Rapport Avril 2009: Israël ne peut pas abandonner le plateau du Golan

FONTE ZOOM:
Major général Giora Île du Centre de Jérusalem pour les Affaires publiques affirme dans une étude de 30 pages qu'Israël ne peut pas abandonner le plateau du Golan. Depuis 1967 il ya un consensus que les hauteurs du Golan, la profondeur stratégique et autres avantages à condition que une attaque syrienne contre Israël suggère. Il est préférable de contrôler le problème à résoudre avec un trop grand risque.

Retrait maintenant plus dangereux que jamais

En 2000, les négociateurs israéliens et syriens parvenus à un accord sur un retrait israélien quasi totale, basée sur l'hypothèse d'une solution militaire qu'Israël compenser la perte du Golan. Île écrit qu'aujourd'hui serait un acte irresponsable.

La proposition: la démilitarisation et l'alerte précoce

Major général Giora île explique que si Israël veut être en mesure de se défendre contre une attaque soudaine Syrie doit le plateau du Golan. La proposition a été basé sur une entièrement démilitarisée du Golan syrien tropiques qui sont à la retraite en Syrie, et un avertissement israélienne sur les montagnes Hermon. Dans un tel cas, il peut réagir rapidement Israël. Les troupes israéliennes sont plus de 20 kilomètres dans la vallée de Hula du Golan, tandis que les troupes syriennes sont à 60-80 km.

Cinq hypothèses dangereuses

  1. Quand une guerre commence, il est presque impossible de vérifier l'emplacement des missiles anti-chars, des missiles anti-aériens et les petits.
  2. Il ya un seul avertissement sur le mont Hermon. Maintenant il ya deux stations principales et que les stations supplémentaires sur toute la longueur du Golan.
  3. Interprétation correcte devra être fait de la violence syrienne. Par exemple, une armée syrienne être activé sous la forme d'un désordre civil.
  4. Le gouvernement israélien devra agir rapidement pour menace grave.
  5. Syrie peut construire des villes avec des liens de transport aux armes.

Trois problèmes supplémentaires

  1. L'efficacité croissante des anti-char et anti-aérien.
  2. L'urbanisation prévue du Golan: beaucoup de «police» et autres «citoyens» qui sont en mesure de fonctionner antichars et antiaériens missiles qui seront stockés dans les villes.
  3. Menace stratégique syrienne: roquettes et de grandes quantités d'armes chimiques.

Sept scénarios discutables

Il ya sept scénarios discutables:

  1. Un traité de paix israélo-syrienne vu un coin entre la Syrie et l'Iran.
  2. Un accord de paix entre la Syrie et Israël va affaiblir le Hezbollah.
  3. Un accord de paix entre la Syrie et Israël va empêcher le Hezbollah sera armé.
  4. Un accord de paix entre la Syrie et Israël va accélérer la paix entre Israël et les Palestiniens.
  5. Un accord de paix entre la Syrie et Israël va fermer les portes du siège du Hamas à Damas.
  6. Un accord de paix entre la Syrie et Israël permettra d'améliorer les relations d'Israël avec le monde arabe.
  7. Un accord de paix entre la Syrie et Israël permettra d'améliorer la position internationale d'Israël.

Il ne existe aucune loi des Mèdes et des Perses que les sept scénarios ci-dessus fait qui se passera si la Syrie fait la paix avec Israël. Syrie ne est pas une démocratie. Ce est une dictature qui ne pense qu'à ses propres intérêts. Paix avec Israël et retourner Golan fait uniquement sur l'intérêt plutôt que à Israël sa faveur. Il semble peu probable que la Syrie rompre ses liens avec l'Iran, le Hezbollah et le Hamas.

Actuel limite les meilleurs frontières

Major général Giora Île conclut que le courant limite les meilleurs frontières pour défendre Israël. Il offre une profondeur stratégique et permet un contrôle en profondeur dans le territoire syrien.

Île pense contrôler le problème, ce est mieux que la résolution. Regardez Cachemire qu'un conflit insoluble entre le Pakistan et l'Inde. Pour résoudre un payé un prix trop élevé.
VOIR AUSSI:
  1.  
  2.  
  3.  
Sans commentaires

Laisser un commentaire

Code De Sécurité