Prison ne justifie pas l'annulation automatique sans préavis

FONTE ZOOM:
Un employé qui purge une peine de prison, ses fonctions d'emploi ne peut pas répondre. Toutefois, cela ne justifie pas automatiquement un licenciement sans préavis. Plutôt, l'employeur doit examiner attentivement si la perte de travail conduit effectivement à une dépréciation déraisonnable. Enfin, l'employé incarcéré n'a pas le droit à une rémunération pour la période de son séjour en prison.

Dans une affaire jugée par le GAL cas Rhénanie-Palatinat, un employé a été condamné à une longue peine de prison. Le licenciement sans préavis de l'employeur a donc été marquée par l'arrêt des juges du 07.11.2007, Az: 8 Sa 461/07 recueillies lors des combats.

Il y avait le juge estime qu'il ya des motifs suffisants pour résiliation immédiate, puisque l'employeur de travailler perte due à un travailleur temporaire serait ajusté pour compenser. Les juges considéraient comme nécessaire de prendre en compte la durée du service et le grand âge du travailleur en sa faveur.

Le juge n'a pas décidé si avoir été présent à la place d'un motif de licenciement avec préavis.

VOIR AUSSI:
  1.  
  2.  
  3.  
Sans commentaires

Laisser un commentaire

Code De Sécurité