhaité." Clinton n'a pas précisé si les États-Unis utiliser son droit de veto.

19 janvier 2011: problèmes Shin Beth attendus en Septembre avec les liens entre Israël et les Palestiniens
Septembre sera crucial pour les relations entre Israël et les Palestiniens. Ce dit le chef du Shin Bet, Yuval Diskin. À savoir les Palestiniens demander à l'ONU de reconnaître l'Etat palestinien. Israël devra se former temporairement une frontière, même si ce ne est pas reconnu. Il devrait être clair lorsque la police des frontières peut encore se produire. Hamas sera également utiliser la situation pour mener des attaques principalement dans la région d'Hébron. Le PA permettra également d'augmenter la tension par des boycotts économiques et querelles diplomatiques contrôlée. Le PA est conscient de l'écart entre Israël et les "exportations" américaines cela à la communauté internationale. Diskin estime qu'il est peu probable qu'Israël sera de nouveau prendre le contrôle de toute la Cisjordanie. A Jérusalem, Israël a le cas pas complètement sous contrôle qui est causée par la barrière de sécurité. Dans certaines régions, les services peuvent être difficiles donnés municipaux pour créer une terre sans homme. Palestiniens de Judée et de Samarie viennent à ces domaines et à construire illégalement. Ces zones montrent une augmentation de la criminalité et les résidents seront également répondre rapidement à l'évolution de la bande de Gaza et la Cisjordanie.

13 janvier 2011: les Arabes à Jérusalem sous la domination israélienne plutôt
Un sondage de sondages américaine Pechter Moyen-Orient pour le Conseil sur les relations étrangères et le directeur du Centre palestinien pour l'opinion publique, le Dr Nabil Kukali montre que les Arabes vivant à Jérusalem préfèrent continuer à vivre sous la domination israélienne que sous administration palestinienne doit-il venir à une division de Jérusalem. Il est environ 39% des Arabes. 30% ne ont pas répondu et 29% contre le gouvernement israélien. Ceux qui sont contre l'administration palestinienne sont même prêts à se installer en Israël, si grande est leur aversion de l'Autorité palestinienne. Ils veulent aussi conserver leur carte d'identité israélienne et profiter des services de santé et sociaux qu'Israël offre. En outre, ils ont plus de liberté de mouvement, des revenus plus élevés et de meilleures possibilités d'emploi. Ceux qui veulent vivre le faire à partir Autorité palestinienne nationaliste.

10 janvier 2011: L'UE veut empêcher les Juifs peuplent Jérusalem-Est
L'UE dispose de 25 documents internes envoyés à consuls généraux à Jérusalem. Il dit: «Israël a quitté les quartiers palestiniens de plus en plus isolé» et «par des moyens juridiques et pratiques poursuit activement notes annexion par minant systématiquement la présence palestinienne dans la ville." L'UE veut consuls généraux présents quand les maisons israéliennes ont rasé au sol et fait quand poursuites sont menées. Le document vient après Shepherd Hôtel d'hier a été démoli pour faire place à des maisons juives. L'UE ne veut pas Jérusalem-Est reste juifs; ils auront la ville comme la capitale des Palestiniens. L'UE considère que la présence juive comme une menace à la paix.

6 janvier 2011: Netanyahu et Moubarak se rencontrent
Aujourd'hui il y avait une réunion entre le Premier ministre Netanyahu et le président Moubarak. Le président égyptien estime qu'Israël devrait examiner à nouveau sa politique et doit prendre des mesures pour rétablir la confiance dans l'Autorité palestinienne, afin que la discussion directe peut avoir lieu. Netanyahu a déclaré qu'un accord de paix ne peut venir que les Palestiniens sont prêts à mettre fin au conflit. Il a demandé à Moubarak de persuader les Palestiniens à entamer des pourparlers directs. Il y avait aussi entre les deux dirigeants ont parlé de la barrière qu'Israël construit le long de la frontière égyptienne pour empêcher les immigrants illégaux.

5 janvier 2011: Le Premier ministre d'accord pour planifier afflux de 5250 travailleurs palestiniens en Israël
Quelques 5250 travailleurs palestiniens obtiennent de la Cisjordanie, selon un plan par le Premier ministre Binyamin Ben-Eliezer approuvé par le Premier ministre, l'autorisation de travailler en Israël. Il est d'environ 4000 personnes travaillent dans la construction et dans 1 250 travailleurs de l'agriculture.

4 janvier 2011: Netanyahu rencontre Moubarak jeudi
Dans le cadre du processus de paix Netanyahu Premier ministre aura une rencontre jeudi avec le président Moubarak. La dernière fois que les deux dirigeants se sont rencontrés ce était en Septembre 2010. Le but de la visite est de renforcer la sécurité et le progrès dans le processus de paix.

3 janvier 2011: Premier ministre: US de nouvelles colonies de gel de construction temporaire sauvages
Selon Netanyahu, la proposition des États-Unis pendant de nouvelles colonies de gel de construction temporaire se repoussés. Israël devrait avoir été préparée. Netanyahu a également dit qu'il a toujours été une solution à deux Etats. Il voit l'attitude palestinienne comme une cause qui n'a pas encore été atteint.

2 janvier 2011: Netanyahu à Abbas: Je suis prêt à parler jusqu'à ce que la fumée blanche sortant de la cheminée
Le président Abbas a dit qu'il pourrait y avoir un accord dans les deux mois. Avant qu'aucune négociation sont nécessaires, mais les décisions. Netanyahu a déclaré à son tour qu'il veut négocier directement jusqu'à ce qu'il n'y a pas de fumée blanche sortant de la cheminée.

Décembre 2010

31 décembre 2010: Abbas demande le soutien des États-Unis pour les établissements condamnation par l'ONU
Président Abbas, qui est au Brésil pour l'ouverture de l'ambassade appels palestiniens sur les Etats-Unis pour soutenir la condamnation des colonies de l'ONU. Il utilise les mêmes mots que Clinton a critiqué la construction de colonies en Judée et Samarie. Abbas ne comprend pas pourquoi les Etats-Unis son veto.

29 décembre 2010: les Palestiniens veulent déclarer colonies juives illégales par résolution de l'ONU
Les Palestiniens vont demander au Conseil de sécurité de l'ONU d'adopter une résolution appelant les colonies juives en Judée et Samarie sera déclarée illégale. Ce est l'élément clé de la campagne palestinienne de chercher un soutien pour un Etat palestinien indépendant, même sans un accord de paix. Les États-Unis susceptibles veto contre la résolution. Entre 1979 et 2008 il ya eu sept résolutions de l'ONU soutenant les colonies juives condamnés directement ou indirectement. Il ne sera pas imposé des sanctions à la nouvelle résolution.

23 décembre 2010: Depuis la fin de la construction de geler 13 000 maisons approuvé
Depuis la fin du gel à la fin de Septembre 2010, la construction est en plein essor. Selon l'organisation de gauche La Paix Maintenant ne est pas dans les années passées si vite. Le travail est de construire 1712 maisons et 13 000 maisons ont été approuvés. Dans certains 65 colonies juives sont des structures principales: Kedoemiem 76 Revava 60 58 Elazar, etc. Selon La Paix Maintenant, cela signifie que des milliers de Juifs vivent plus dans la région afin que les négociations futures seront encore plus difficile. Il avait été prévu que la construction aurait lieu principalement dans les grandes colonies comme Maaleh Adumim, Beitar Ilit et Modi'in Ilit qui pourraient éventuellement venir en Israël. Mais dans la pratique, il est aussi profond en Judée et Samarie construction: Tapuah, Talmon, Ofra. Pourtant, le gouvernement dit que les futures frontières ne seront pas affectés parce que construire dans les colonies existantes et pas de nouveaux érigés.

19 décembre 2010: la Bolivie reconnaît Etat palestinien
Après le Brésil, l'Argentine, Cuba et le Venezuela va maintenant Bolivie reconnaître un Etat palestinien indépendant. Il ya trois jours, la Norvège encourage le statut de la mission palestinienne à Oslo "délégation générale» à «mission diplomatique». La France a déjà fait en Juillet 2010. L'Autorité palestinienne affirme qu'il est sur la bonne voie de déclarer un Etat palestinien indépendant en Août 2011. Les États-Unis contre une déclaration unilatérale d'un Etat palestinien indépendant. Les États-Unis utiliser son droit de veto dans la résolution des Nations Unies. Le PA est en colère à ce sujet. Ils ne comprennent pas ce type de dommages la déclaration d'un Etat palestinien implique lorsque le nous appelle aussi pour un Etat palestinien dans les frontières de 1967.

16 décembre 2010: la Ligue arabe à l'ONU pour une résolution anti-colonies
La Ligue arabe va à l'ONU de déclarer illégale quitter les colonies juives et d'obliger Israël à cesser de le faire. Pendant ce temps, Israël se inquiète que les Palestiniens ne sont même pas prêts à négocier indirectement avec Israël. La Ligue arabe est aussi contre pourparlers indirects à moins que le Etats-Unis prennent une position claire sur les futures frontières d'un Etat palestinien.

14 décembre 2010: Barak: Sans accord de paix va se aggraver Israël
Selon le ministre de la Défense Ehud Barak sera l'absence d'un accord de paix sont mauvais pour Israël. Le Tiers-Monde sera délégitimer Israël et Barak voit qu'un aussi grand danger que le Hezbollah et le Hamas. Barak a parlé à Gates, Biden et Ross a déclaré que les prochains mois, tous les sujets seront sur la table. Dans ses conversations avec ces trois Américains armer le Hezbollah est venu à travers la Syrie à l'ordre et aussi la question de l'Iran.

edit: le Premier ministre Netanyahu a déclaré après sa rencontre avec George Mitchell qu'Israël et les Palestiniens ont besoin d'un accord de paix.

13 décembre 2010: Netanyahu félicite des pourparlers avec les Etats-Unis sur les questions clés au Moyen-Orient
Lundi soir sera Netanyahu George Mitchel discuter des questions clés au Moyen-Orient en mettant l'accent sur les limites. Ces pourparlers viennent après les Etats-Unis plus tôt renoncé fermeture d'un accord pour un nouveau gel de la construction de 3 mois en Judée et Samarie. Les choses que, selon Netanyahu abordées sont les suivantes: les Palestiniens doivent reconnaître Israël comme un Etat juif, arrangements de sécurité, et l'avenir des réfugiés palestiniens. Ça fait trois mois que l'argent George Mitchell se rendra dans la région. Il sera également parler avec Mahmoud Abbas. Les États-Unis a mis ses cartes nouveau sur les négociations de proximité.

10 décembre 2010: ONU et l'UE accusent Israël de pourparlers de paix se décomposent
Ban Ki-moon et Catherine Ashton blâment Israël pour briser les négociations de paix. Ils ne exploitent pas Netanyahu sur ses doigts à venir avec un deuxième gel des constructions. Selon l'UE, les colonies sont illégales et constituent un obstacle à la paix. Pendant ce temps, Ehud Barak, a été en contact avec M. Ban Ki-moon, et demande à l'ONU pour aider à apporter les négociations sur les rails. Barak voit l'échec du gel non pas comme un problème, mais la méfiance mutuelle.

9 décembre 2010: l'ONU veut le moratoire d'Israël malgré cela aucun accord n'a été conclu avec les États-Unis
Bien que les Etats-Unis et Israël ont conclu aucun accord pour un gel renouvelée de trois mois, l'ONU veut qu'Israël ne construit. L'ONU déplore le fait qu'Israël est le désir de la communauté internationale de sa moquerie. Par ailleurs, les États-Unis dit qu'il ne veut pas, malgré l'absence d'un accord aux Etats-Unis qu'Israël construit.

8 décembre 2010: l'Amérique a échoué, les Palestiniens vont à l'ONU; faute incombe à Israël
Parce que les Américains ne ont pas de convertir les pourparlers de paix directs sur les rails, les Palestiniens ont décidé de résoudre le conflit par l'ONU. Cela en dit Yasser Abed Rabbo. Que l'Amérique a échoué est due à la politique israélienne. Washington envisage maintenant des pourparlers de proximité. Israël envisage un nouveau retrait militaire et la remise de la sécurité à l'Autorité palestinienne. Mais Yasser Abed Rabbo dit au lieu de blâmer les Américains, les Israéliens, ils leur donnent plus de temps à perdre. Aussi, Yasser Abed Rabbo surpris que les mesures des États-Unis du Brésil et de l'Argentine condamnés à reconnaître l'Etat palestinien.

7 décembre 2010: Barak: Wikileaks moratoire américain détient beaucoup off
Selon Ehud Barak est aux États-Unis si préoccupé par l'affaire WikiLeaks qu'il n'a pas le temps de terminer l'accord de moratoire environnante. Cet accord consiste Israël à nouveau trois mois ne sera pas construire en Judée et Samarie. En échange, Israël obtient $ 3,000,000,000 20 avions JSF et les États-Unis ne sera pas demander à nouveau un moratoire. L'accord de ce monsieur a été conclu entre Netanyahu et le ministre des Affaires étrangères Clinton. Toutefois, il doit encore être approuvé par le Congrès.

2 décembre 2010: approbation officielle à 625 nouveaux logements à Pisgat Zeev; opposition farouche USA
Le Comité de district pour la planification et de la construction à Jérusalem a officiellement donné le feu vert pour la construction de 625 nouveaux logements à Pisgat Zeev. Le mouvement vient malgré l'opposition féroce de la part des États-Unis Selon La Paix Maintenant, depuis le 30 Octobre accordé les approbations suivantes:
  • Mugrahbi pont dans la vieille ville
  • 1345 maisons à Har Homa et Ramot
  • 238 appartements à Pisgat Zeev et Ramot
  • 625 maisons dans Pisgat Zeev


1 décembre 2010: construction de 1126 nouveaux logements depuis la fin du moratoire
Au cours des trois premiers trimestres de 2010, le nombre de logements achevés a diminué de 21% par rapport à la même période de l'année dernière. Ce pourcentage est relativement faible était parce qu'il était possible pendant le moratoire de 3000 maisons qui ont déjà été construits pour compléter cela. Il ya 1 175 logements achevés au cours des neuf premiers mois de 2010. Actuellement en cours de construction au 1126 nouvelles maisons.

Novembre 2010

30 novembre 2010: Abbas met en garde que les colonies sont une bombe à retardement
Dans un message spécial adressé à l'Organisation des Nations Unies pour la Journée internationale de solidarité avec le peuple palestinien Abbas dit que les colonies sont une bombe à retardement qui a mis l'agneau de processus de paix.

28 novembre 2010: le Fatah: Israël ne reconnaît pas en tant qu'Etat juif et non un échange de terres
Conseil révolutionnaire tient cinquième convention à Ramallah, en disant Israël comme un Etat juif à ne pas vouloir reconnaître. Le Conseil considère également rien dans échange de terres et il ne veut pas d'un accord entre les Etats-Unis et Israël contre les intérêts des Palestiniens. Le Conseil est également opposé à la nouvelle loi sur le référendum adoptée en Israël dans lequel la population peut déterminer l'avenir du plateau du Golan et Jérusalem-Est.

24 novembre 2010: EUR doit faire face lettre prête - point crucial réside dans les avions de chasse de l'offre
Les États-Unis a la lettre prêt quand l'affaire est réglée entre les Etats-Unis et Israël sur un gel des constructions renouvelée. Netanyahu doit maintenant soumettre la lettre au cabinet de sécurité. L'essentiel réside dans la livraison d'avions de combat. Le président Obama accepte mais il n'a pas encore été soumis au Congrès. Il ya maintenant plus de républicains qui préconisent des réductions. La lettre ne est même pas la présence d'Israël dans la vallée du Jourdain. Incidemment nier sources à Jérusalem que la lettre serait prête.

22 novembre 2010: Netanyahu: Deuxième gel des constructions sera plus stricte
Dimanche a donné Netanyahu que le second gel des constructions sera plus stricte. Structures qui ne fonctionnent pas seront supprimés. Netanyahu a demandé en retour pour le gel aux Etats-Unis trois choses: la promesse qu'aucune tierce gel des constructions y est nécessaire, un droit de veto des États-Unis contre une déclaration unilatérale d'indépendance palestinienne, et aucune pression sur Israël pour parvenir à un accord dans les 90 jours avec l'Autorité palestinienne. Israël, les habitants juifs de Judée et de Samarie compenser financièrement. Incidemment, les Palestiniens construisent calmement en Judée et Samarie.

21 novembre 2010: Sondage: la majorité des Palestiniens voir solution à deux Etats comme une étape intermédiaire
Pourtant, les Palestiniens voient une solution à deux Etats comme une étape intermédiaire vers un État pour les seuls Palestiniens. Ce qui ressort d'une enquête menée par The Israel Project. 60% à des négociations directes avec Israël, mais en même temps 2/3 des Palestiniens d'obtenir tout le pays entre la mer Méditerranée et la mer Morte. Seulement 23% estiment que Israël a le droit d'exister. La majorité des Palestiniens en Judée et Samarie à la violence. Ce pourcentage est encore plus élevé à Gaza. La popularité du Hamas à Gaza a chuté. Si les élections ont eu lieu que le Fatah aurait gagner là-bas. Les Palestiniens considèrent l'Iran ne est plus vrai ami.

19 novembre 2010: rabbins recueillir des signatures contre le gel de la construction
Beaucoup de rabbins juifs se opposent à un nouveau gel des constructions, car selon eux va conduire à de nouvelles effusions de sang comme cela est arrivé dans le passé. Ils recueillent des signatures qu'ils remettront au gouvernement et à la Knesset.

18 novembre 2010: EUR livré avec lettre deal
Dans une lettre aux États-Unis vous expliquera comment l'accord sur le gel des constructions renouvelée va ressembler. Netanyahu soumettra ensuite cette lettre à son cabinet de sécurité. Pendant ce temps, le camp de la garde nationale avec anxiété. Il est particulièrement difficile ce qui va faire les ministres du Shas. Les nationalistes craignent qu'un nouveau gel des constructions signifie début à la fin de la présence juive en Judée et Samarie. Une courte majorité de la population israélienne est un gel de bâtiment rénové.

17 novembre 2010: la majorité du Likoud contre moratoire
La majorité du Likoud est contre le moratoire. Ils ont signé une lettre du Conseil Yesha pour encourager l'adoption du gel annulée. Parmi les 12 autres ne sont 3 pour le moratoire. Membres du Likoud qui votent contre référant à la décision du Bureau de la sécurité diplomatique de l'année dernière il a été décidé de mettre fin au moratoire.

16 novembre 2010: Date limite pour un accord de paix ne est pas atteint
Même si les Palestiniens et Israël seraient désormais se rendre immédiatement à parler, puis la date limite du Août 2011 ne sera pas atteint selon l'US

14 novembre 2010: nous appelle Israël à cesser la construction d'un 90 jours
En échange d'un soutien à l'ONU et 20 avions de combat, les USA ont demandé à Israël d'accepter un gel de 90 jours. Ci-dessous Jérusalem-Est ne est pas. Netanyahu explique le plan du gouvernement.

12 novembre 2010: Clinton et Netanyahu détiennent sept conversation d'une heure
Dans une interview de sept heures Clinton et Netanyahu ont parlé de tout ce qui concerne le processus de paix. Les États-Unis veulent encore une extension du gel.

10 novembre 2010: US fait tout pour parvenir à la paix
Sur sa tournée en Asie, le président Obama a déclaré que les Etats-Unis fait tout pour parvenir à la paix au Moyen-Orient. Mais il ya d'énormes obstacles à surmonter. Hier Obama a dit encore que Israël et les Palestiniens à faire peu à parvenir à la paix. Le résultat des discussions devrait être: deux Etats dans la paix et la sécurité côté à côte.

8 novembre 2010: Biden a souligné la sécurité d'Israël
Pendant les Fédérations juives de l'Assemblée générale de l'Amérique du Nord ?? la Nouvelle-Orléans a déclaré le vice-président des États-Unis Joe Biden que la sécurité d'Israël ne est pas en jeu. Les différences d'opinion entre les Etats-Unis et Israël sont de nature tactique et non fondamentale. Le président Obama est engagé à la sécurité d'Israël et empêcher l'Iran obtient des armes nucléaires. Aujourd'hui, il est également connu qu'Israël a des plans pour construire 1 345 nouveaux logements à Jérusalem-Est. Les États-Unis est profondément déçu qu'Israël construit dans les zones sensibles. Elle complique médiation américaine pour convertir les pourparlers directs entre Israël et les Palestiniens sur les rails.

5 novembre 2010: les Palestiniens Donnez-nous encore au moins deux semaines pour relancer les pourparlers de paix
Bien que la Ligue arabe, les Etats-Unis le 9 Octobre, un mois pour reprendre les pourparlers directs si le PA est aux États-Unis pendant au moins deux semaines permettent supplémentaire. Dimanche Netanyahu va aux États-Unis de tenir des pourparlers. Plus tôt, Mme Clinton a déclaré que les États-Unis porte sur les consultations de base sans escale. Pendant ce temps, les habitants juifs de Yesha ont lancé une campagne avec de grandes annonces indiquant que le gouvernement avait dit que le gel était un hors.

4 novembre 2010: Abbas: politique agressive d'Israël empêche les pourparlers de paix
Selon le président Abbas et le refus constitue politiques agressives d'Israël d'étendre les obstacles de gel de reprendre les pourparlers directs.

3 novembre 2010: Pas de changement dans la politique américaine sur MO
La victoire des républicains à la Chambre des représentants ne mènera pas à un changement dans la MO de la politique. Les démocrates et les républicains veulent un règlement de paix global. En outre, selon un sondage, 56% des Palestiniens contre un retour à des négociations directes avec Israël tant que ce pays refuse de prolonger le gel.

1 novembre 2010: Israël est possible de louer des terres dans la vallée du Jourdain
Netanyahu est possible accord avec une proposition des États-Unis à louer des terres dans la vallée du Jourdain aux Palestiniens. États-Unis appellent une période de sept années, mais Netanyahu veut plus. Il ya députés qui trouvent ridicule parce que la vallée du Jourdain appartient aux Juifs.

Octobre 2010

31 octobre 2010: l'Egypte veut conférence internationale
Egypte tiendra une conférence internationale pour sortir de l'impasse sur le non-renouvellement du gel par Israël

29 octobre 2010: population juive de Yesha croît trois fois plus vite que la population en Israël
Malgré le gel population juive continue de croître en Yesha. Le 1er Juin 2010, il y avait 303 900 Juifs de la région. Lorsque ne peut pas être construite sur va rapidement utiliser cette suffocante.

28 octobre 2010: les Palestiniens envie de pleurer en Août 2011 Etat palestinien indépendant
Se il est situé sur les Palestiniens en Août 2011 déclarée un Etat palestinien indépendant. Il doit y avoir une fin à l'occupation israélienne, selon lui. Selon Salam Fayyad, toutes les villes et villages en Judée et Samarie illégales en vertu du droit international juives. La même chose se applique aux maisons juives à Jérusalem-Est.

27 octobre 2010: les dirigeants juifs avertir de «gel des constructions silencieuse»
Dirigeants juifs de Yesha avertissent que le gouvernement est engagé dans un gel des constructions silencieux. Aucune nouvelle licence ne est émise alors que, il ya environ 4 300 autres sont nécessaires. Le peuple juif est la campagne «Save the City" a commencé à obtenir plus de licences. Il est d'environ 978 unités à Beitar Illit; 800 en Alfei Menashe; 507 dans le ff de Givat Elle; 503 à Ariel; 435 à Efrat; 265 Elkana 213 Ma ?? Aleh Adumim; Geva Binyamin 134 et 48 à Kiryat Arba.

26 octobre 2010: Ross avertit Israël que les pourparlers échouent à la sécurité affectera / Nations Unies appuiera proclamer État palestinien indépendant
Dennis Ross, conseiller Moyen-Orient à la Maison Blanche, a déclaré à l'AIPAC que les deux dernières années, des améliorations ont été apportées par les Palestiniens sur la sécurité et la coordination avec Israël. Ces développements seront difficiles à maintenir que les perspectives de paix absence. Ross a également déclaré que les Palestiniens ont maintenant des leaders uniques qui rejettent la violence. Coordonnateur spécial des Nations Unies pour les négociations de paix au Moyen-Orient, Robert Serry H. déclaré que l'ONU soutiendra la déclaration d'un Etat palestinien indépendant, selon Serry qui est en visite en Cisjordanie sont tous les acteurs internationaux sont prêts pour l'Etat palestinien en Août l'année prochaine à reconnaître.

24 octobre 2010: Jérusalem est une priorité nationale
Il ya une nouvelle législation qui doit se assurer que la politique spatiale d'Israël ne est pas seulement fortement axé sur la périphérie, mais aussi à Jérusalem. Il doit y avoir de l'argent supplémentaire pour le logement, l'emploi et l'éducation. Cette loi vise à montrer à Israël que Jérusalem ne sera pas divisée. Pendant ce temps, l'armée israélienne a préparé des plans pour transférer certaines zones en termes de sécurité à l'Autorité palestinienne. Que cela va réellement se passer dépend des progrès du processus de paix.

21 octobre 2010: Clinton: Parler est la seule façon d'obtenir le processus de paix
Etats-Unis voient rien dans des alternatives aux Palestiniens comme une déclaration unilatérale d'un Etat palestinien. Seulement parler peut apporter des progrès dans le processus de paix. Clinton a appelé les pays arabes à donner de l'argent aux Palestiniens pour construire des institutions nécessaires à un État. Clinton a également approuvé l'incendie hier dans une boutique hors palestinienne.
Depuis la fin du gel le 27 Septembre, 2010 a démarré la construction de 544 maisons. L'Associated Press rapporte. Ce taux est quatre fois plus élevé que les deux dernières années. Et de nombreuses maisons sont construites dans des zones qui devraient être affectés d'un Etat palestinien. Selon Netanyahu, la construction ne affecte pas vraiment les limites définitives pour un éventuel accord de paix. Cependant, les Palestiniens sont inquiets. La Paix Maintenant vient la semaine prochaine avec un rapport détaillé et dit qu'il ya plus de 600 nouveaux logements construits. Il ya encore 3 700 nouvelles maisons sur la signature du ministre de la Défense Ehud Barak.
Environ 49% des Palestiniens de Cisjordanie, Gaza et Jérusalem est prêt à reconnaître Israël comme un Etat juif dans le cadre d'un accord de paix. Incidemment, ce pourcentage était en Juin avant le début des discussions directes encore plus élevés: 58%. L'enquête a été menée par l'Université hébraïque et le Centre palestinien pour la politique et la recherche par sondage à Ramallah. L'enquête montre également que 78% des Israéliens sont en faveur de négociations, bien que seulement 5% pense que ce sera un succès. Lorsque les Palestiniens 30% avant les négociations et 6% pensent qu'ils vont réussir. Dans 51% des Palestiniens vivant dans l'échec de la condamnation du processus de paix pour offrir une résistance violente.
)

20 octobre 2010: Netanyahu: Nous ne permettent pas Etat iranien en Judée et Samarie
Suite à la commémoration de l'assassinat de Rabin à la Knesset, Netanyahu a tenu un discours clair dans lequel il a indiqué que Israël ne permettra pas un état iranienne vient en Judée et Samarie. "Israël, l'Iran a quitté le Liban et maintenant se trouve à la frontière avec Israël, et Israël a quitté Gaza et l'Iran se trouve maintenant à la frontière avec Israël."

19 octobre 2010: Le serment de loyauté aussi pour les Juifs
Netanyahu veut que le serment de loyauté se appliquera également aux nouveaux immigrants juifs. Ce est ce qu'il a déclaré en réponse aux nombreuses critiques qui ont éclaté après l'adoption de la loi pour les non-Juifs. Cela conduirait à une discrimination.

18 octobre 2010: l'ONU dénonce le refus d'Israël de prolonger le gel des colonies; construire va à l'encontre du droit international dans
L'ONU dit, comme prévu, que la fin du gel est contraire au droit international. L'accumulation de fermer la porte à la paix et il sera difficile d'ouvrir à nouveau la porte.

17 octobre 2010: Sommet de Paris uitgesdénombré
Différés en raison de la résiliation du gel est le sommet entre le Premier ministre Netanyahu et le président Abbas.

15 octobre 2010: Israël sera de nouveau construire à Jérusalem-Est
Il ya 240 maisons prévues pour Jérusalem-Est. Les maisons seront construites à Ramot et Pisgat Ze'ev. En réponse, les pays arabes ont déclaré qu'ils vont demander à l'ONU de reconnaître la Palestine comme un Etat.

14 octobre 2010: EUR heureux de déclaration Abed Rabbo
Les États-Unis est satisfait de l'observation d'Abed Rabbo que Israël comme un Etat juif est reconnu quand il se agit des frontières de 1967. Ce est la façon dont les USA veulent un dialogue, les deux parties admettent. Le commentaire de Incidemment Abed Rabbo a conduit à des dissensions dans les rangs palestiniens. Par conséquent Rabbo a affaibli sa remarque plus tard en disant que la capacité de reconnaître Israël comme un Etat juif ne est pas exclu.

13 octobre 2010: Etats-Unis: Israël est un Etat juif
Etats-Unis disent qu'Israël est un Etat juif dans lequel tous les citoyens ont des droits égaux. Cela nous APPROUVE Netanyahu qui veut les Palestiniens reconnaissent Israël comme un Etat juif en échange d'une prolongation du gel. Abbed Rabbo a déclaré que les Palestiniens reconnaissent Israël comme un Etat juif voudrait couché sur les frontières de 1967.

12 octobre 2010: les dirigeants juifs veulent poursuite de la construction après le refus des Palestiniens de reconnaître l'Etat juif
Maintenant, les Palestiniens ont refusé de reconnaître Israël comme un Etat juif aux dirigeants juifs en Judée et Samarie qui sont juste vont encore être construit. Les Palestiniens veulent être un partenaire pour la paix, selon eux. Les colonies ne sont pas le problème, mais le Hamas et le Hezbollah.

11 octobre 2010: Le Premier ministre Netanyahu propose gel des constructions temporaires en échange de la reconnaissance d'Israël comme Etat juif
En échange de la reconnaissance de l'Etat juif, le Premier ministre Netanyahu à nouveau offert un gel de la construction temporaire. Les Palestiniens ont presque immédiatement rejeté cette offre. Ils trouvent un Etat juif raciste. Curieusement, cependant, que les Palestiniens veulent tous les juifs de la Cisjordanie et de Jérusalem-Est doit disparaître pour faire place à un Etat palestinien. Les Palestiniens se sont tellement raciste.

10 octobre 2010: a adopté une nouvelle loi sur la citoyenneté
La nouvelle loi sur la citoyenneté en Israël est un Etat juif encore plus qu'elle ne l'est déjà. Les non-Juifs doivent prêter un serment de loyauté à l'Etat juif et démocratique. Cette loi est particulièrement important pour le processus de paix d'exiger des Palestiniens de reconnaître l'Etat juif et donc le retour des réfugiés arabes difficile. Pendant ce temps menacer l'Palestiniens déclaré unilatéralement un Etat de ne pas pourrait être étendu moratoire. Il ya aussi l'incertitude quant à la position du Shas sur le moratoire. Il ya des sons dans Shas qui disent que Shas est prêt à voter pour une extension du moratoire. D'autres au sein Shas nient.

8 octobre 2010: Israël modérément positive au sujet de la Ligue arabe
Israël attend à ce que la porte restera ouverte pour des discussions pour trouver une solution au moratoire. La Ligue arabe va probablement indiquer que des pourparlers directs sont encore zoalng le moratoire ne est plus en vigueur, mais il y aura parlé de la façon de procéder. Pendant ce temps, Israël a tué les deux terroristes du Hamas qui étaient impliqués dans l'attaque fin Août 4 Israéliens juste avant le début des pourparlers directs.

7 octobre 2010: Proposition de modifier le droit de la citoyenneté; en cours de construction en Judée et Samarie
Israël veut citoyens de prêter serment de fidélité à l'Etat juif et démocratique d'Israël. Ce est d'une importance particulière pour les Palestiniens qui veulent se marier Arabes israéliens. La loi devrait conduire à Israël un Etat juif continue d'être reconnu par les Palestiniens. L'Autorité palestinienne veut à ce jour aucun Etat juif reconnaître ce parce que le «retour» de millions de réfugiés palestiniens en Israël ont entravé; Israël veut le retour dite effectivement décourageant. Dimanche sera voté par les ministres sur le projet de loi. Pendant ce temps, une en Judée et Samarie bâtiment nouveau occupé. Nous travaillons sur quelque 350 unités.

6 octobre 2010: Autorité palestinienne est toujours en attente de renouvellement gel
L'Autorité palestinienne est toujours en attente d'une prolongation du gel de trois mois. Selon lui, les États-Unis travaillons ici. Pendant ce temps, le Hamas et le Fatah de travailler sur la réconciliation.

Gel de l'extension possible avec garanties américaines: 4 octobre 2010
US Israël offre toutes sortes de garanties, telles que la mise à niveau Tsahal et le déploiement des troupes de Tsahal dans la vallée du Jourdain dans l'établissement de l'Etat palestinien, en échange d'une extension finale du gel de la construction pendant deux mois. Les ministres du cabinet israélien à voter sur elle. Par ailleurs, la majorité de la population israélienne contre une extension de verderde du gel. A Jérusalem, en outre, déjà construit.

3 octobre 2010: Autorité palestinienne sera temporairement pas poursuivre les pourparlers directs
L'Autorité palestinienne Abbas sera temporairement pas continuer les pourparlers directs. Mais elle est toujours prêt à parler davantage de trouver des solutions pour le gel des constructions. Un possible proposition israélienne est une construction limitée de seulement 1200 maisons dans l'année suivante. Serait plus barrages sont levés en Judée et Samarie.


Septembre 2010

29 septembre 2010: Netanyahu se engage à parvenir à un accord de paix
Netanyahu veut atteindre toute façon un accord de paix avec la sécurité d'Israël est garantie. Les intérêts d'Israël en face de lui d'abord. Pendant ce temps, le premier ministre a critiqué son collègue Lieberman qui a dit lors d'un discours à l'ONU qu'il faudra encore des décennies avant qu'il y ait la paix entre Israël et les Palestiniens. Lieberman ne serait également pas la terre pour la paix, mais le compromis des zones densément peuplées.

28 septembre 2010: les pourparlers de paix directs reportées
Parce que la fin du gel des pourparlers de paix directs reportées. L'Autorité palestinienne de tenir la réunion de la Ligue arabe le 4 Octobre avant de déterminer encore parler avec Israël ou non. Bien que le gouvernement américain a mis Israël sous la pression pour prolonger le gel de 3 mois, le Sénat américain a envoyé une lettre au président Obama disant que l'Autorité palestinienne est à blâmer pour le retard dans le processus de paix; Sénat soutient Netanyahu.

27 septembre 2010: Construction Arrêtez; aucun principales activités de construction
Malgré le gel est terminée, il n'y a pas d'importants travaux ont commencé en raison de Souccot. A été commencé avec la construction de 50 maisons à Ariel et en plaçant une nouvelle pierre tombale sur la tombe de Joseph. Le peuple juif célébrer, alors que les Palestiniens et la communauté internationale sont déçus. Qui ne veulent toujours pas que les Juifs en Judée et Samarie et Jérusalem-Est. Les Palestiniens attendent maintenant plus sur la décision de la Ligue arabe le 4 Octobre, qui rencontre ensuite.

26 septembre 2010: Dernier jour avant la fin du gel des constructions temporaires
Il est encore alimenté la pression délibéré sur la possibilité de prolonger le gel encore trois mois. Mais si les habitants de Judée et de Samarie est situé à partir de ce soir à 12,00 encore tout construit dans Yesha. Ce que le gouvernement israélien va faire exactement est pas encore clair. Peut-être un compromis est proposé et sera construit seulement dans les grands blocs de colonies. Il ya aussi quelques autres options. Abbas a quant à lui appelé la Ligue arabe de tenir une session d'urgence pour décider de poursuivre le processus de paix.

22 septembre 2010: gouvernement israélien se prépare à 'urgence'
Si la fin du gel menant à la cessation du processus de paix, Israël devra se assurer que la violence ne éclate. Il a élaboré un plan d'urgence pour cela. Incidemment, Abbas a déjà laissé entendre que le processus de paix se poursuivra probablement encore le gel ne devrait pas être étendu. Ce qu'il y aura un accord de paix que le gouvernement israélien se soumettre d'abord à la population israélienne.

21 septembre 2010: Netanyahu veut IDF dans l'État palestinien et chef de la prévient de la violence dans les pourparlers de paix échouent
Netanyahu a déclaré que les troupes israéliennes de Tsahal auront dans un futur Etat palestinien. Les troupes internationales ne seraient pas obtenir une garantie. Incidemment, Netanyahu estime que cette souveraineté de la Palestine ne est pas affecté parce que les pays comme l'Allemagne et le Japon ont aussi des années de troupes étrangères dans leur pays. Pendant ce temps, le chef Ashkenazi dit que l'échec des pourparlers de paix, il ya un grand risque de violence entre Juifs et Palestiniens. Pas aussi mauvais que la deuxième Intifada, mais grave.

19 septembre 2010: Abbas menace de démissionner et de la Syrie accueille processus de paix
Si les pourparlers de paix échouent, le Président Abbas à démissionner. Cette menace a été proférée Abbas dans un journal arabe. Comment sérieusement cela devrait être pris est douteux. Abbas a souvent menacé de démissionner d'autres raisons. Pendant ce temps, la Syrie se félicite du processus de paix, mais ne pense pas qu'Israël est sérieux au sujet de la paix.

17 septembre 2010: Cabinet Key décidé de ne pas prolonger le gel des colonies
Le cabinet restreint israélien de sept ministres a décidé qu'il n'y aura pas de prolongation du gel. Seulement ministre de la Défense Ehud Barak une prolongation. Dans le cadre de Yom Kippour, les membres de Yisrael et juive Beteinoe Maison demandé pardon suite au gel. Ils voient leur décision comme un péché. IDF Pendant ce temps, le Hamas top terroriste Abu Iyad Shalabiya tué. Hamas jure vengeance.

16 septembre 2010: processus de paix progrès; incertitude sur gel des constructions d'extension
Il ne existe toujours pas de clarté sur une éventuelle subvention du gel. Les États-Unis aimerions voir une extension du gel de trois mois. Le président Abbas est là, mais Netanyahu n'a encore donné aucune clarté. Clinton reconnaît qu'il est difficile pour le gouvernement Netanyahu de prolonger le gel. Il peut en résulter que le gouvernement est tombé ou a l'aide des besoins de Kadima. Pendant ce temps, l'UE a demandé une prolongation du moratoire. En outre Mitchell optimiste. Les négociations vont plus vite qu'ils ne l'étaient en Irlande du Nord. On parle beaucoup de toutes les questions difficiles: Jérusalem, les frontières, les réfugiés et la sécurité.

15 septembre 2010: le Hamas se bat sur: 12 obus de mortiers dans les 24 heures
Hamas est la lutte contre Israël à l'augmentation. Dans les 24 heures, 12 obus de mortiers. Au moins deux d'entre eux contiennent du phosphore qui brûle peuvent causer des pertes. Israël n'a pas déposé une plainte auprès de l'ONU. En outre, une roquette Grad tirée vers Ashdod. L'armée de l'air israélienne a la réponse a mené une attaque qui a fait un mort et quatre blessés. Pendant ce temps, Hillary Clinton a eu des entretiens avec le président Peres sur les pourparlers de paix. Selon Clinton ne peut être atteint lorsque deux Etats en matière de sécurité. Peres voit des progrès dans le processus de paix.

14 septembre 2010: Clinton veut étendre gel de la colonisation
Clinton avant le sommet de Charm el-Cheikh a indiqué qu'une prolongation du gel est souhaitable. Mais ils laissent place à des solutions créatives. Mitchell dit qu'il est positif sur les négociations mais n'a pas encore indiqué qu'il ya eu des progrès. Pendant ce temps, la violence continue. Palestiniens ont tiré un missile anti-char sur les troupes israéliennes. Israël a répondu à cela par un mort et quatre blessés du côté palestinien.

13 septembre 2010, La Paix Maintenant: 13 000 nouveaux logements prévu pour la Cisjordanie après le gel
Selon La Paix Maintenant venir après les 13 000 nouvelles maisons gel qui 11 000 ne ont pas encore été approuvés par le gouvernement. Le reste sera construit immédiatement. Il y aura 5000 nouveaux logements dans les colonies isolées. Pendant ce temps, il ya 25 000 maisons dans la phase de planification qui sont déjà approuvés dans le passé, mais qui nécessitent encore l'approbation. Plus d'informations sur les colonies juives de spécial: la politique de colonisation d'Israël: historique et spatiale.

12 septembre 2010: Netanyahu exige l'accord de paix pour mettre fin à un conflit
Netanyahu veut un accord de paix mettant fin au conflit sans terres parle. Il veut aussi que les Palestiniens reconnaissent Israël comme un Etat juif. Obama ne est pas inquiet à propos de l'acceptation de l'Etat juif. Toutefois, il aimerait voir une extension du gel de 4 mois. Netanyahu a indiqué qu'il pourrait y avoir un compromis est possible en construisant lentement. Incidemment, le Shin Bet a annoncé que le calme relatif en Israël est maintenant terminée et que doit être compté sur les attaques continues du Hamas.

8 septembre 2010: PA: "Nous ne reconnaîtra jamais Etat juif d'Israël"
Nabil Chaath PA n'a jamais dit aujourd'hui qu'elle reconnaître Israël comme un Etat juif parce que cette réfugiés palestiniens ne pouvaient pas revenir. L'Autorité palestinienne est, en outre, pas contre une majorité juive en Israël. Dans le discours du Nouvel An, Netanyahu dit qu'il est optimiste quant à parvenir à un accord historique. Par ailleurs, aujourd'hui, il y avait une attaque au mortier sur une école maternelle israélienne. Ici pas de blessures.

7 septembre 2010: Char Diem recueillir des signatures pour la pétition contre l'extension de colonies de gel
Juifs ultra-orthodoxes recueillir des signatures pour passer à laisser les membres de la coalition gouvernementale Netanyahu pourrait décider de prolonger le gel. Le foyer juif, Beitenoe Yisrael, Shas et certains membres du Likoud se opposent renouvellement gel. Si ce gouvernement abandonnée que Netanyahu peut continuer avec Kadima.

6 septembre 2010: négociations cibles selon Abbas: limites de tirage
Abbas a indiqué dans le journal palestinien Al-Ayyam qu'il est un Etat palestinien sans Juifs ou Israéliens veulent. Les frontières sont plus importants que le retour des réfugiés qui peuvent venir plus tard sur l'ordre du jour. Abbas veut un Etat palestinien sans Juifs effectuer donc une politique d'apartheid. Plus d'informations sur l'apartheid palestinienne dans l'article d'opinion: Palestiniens mener la politique de l'apartheid; pas Israël. Les USA ont maintenant choisir aussi d'arrêter les négociations entre Israël, le Liban et la Syrie.

5 septembre 2010: l'optimisme palestinienne déjà disparu
Le négociateur palestinien Erekat accuse Netanyahu de retarder le processus de paix. Les propositions israéliennes ont été rejetées. Selon les Palestiniens dans les frontières de 1967 devraient être acceptées et devraient disparaître toutes les colonies juives. Porte-parole de Netanyahu nient et disent qu'ils veulent garder nombreuses rencontres correctes. Hillary Clinton a indication contraire de venir à Jérusalem 15 Septembre.


3 septembre 2010: discuter de tous les points essentiels
Les parties ont l'intention de créer un cadre dans lequel tous les éléments essentiels seront discutés. Les dirigeants se réuniront régulièrement et les détails seront mis au point par les équipes de négociation. La prochaine rencontre entre Netanyahou et Abbas à Charm el-Cheikh le 14 Septembre 2010, avec l'équipe de négociation rencontre plus tôt. Le gel ne sera pas prolongée en vertu de Netanyahu.


2 septembre 2010: Les pourparlers de paix ont commencé
Aujourd'hui Netanyahu, Abbas et Clinton se sont rencontrés à Washington. Tous les trois ont dit qu'ils veulent travailler pour la paix. Selon Netanyahu, ce est un long chemin, comme Abbas doit travailler dans un an, selon Clinton, seulement Israël et les Palestiniens à mettre fin au conflit. Des discussions sont précédés par une attaque sanglante dans laquelle quatre Israéliens ont été tués.
VOIR AUSSI:
  1.  
  2.  
  3.  
Sans commentaires

Laisser un commentaire

Code De Sécurité