Rolf Morrien: Warrants offrent actuellement de meilleures possibilités de retour comme un levier Certificats

FONTE ZOOM:
Le annoncés par les banques à des annonces pleine page certificats de levier sont parmi les produits les plus intéressants de ces dernières années, mais ne sont pas "outil magique". Une étude des ratios de performance montre que les bons de souscription classiques offrent de meilleures possibilités de retour dans la situation actuelle du marché. De même mandats attrayantes dernier examen en 1996. Les arguments des publicitaires les banques en faveur des certificats de levier ressemblent très souvent: Comme le prix d'un mandat ne dépend pas seulement du sous-jacent, mais aussi sur le niveau des taux d'intérêt, le dividende et en particulier de la force de fluctuation future prévue, le mandat ne est pas aussi facile à calculer comme un certificat de levier.

Toutefois, la dépendance de la force de fluctuation ne est pas un inconvénient pour les investisseurs. Au contraire, la hausse des fluctuations conduisent également à la hausse des cours de mandat. Depuis le début de 2003 - - donc extrêmement fortes fluctuations fois levier certificats effectivement supérieures. Les jours calmes de la négociation, que nous vivons actuellement, sur les autres bons de souscription d'occasion offrir de meilleures possibilités.

Surtout dans la période très troublée de Janvier jusqu'en Mars 2003 certificats de levier ont été bénéfiques aux actions et indices boursiers. Cependant, à partir de Septembre 2003, le marché boursier a perdu son élan. Cela se traduit par l'indice de volatilité DAX. Plus le V-DAX, plus la résistance à la fluctuation prévue du DAX. De Octobre 2002 à présenter le V-DAX se est écrasé 58 à 20 points actuellement. Cela profitera aux investisseurs qui veulent entrer en warrants maintenant, deux fois: vous devez payer aujourd'hui une prime de risque significativement plus faible, et augmente les V-DAX 30 points, gagner des bons de souscription une valeur supplémentaire.

Les bons de souscription sont donc actuellement l'instrument de placement de l'heure. Ils conviennent comme adjuvant spéculative pour un compte de titres bien structuré. La part du dépôt de tous les dérivés avec levier d'action devrait être limitée à un maximum de 10% à 20%.

Rolf Morrien est rédacteur en chef de «Depot Optimerer".

VOIR AUSSI:
  1.  
  2.  
  3.  
Sans commentaires

Laisser un commentaire

Code De Sécurité