Sous-location d'un espace commercial - que vous devriez considérer en tant que locataire

FONTE ZOOM:

Souhaitez-vous compléter que le locataire principal une sous-location pour un espace commercial, le bail doit autoriser ou consentement du propriétaire explicitement. Vous devez connaître certains faits.

Dans une sous-location vous quittez l'espace principal de bureau de locataire à un tiers pour une taxe.

Accord de sous-location nécessite le consentement du propriétaire

  • Votre sous-locataire ne est pas votre position en tant que locataire. Entre le sous-locataire et le propriétaire n'y a pas de relations contractuelles. Il n'y aura pas de changement dans locataires. Vos droits et obligations restent le principal locataire au propriétaire.
  • Toute sous-location doit exiger le consentement du propriétaire. Le propriétaire peut déjà être obtenue sur la signature du contrat son consentement. Ensuite, il doit être formulée explicitement dans le contrat.
  • Alors d'abord lire votre bail. A noter que le sous-location peut se référer à une partie ou l'ensemble de caractères.
  • Voir le contrat de location, sans permis, vous devez demander au propriétaire de l'occasion pour son autorisation. Vous devez savoir que vous n'êtes pas autorisé à permettre l'espace commercial, par opposition à un boîtier locataires. En général, puis jusqu'à la fin de votre bail reste lié par contrat.

Espace commercial peut être réservée

  • Rappelez-vous que le propriétaire peut avoir un intérêt dans son espace commercial à louer délibérée. Non atteint son locataire ces conditions, vous ne devriez pas attendre que le propriétaire se engage.
  • Votre locataire les conditions, vous pouvez être tenu par manque de propriétaire d'intérêt légitime, toutefois, de donner son approbation. Partie reconnaît la compétence des principaux locataires ordinaires droit de si le propriétaire refuse la permission, sans indiquer l'identité de la tierce partie est une raison importante.

Vous assumez le risque de crédit

  • Est votre mauvaise situation économique, le propriétaire peut avoir un intérêt de facto que vous sous-louer. Ainsi, le paiement du loyer est fixé. Cependant, vous en tant que locataire principal assumez le risque que le sous-locataire est financièrement en mesure de payer un loyer plus bas. Pas payé par le sous-locataire, le propriétaire peut se accrocher à vous.
  • Notez que le propriétaire peut refuser ou de révoquer l'agrément si le sous-locataire veut changer l'utilisation prévue de l'espace de bureau. Même si le sous-locataire viole le contrat, le propriétaire peut révoquer l'autorisation à tout moment, résilier votre bail et sans préavis.
  • Dans tous les cas, vous devez remplir la sous-location par écrit et y recevoir tous les règlements qui sont pertinents pour votre propre bail.
VOIR AUSSI:
  1.  
  2.  
  3.  
Sans commentaires

Laisser un commentaire

Code De Sécurité