Palmyre, ville de la reine Zénobie

FONTE ZOOM:
Palmyre est l'une des plus grandes attractions de l'antiquité. Les tropical, d'oliviers et de grenadiers bosquets de cette ville oasis sont arrosées par des sources souterraines qui proviennent dans les montagnes. Ces sources se sont installés les gens ici depuis le début du deuxième millénaire av. et la ville est déjà mentionne dans les archives de l'époque de Mari.

Tadmor

Le nom sémitique Tadmor est mentionnée dans les archives assyriennes et se produit également dans la Bible. Les Séleucides ignoré la ville. Les premiers Romains dirigé par Antony dans 41 BC. La ville a essayé de mettre la main sur, mais quand ils sont arrivés, ils quittaient la ville dans l'oasis. Probablement la ville a été entièrement intégré dans la province syrienne au moment de Nero. Au premier siècle était la route commerciale originale en proie à l'instabilité et la coalition des intérêts arabes entre Tadmor et Homs a été formé pour trouver un nouveau raccourci à travers le désert. Ce était un succès instantané. Une grande partie du commerce entre la Méditerranée et l'Orient traversait Palmyra. La prospérité dépendait de bonnes relations avec l'Empire parthe, à l'est; et au cours du siècle et demi de domination romaine nominale Palmyra maintenu de bonnes relations avec les Parthes.

Au sommet de sa prospérité au deuxième siècle rivalisé Palmyra Antioche, au moins sur le plan économique. La ville a été particulièrement favorisée par Hadrien lors de son voyage à travers les provinces de l'Est en 129 AD. il a appelé Palmyra dans une "ville libre". En 212 la ville a été déclarée colonie romaine. Cette nouvelle période d'incertitude se traduit par une diminution du commerce caravanier. Les grands chantiers de cette période sont l'expansion de la route de la colonnade du temple du dieu Bel.

Palmyra

Au troisième siècle, les princes de Palmyre essayé de retrouver leur indépendance. Ce était en partie due à l'effondrement global de la commande centrale de l'Empire romain en raison de problèmes à Rome. L'économie a subi palmyrénienne zone autour de l'apport de drainage du Tigre / Euphrate par les Sassanides, une zone où, auparavant, Palmyra avait fini le service par rapport à la circulation sur l'océan Indien. Les routes commerciales ont été conservés dans un étau et affaibli l'esprit de commerce à Palmyre, qui tente ont été entravés agir comme un intermédiaire entre l'Est et l'Ouest. Odenathus est devenu le nouvel homme fort local, en recherchant la faveur romaine et il à utiliser. Rome encouragé Odenathus et il a fait campagne dans Ctésiphon, la capitale des Sassanides au nom de Rome. Mais dans la poursuite des intérêts romaines contre les Sassanides, il était inévitablement une force à laquelle il faut compter.

Après sa mort, son épouse Zénobie au pouvoir, elle a fondé sa puissance dans l'Ouest afin de contourner les restrictions sur les intérêts commerciaux de Palmyre. Aurèle, toutefois, repris Anatolie et d'Antioche et a continué à attaquer Palmyra. Zenobia a été arrêté et formellement remis à l'empereur. En 273 une garnison de Palmyre a été submergé par un soulèvement local. L'empereur a permis à ses troupes de piller la ville et le point à un massacre. Contrôle romain était plus forte partir de ce moment et Palmyre était moins un centre commercial d'une forteresse militaire. La ville se est développée sous Dioclétien et a été murée contre la menace sassanide. Dans la période byzantine, un certain nombre d'églises construites. En 634, la ville fut occupée par les musulmans, mais ils ne ont joué qu'un rôle mineur dans la période islamique. La ville avait un petit rôle défensif, comme en témoignent les fortifications du temple de Bel et le château arabe au 12ème siècle. Lorsque la période ottomane a commencé les ruines étaient déjà occupés par le désert.

Les principales attractions:

  • Le Temple de Bel, l'un des plus importants édifices religieux du premier siècle après JC. au Moyen-Orient et l'un des rares projets impériaux précoce dans la région qui restent.
  • La rue colonnade.
  • Le camp de Dioclétien.
  • Le musée.
  • Le temple de Baal Shamin.
  • La vallée des tombeaux et la nécropole du sud-est et sud-ouest. La prospérité de Palmyre pendant les années de suprématie dans le commerce caravanier se reflète dans son art funéraire. Il existe différents types de tombes: tombes à tour, salles souterraines et une combinaison de ces deux maisons et temples ou des tombeaux.

Plus d'informations sur la Syrie peut être trouvé dans la Syrie spécial, le berceau de la civilisation et de l'histoire de la Syrie.
VOIR AUSSI:
  1.  
  2.  
  3.  
Sans commentaires

Laisser un commentaire

Code De Sécurité