Responsabilité pour les employés

FONTE ZOOM:
En tant qu'employeur, vous êtes en principe responsable des actions de vos employés. Aussi actes illégaux couverts. Il a également été dit que l'employeur est strictement responsable des actions de ses employés. Si spécial est que l'employeur doit verser une indemnité à un tiers, tandis que l'employeur n'a rien fait de mal. La responsabilité de l'employeur Je vais en dire plus dans cet article.

Introduction

Article 170 paragraphe 1 du Livre 6 du Code civil dit que l'employeur à ses employés est en principe passible risques. Les dégâts infligés par un employé à un tiers est dans la plupart des cas, pour le compte de l'employeur. Pour assumer la responsabilité de l'employeur, mais il doit y avoir un acte illicite coupable commis par l'employé. Il donne le paragraphe 1 de l'article mentionné ci-dessus, un certain nombre de critères qui doivent être respectées, l'employeur sera responsable effet. Dans certains cas, l'employé ne peut pas être considérée comme un subordonné de l'employeur. Dans de tels cas, il peut être par exemple un sous-traitant qui est employé par l'entrepreneur. En outre, il peut y avoir de représentation, comme un administrateur au nom d'une société privée. Toutes les situations que je discuteront ci-dessous.

Subordonnés

Comme je l'ai indiqué plus haut, des expositions d'art. 6: 170 paragraphe 1 Bw certains critères en matière de responsabilité de l'employeur pour ses employés. Premièrement, la faute commise par l'employé doit être un acte que l'employeur pourrait contrôler. Eu l'employeur, l'employé qui peut donner des instructions concernant l'acte commis cet acte? Lorsque ce est le cas ou a été, ensuite à ce premier critère est satisfait. En outre, il doit y avoir une tâche ?? accomplissement dans le service de l'employeur ??. L'employé doit avoir l'opération effectuée dans le service de l'employeur. Ce critère est très spacieux, les circonstances de l'affaire pour déterminer se il est employé par ?? ??. D'intérêt peut être: la participation de l'employeur dans l'acte de l'employé, agissant comme une unité et de la nature de la conduite.

En plus des critères décrits ci-dessus, il doit aussi avoir une relation fonctionnelle. Dans ce cas, il doit y avoir un lien suffisant entre les fonctions de l'employé et les dommages infligés par l'employé. Plus facile à dire: l'employé doit être dans son poste d'employé qui a effectué l'opération, l'employeur sera responsable de l'erreur qu'il a faite. Le délit donc qu'une chose à voir avec l'employé et sa fonction, peut déjà supposer qu'il existe une relation fonctionnelle et donc la responsabilité.

Paragraphe 2 de l'art. 6: 170 BW nous donne une règle de la responsabilité de l'employeur. Cela pourrait être un soin méthodique des enfants employés par une personne physique. L'individu ne est responsable des actes commis par ceux-ci personne embauchée dans le travail lui-même. Ce est un critère moins forte.

Paragraphe 3 de l'art. 6: 170 BW fournit un contrôle sur le versement d'une indemnité. En principe, la troisième personne qui a subi deux personnes réclame des dommages. L'employeur peut, conformément à l'art. 6: 170 BW sont adressées, l'employé conformément à l'art. 6: 162 BW. Le travailleur doit être adressée, le salarié peut prendre recours contre l'employeur et, le cas échéant, le montant réquisitionner son patron. Toutefois, l'employeur ne est pas nécessaire dans des cas exceptionnels, de verser au salarié le montant. Lorsque l'employé délibérément imprudente ou a agi intentionnellement et cela peut être démontré, l'employé lui-même porter complice.
Cette règle se applique également dans le cas suivant: un employé nuit à une autre blessure d'employé. L'employé endommagé parle à l'employeur conformément à l'art. 6: 170 BW. L'employeur peut désormais compter que sur la dette propre de l'employé concerné, se il peut être démontré que cet employé a agi délibérément imprudente ou intentionnelle.

Non-salariés et représentants

Article 171 du Livre 6 du Code civil impose également une responsabilité stricte à l'employeur qui ne est pas une personne subordonnée à travailler pour lui. Cet exemple devrait être accordée à l'embauche d'un sous-traitant pour effectuer des travaux pour l'entrepreneur. Il convient selon l'article ci-dessus peut impliquer une transaction réalisée pour l'exécution du travail dans l'entreprise du client. Ici, on pourrait considérer l'unité que l'entrepreneur principal et le sous-traitant ensemble. Pour l'extérieur et donc pour la troisième préjudice subi, clair qu'il ya une seule société ou deux sociétés distinctes? Mentionne le premier cas, se adresse principalement l'entrepreneur principal. Se réfère à la seconde situation, alors souvent le sous-traitant ou l'employé lui-même.

Représentants inclus un article distinct dans le Code: Article 172 du Livre 6 du Code civil. La personne qui est représentée, le représenté est en principe responsable des erreurs commises par le représentant dans son nom. Vous pouvez penser d'administration de BV NV ou ?? s ?? est aussi un syndic. Le principal ne est responsable que si l'acte qui se est avéré être illégal, a eu lieu pendant l'exercice du pouvoir de représentation. Il a représenté le dommage devra supporter. Se il est un employé qui représente, elle doit être considérée art. 6: 170 paragraphe 3 Bw.
VOIR AUSSI:
  1.  
  2.  
  3.  
Sans commentaires

Laisser un commentaire

Code De Sécurité