Protection contre le licenciement pour les employées enceintes

FONTE ZOOM:
Les travailleuses enceintes sont protégés en Belgique contre le licenciement par l'employeur. Cette forme de protection est imposée par la loi et protège toutes les travailleuses enceintes. En tant que travailleur en Belgique, vous êtes protégé en principe contre le licenciement pendant la grossesse et le congé de maternité. La protection commence à partir du jour vous devez en informer l'employeur de votre grossesse jusqu'à un mois après la fin de votre congé de maternité.

La protection absolue?

La protection est imposée par la loi, mais ne est pas absolument! Le principe est que l'employeur ne peut pas licencier une employée pour cause de grossesse. Licenciement pour d'autres raisons telles que des raisons techniques ou économiques est encore possible. L'employé peut encore licencié pour faute professionnelle grave ou un comportement inapproprié. L'employeur sera toujours en mesure de démontrer que le licenciement n'a rien à voir avec la grossesse de son employé.

Période de temps

La période de protection se étend de la date à laquelle l'employeur apprend que l'employé est enceinte. En principe, on doit aviser l'employeur dès qu'ils sont eux-mêmes conscients de la grossesse. En tant que travailleur, vous apportez votre meilleur employeur par écrit, pour éviter les conflits. Supposons que vous transmettre le message par téléphone, un employeur qui est de la mauvaise foi peut toujours forcer une démission parce qu'il n'a pas été officiellement informé de la grossesse. La protection contre le licenciement jusqu'à un mois après la fin du congé de maternité. Donc, si votre le 5 Mars recommencer à travailler, vous êtes protégé et 4 Avril.

Certificat

Vous livrez le meilleur employeur un certificat de votre médecin, dont la date de livraison prévue indiquer l'état. Pour obtenir ce certificat, vous pouvez envoyer par courrier recommandé le meilleur sécurité. Si votre employeur apporte toujours informé oralement, demander un reçu signé en échange du certificat de votre médecin.

Pourtant licenciement

Comme mentionné précédemment, l'employeur doit encore révoque son travailleur pendant la période protégée, fournir la preuve que le licenciement n'a rien à voir avec la grossesse. L'employeur ne peut démontrer clairement, il sera redevable des frais supplémentaires sur le dessus de l'indemnité de résiliation normale. Ce supplément est de 6 mois de salaire. Juste pour être tiré, l'employeur doit vous donner le motif du licenciement par écrit si vous le demandez.
VOIR AUSSI:
  1.  
  2.  
  3.  
Sans commentaires

Laisser un commentaire

Code De Sécurité