Séparation de l'Église et de l'État

FONTE ZOOM:
Beaucoup de politiciens chrétiens sont accusés d'agir en violation de la séparation de l'Église et de l'État, quand ils se efforcent de valeurs chrétiennes dans la société. Quelle est exactement la séparation de l'Église et de l'État? Est-il alors politiciens devrait garder leur foi dehors de la politique? Beaucoup de politiciens chrétiens sont accusés d'agir en violation de la séparation de l'Église et de l'État, quand ils se efforcent de valeurs chrétiennes dans la société. Ils moraliser ?? ?? et ?? ?? fréquenter. Mais croyez-vous ?? ?? la maison. Le gouvernement est censé être moralement neutre. Quelle est exactement la séparation de l'Église et de l'État? Est-il alors politiciens devrait garder leur foi dehors de la politique?

Il est peut-être le premier puits pour indiquer que la séparation de l'Église et de l'État ne est nulle part prévue par la loi. La séparation de l'Église et de l'État vient en moyens de court qu'aux Pays-Bas l'Église et l'État ont jouent chacun leur propre bureau. L'église peut libérer de l'état de remplir sa mission de service public et peut ainsi déterminer sa propre organisation. En retour, le gouvernement peut exercer son propre bureau sans le contrôle de l'église ainsi. Ils ont tous deux leurs propres fonctions et responsabilités publiques.

La séparation de l'Église et de l'État a été fondée au 18ème siècle. Avant la Révolution française dans l'église et de l'Etat des Pays-Bas sont étroitement liés. Lieberg historien, dans son livre ?? Néerlandais Religion Histoire ?? une image claire de l'histoire religieuse des Pays-Bas: ?? Lorsque la République a été reconnu à l'échelle internationale en 1648, est enregistré dans une confirmation de la détermination de l'Union d'Utrecht que le choix des régions ne était pas se libérer de culte public. La République se voyait comme un protestant et peut à la fois de l'église et de l'état considéré leurs efforts communs pour imposer la vraie religion à leur population. ?? Bien que ces église public, mais la vie sur le plan religieux et social a été fortement dominé plus parler d'une église d'état ?? ??. Pas un résident de la partie nord des Pays-Bas a été forcé de rejoindre l'Église réformée. Non calvinistes mais il a manqué un certain nombre de droits tels que l'accès au souper et le droit à l'assistance aux pauvres public laïc. Aussi ne pouvait pas accéder greformeerden bureaux publics et en fonction de la zone où quelqu'un pourrait aussi provenir de membres de guilde et le bourgeois droit être refusée.

Peu à peu, la République est devenu de plus en plus fragmenté et religieusement entre 1650 et 1850 n'a été réformé afin de 55 pour cent ?? du nord des Pays-Bas. Les autres religions ont été progressivement autorisés et autrement-religionnaires ont été gaandweg mêmes droits que réformée. Après tout, si les gens sont coupables et ont tendance à éviter la vérité qui est aussi vrai pour les personnes du gouvernement en tant que citoyens. Il est apparu dans une véritable rupture vers le bas entre l'entrelacement de l'église et de l'Etat. ?? Il est assez mauvais comme une autorité infaillible, épée à la main prendrait, mais il devient un cauchemar lorsque cela se produit par des hommes pécheurs qui ne aiment la vérité que leurs sujets. ??. L'Église réformée a commencé à voir la foi comme un don de Dieu, non pas comme un produit de la coercition. La véritable rupture entre l'Eglise et l'Etat est assuré que l'église avait été indépendante par rapport à l'Etat et la liberté de l'église dans le même état. L'Etat ne est pas intervenu dans les affaires ecclésiastiques; L'église a sa propre position juridique et sa propre organisation. L'église n'a rien à dire dans les affaires gouvernementales.
Loi sur la foi, alors violé la séparation de l'Église et de l'État qu'ils cherchent des valeurs chrétiennes Wanner à la société? La réponse est non. Ce est une question de confusion. Les concepts de l'église et de l'état ?? ?? ici pas confondre avec la foi et la politique des concepts ??.

Ministre et Union chrétienne politicien A. Rouvoet de cette confusion: ?? Si hier je me souviens comment les représentants des partis politiques chrétiens, y compris moi-même, à plusieurs reprises ont été explicitement repris par, entre autres, le porte-parole du D66, parce que notre argumentation, mesure dérivé de la Bible parle de ces questions, serait contraire au principe de la séparation de l'Église et de l'État. Où s ?? l'autodétermination et la liberté individuelle dominé ces débats le dogme, les principes bibliques de la vie était un don de Dieu et le mariage comme une institution pour hommes et femmes parlementaires envoyés et bannis du domaine privé ??.

politiciens de Believer ne agissent pas en violation de la séparation de l'Église et de l'État quand ils luttent pour les valeurs chrétiennes à la société. La séparation de l'Église et de l'État est de l'église en tant qu'institution ?? ??, pas des politiciens tels croyant.
VOIR AUSSI:
  1.  
  2.  
  3.  
Sans commentaires

Laisser un commentaire

Code De Sécurité