Principes généraux des pouvoirs des États

FONTE ZOOM:
La division des pouvoirs est la pierre angulaire de tout Etat fédéral. La qualité de la délimitation détermine si l'état ou de la structure de l'Etat se fissurer. Il ya de tirer quelques directives générales qui se appliquent à toutes les compétences. Surtout, la perspective historique: à un moment donné une est pouvoirs de la fédération seront transférés aux Etats. Une discussion.

1 Principe des pouvoirs conférés

Les communautés et les régions ont que des pouvoirs conférés. Ce point de vue est conforme à la façon dont notre fédéralisme a surgi. Cela signifie que le gouvernement fédéral a les pouvoirs résiduels.

Mais l'art. 35 GecGW dit tout le contraire!
?? Mais il est une disposition transitoire qui stipule que l'article ne est même pas entré en vigueur pour une liste établie par les pouvoirs du gouvernement fédéral.

Que les communautés et les régions ne ont alloués pouvoirs devraient en aucune façon être traduits dans une interprétation étroite de ces pouvoirs, et pour les raisons suivantes.

Tout d'abord, il est vrai que les communautés et les régions dans certaines circonstances ont laissé entendre pouvoirs.

Deuxièmement, il est vrai que la Cour d'arbitrage assume lui-même relativement large interprétation des blocs d'alimentation. Il est dit que, très souvent un domaine est transféré dans sa totalité.
Un exemple. Les régions sont responsables de la protection de l'environnement. Cela inclut à la fois l'air, l'eau et les règlements de bruit. Plus il existe ?? Bien sûr ?? sans doute. Moins évident, cependant, est de savoir si les régions peuvent aussi faire des choses ?? horizontale ?? tous les blocs d'alimentation correctement, nous pensons que d'imposer des licences ou l'achat de biens. Selon la Cour d'arbitrage ne est cependant pas de problème.
Un cas. Le BWHI ne dit rien sur le pouvoir de la sécurité, revient donc comme pouvoirs résiduels au gouvernement fédéral. Le BWHI stipule que les personnes âgées appartiennent à des communautés. Le législateur avait un décret pris aux normes sur les maisons de retraite, y compris les normes de sécurité incendie.

Ici, nous sommes confrontés à un conflit de compétence: cette question très spécifique relève à la fois bevoegdheidspaket-dix.
La Cour d'arbitrage a statué que le gouvernement fédéral conserve la compétence sur les aspects généraux de la sécurité incendie, également en ce qui concerne les maisons de retraite. Cependant, les aspects de la sécurité spécifiques aux maisons de soins infirmiers de la compétence des communautés. En pratique, cela signifie que les communautés peuvent adopter des règlements qui ne sont pas incompatibles avec les règles du gouvernement fédéral.

2 équivalence de la loi et le décret

Ce est un point de départ très important pour le fédéralisme belge. Il déclare qu'il n'y a pas de relation hiérarchique entre le droit d'une part et les autres décrets et ordonnances. Un décret a force de loi, et ne peut donc faire des lois existantes, amender et de compléter. Le décret n'a pas besoin d'être guidé par la loi.

Dans le cas d'un conflit entre une loi et un décret qui ne sera pas résolu en parlant une priorité sur. Dans ce cas, un seul gouvernement allait au-delà de sa compétence.

Les ordonnances ont le même statut que les décrets, les exceptions suivantes. Depuis Bruxelles est la capitale de la Belgique et Bruxelles joue bien un rôle très central en Europe, il est vrai que le législateur a mis ses dispositions ci-dessus ordonnances. Elle ne peut fonctionner de Bruxelles comme capitale de la Belgique et comme un centre international.

3 compétences exclusives

Je traite successivement:
  • Le principe
  • Les écarts
  • Une correction: le principe de proportionnalité

3.1 Le principe
Le système de compétences exclusives est la prémisse de la Constitution et par la législation spéciale: nous ne pouvons pas permettre dans un cas particulier une certaine norme entre en conflit avec une norme d'un autre gouvernement. Les pouvoirs comprennent: une question relève de la compétence de l'un et un seul gouvernement. Dans l'autre cas devrait être introduit une règle hiérarchique. De cette façon, les conflits sont évités.

Le système de compétences exclusives opposés au système des pouvoirs de concur-tive. Dans ce dernier cas, les différentes autorités en même temps être ajoutée pour le même aspect d'un sujet.

Dans la pratique, le maintien du système de compétences exclusives pas sans problèmes. Il nécessite un certain nombre de nuances.

3.1.1 Implications de compétence de fond
Souvent, la question de savoir si un gouvernement donné se déplace peut prendre une certaine règle. La première étape dans la résolution de cette question, est d'examiner dans quelle adjacente de l'objet de la règle appartient.
Un exemple qui se est avéré problématique dans le passé, est d'adopter une loi ou un décret dans le cadre de l'engrais par les agriculteurs. Avant que nous puissions juger lequel le gouvernement est responsable, nous devons résoudre le Vorfrage la juridiction de laquelle il appartient. Est-il la santé, l'agriculture, l'environnement, l'économie?

Il est clair que peut présenter un problème particulier lié à deux puissances de partage de différence. La Cour d'arbitrage, cependant, a déclaré que l'on doit rechercher dans un tel cas, l'une principalement indice. Dans notre exemple, que le pouvoir de l'environnement, et donc une compétence régionale.

Dans des cas très exceptionnels, il est possible qu'ils viendront à la conclusion qu'une question particulière est si étroitement liée avec les pouvoirs de deux gouvernements qu'ils doivent faire un accord de coopération. Mais dans ce cas nous ne pouvons pas parler de deux lignes différentes de deux gouvernements différents: gouvernements votent contraires leurs politiques à cet égard.

3.1.2 Implications de compétence territoriale
Si on arrive à une question particulière, un seul gouvernement peut être la compétence territoriale.

Un exemple peut plus clairement le problème. Un décret de la Communauté française a soutenu dans le passé que les subventions seraient attribués à une initiative culturelle française en Flandre, que la protection de la culture française.
Le Tribunal a conclu qu'il ne peut pas. La communauté francophone a une certaine compétence territoriale et doit les respecter. L'inverse serait contraire au système des compétences exclusives.

Il doit être clair que l'étendue des pouvoirs est limitée à son propre territoire. Le décret doit montrer qu'il existe des critères de localisation suffisantes.

Aussi ce que nous pouvons donner un exemple, cette fois de l'environnement de décret flamand. Le décret de nouvelles libre étant donné que tous les radiodiffuseurs, tous les moyens d'un événement doit messages, même si on n'a pas le contrat d'exclusivité. Comme le football national images de radiodiffusion publics montrent un match où ils ne peuvent pas avoir les droits exclusifs. Nous obtenons le football marqué ?? ?? Images VTM. Question est de savoir si ce décret se applique également si un match à jouer contre Bruges Standard de Liège dans le stade. Il devrait être clair que le décret flamand sur le territoire de la communauté de langue française ne est pas applicable.

La législation doit bien déterminer qui est soumis à la règle qui les émet.

3,2 écarts
Le système de compétences exclusives n'a pas pleine simpliste. Le législateur spécial se est rendu compte que déjà. Il ya des dispositions permettant pouvoirs à des règles différentes qui garantissent que les écarts par rapport au système de compétences exclusives. Il ya certains types de puissances rivales:
  • Les compétences exclusives partagés
  • Les pouvoirs parallèles
  • Les pouvoirs concurrents réels
  • Les pouvoirs concurrents inappropriées

Qu'est-ce qu'une compétence exclusive partagée, ne est pas si compliqué. Il se agit d'une question qui est considéré comme normal si une juridiction, mais lequel est divisé en deux ou plusieurs aspects qui relèvent de la compétence de deux ou plusieurs gouvernements. On obtient des formulations comme suit: ?? Un gouvernement est en principe responsable ?? Cependant, à l'exception de ???? Un exemple peut être trouvé dans l'art. 5 § 1, I, 1er BWHI. Depuis on ne se réfère pas explicitement à un autre gouvernement, et donc le gouvernement fédéral est responsable, comme une exception à la règle générale selon laquelle les communautés sont habilitées.

Nous parlons d'une compétence parallèle pour la même question lorsque plus d'un gouvernement est responsable, mais tous les gouvernements coexister toujours. Un exemple est l'autorité pour la recherche scientifique. Art. 6a BWHI stipule que chaque gouvernement est responsable de la recherche scientifique dans sa sphère de compétence. En d'autres termes, chaque gouvernement est responsable, mais jamais deux gouvernements pour la même.

À une puissance très compétitif, nous supposons que pour une question particulière deux gouvernements ont compétence. Ce est un déni du système de compétences exclusives. Il ya un exemple qui est plus ou moins claire, la charge. Art. 170, 2e GecGW stipule que les collectivités peuvent avoir leur propre juridiction fiscale, mais que la loi peut prévoir des exceptions. Une loi de 1981 prévoit que si le gouvernement fédéral sur une question spécifique a prélevé une taxe, que les communautés et les régions qui ne est plus. Il est également vrai que lorsque la communauté avait d'abord donné une charge, puis le gouvernement fédéral-même, est retiré du contrôle de la communauté.

Dans le cas d'une compétence concurrente mauvaise, le gouvernement fédéral peut établir des règles de base tandis que les communautés et les régions qui peuvent compléter ou appliquent les règles de base.
Voir l'article. 5 § 1, I, 1er BWHI: dans un certain nombre de questions relevant de la politique de l'hôpital, le gouvernement fédéral est responsable, mais les communautés doivent appliquer ces règles. Dans ce cas, il peut voyager certains problèmes de la communauté se il apparaît que la même règle fédérale est interprété différemment en Flandre et en Wallonie ??

3,3 nuance: le principe de proportionnalité
Nous supposons que si tout le monde reste dans leur propre compétence, pas de problèmes de voyage. Nous devons reconnaître, cependant, que les partitions dans la loi ne sont pas si clair dans les faits. Il est possible que le gouvernement adopte un certain arrangement dans un domaine pour lequel il est responsable, mais qui affecte un autre domaine de compétence.

Cette question ne est pas abordée dans le BWHI. La Cour d'arbitrage dans son cas, cependant, prévoit une correction. Il a déclaré que le principe de proportionnalité se applique à l'égard de l'exercice de leurs compétences respectives. Cela signifie que l'on ne peut pas être exercé d'une manière qui ne est pas un autre gouvernement ou difficile d'exercer sa compétence.

Les décisions qui relèvent de la partie fermée, sont des décisions qui affectent un autre domaine. Ils doivent donc être prises avec une certaine prudence afin de ne pas déranger les autres gouvernements dans leurs pratiques autorisation.

Encore une fois, apporter un échantillon de clarté. Il est vrai que la Région flamande est compétente pour la planification urbaine. Elle dispose d'une compétence complète dans cette affaire. Ils peuvent postuler pour l'implantation d'un hôpital également définir un nombre maximum de mètres carrés. Cependant, une partie de l'autorité de l'hôpital est resté fédéral. Le gouvernement fédéral peut imposer des hôpitaux pour fournir un nombre minimum de services. Si l'action de l'action de la région par le gouvernement fédéral est en fait impossible, une espeically d'un dépassement de compétence.
Un deuxième exemple. Dans le passé, la Région de Bruxelles-Capitale a adopté un plan régional de Bruxelles, ce qu'il peut sur la base de sa compétence en matière de planification. Pour les besoins de la population, cependant, il était nécessaire que ce plan serait fait bien connu. La région a décidé que le plan devait être rapporté à la télévision à 18u55. Il y avait un tollé du coin de la Communauté flamande, tomber dans le ressort duquel la radio et de la télévision. Arbitrage a confirmé que ce est une conclusion sérieuse et que doit donc trouver un équilibre.

Le principe de proportionnalité est une correction au système de compétences exclusives. Il doit être conservé dans un État fédéral en compte d'autres gouvernements. Cela se appelle une demande de la loyauté fédérale.
Le principe de proportionnalité est une limitation générale des pouvoirs de chaque gouvernement.
VOIR AUSSI:
  1.  
  2.  
  3.  
Sans commentaires

Laisser un commentaire

Code De Sécurité