Nouvelles lignes directrices de l'UE pour les fonds d'investissement

FONTE ZOOM:
Le secteur des fonds communs de placement est encore simplifiée au niveau de l'UE au profit des investisseurs et des sociétés de gestion de fonds. Pour l'adoption des lignes directrices fournies dans le domaine des fonds d'investissement du Conseil européen des Finances. Avec les premières barrières dites de politique des produits à la distribution transfrontalière des parts de fonds de placement collectif sont éliminés et la portée des actifs dans lesquels ils peuvent investir. Avec les secondes sociétés dites gestion de la politique de gestion, le passeport européen est donnée, la base de laquelle ils peuvent être opérer dans toute l'UE.

Fond

En vertu d'un fonds d'investissement 1985 harmonisées peut prendre des mesures après l'approbation dans un État membre dans tous les autres pays de l'UE. Toutefois, cela se applique uniquement aux fonds qui ont investi dans des valeurs mobilières. Les nouvelles lignes directrices élargissent la portée des en ce qu'ils permettent au fonds d'investir dans un large éventail d'instruments financiers, qui correspond aux pratiques financières plus modernes. Les nouvelles règles se protéger les investisseurs plus forte puisque les deux les produits de placement et des pratiques en matière de gestion des fonds des normes communes sont définies. En ce qui concerne les produits, les nouvelles règles visent à garantir que les fonds levés auprès d'investisseurs les fonds investis dans les actifs et les dispositions nécessaires à la diversification des risques appropriées sont respectées. Les règlements prescrivent les conditions d'accès et de l'activité du marché, ainsi que des contrôles. Ainsi, tant l'expansion des fonds parrainé et le consommateur paneuropéen confiance sera renforcée. L'objectif de cette directive est d'abord sur le "produit", ce est à dire les actifs des fonds d'investissement. Il élargit le spectre des actifs financiers dans lesquels le Fonds peut investir. Dans l'avenir, il y aura des fonds autorisés à investir non seulement dans des actions cotées et des obligations, mais aussi dans des dépôts bancaires, des instruments du marché monétaire, instruments financiers dérivés et des fonds de fonds. Les nouvelles règles reconnaissent également des techniques de gestion de placements sur la façon de reproduire un indice. L'objectif de la deuxième directive sont les sociétés de gestion de fonds. Ecrire des règles harmonisées sur l'accès au marché et les exigences d'exploitation. La même chose se applique aux mesures de protection à suivre par les sociétés de gestion. Cette harmonisation est l'introduction d'un système selon le modèle du "passeport européen" permis déjà bénéficier de toutes les autres acteurs des marchés financiers. En conséquence de ce régime autorisé dans un État membre, à savoir les intermédiaires financiers peuvent offrir leurs services dans le marché intérieur. En outre, la protection des investisseurs est augmentée: l'avenir est de veiller à l'Europe que les entreprises de gestion des institutions solides, fiables et professionnel raisonnablement supervisés sont sujets relatifs à la conduite des règles de gestion et la délégation de tâches à des réglementations strictes. Les mêmes conditions sont plus ou moins également se appliquer aux soi-disant «sociétés d'investissement autogérées" qui utilisent aucune société de gestion externe. En outre, avec cette directive, le champ des activités prolongées, peut exercer les sociétés de gestion de fonds communs de placement. Donc, ce seront les entreprises admises à l'avenir de fournir des services auxiliaires supplémentaires tels que la gestion de portefeuille pour les investisseurs privés et institutionnels, dont les fonds de pension.

VOIR AUSSI:
  1.  
  2.  
  3.  
Sans commentaires

Laisser un commentaire

Code De Sécurité