Suicide en dernier recours dans le cas de l'intimidation?

FONTE ZOOM:
«Le suicide est moins cher qu'un indemnité" intitulé Wiesbaden courrier une entrevue sur le sujet de l'intimidation. Et en effet, pour beaucoup suicide Bullied apparemment le dernier recours de la terreur quotidienne. Mais dans la mesure où il ne vient pas.

Les syndicats estiment que trois à cinq pour cent des employés sont victimes d'intimidation. Ce est, chaque jour aller une moyenne de 1,5 millions de travailleurs à l'anxiété au travail. Tant qu'ils y vont encore. Pour de nombreuses situations de travail apparaît si désespérée que seul le suicide est considéré comme une solution. Donc, pour 42 pour cent des victimes d'intimidation ont déclaré qu'ils portent avec des idées suicidaires.

15 à 20% des suicides en Allemagne sont attribués à des situations d'intimidation
Avec 11 000 suicides par année peut supposer environ 1600-2000 meurtres auto par an, qui sont causées par l'intimidation. D'autres estimations avancent le chiffre de plus de 3000 victimes. Deux tiers d'entre elles affectent les hommes, un tiers sont des femmes. Même si cela peut sembler cynique: «Ces cas" ne apparaissent plus dans le calcul des coûts des mesures de soins médicaux et de réadaptation.

Mais à quoi il ressemble avec le deuil? Si nous partons d'une valeur aléatoire de cinq personnes touchées en cas de décès, de sorte souffrir 8000-15000 membres contre les effets de l'intimidation, parce qu'un membre de la famille ne pouvait pas supporter la pression d'autres personnes. Voici désespérer membres de la famille dans l'environnement, voici les enfants grandissent avec une vue corrompu du monde, ici, la première pierre a été posée pour la prochaine génération brute qui prend sa revanche sur «l'autre».

Il n'y a plus de coûts quantifiables résultant avec des implications socio-politiques graves.

Qui disant ne nécessite pas l'indemnité
Que les suicides sont un problème non seulement en Allemagne en raison de statistiques d'intimidation indiquer que France Télécom. Lorsque plus de 60 employés se sont suicidés depuis 2008. La raison, selon les revendications syndicales sont les «conditions de travail inhumaines" et la réduction de 22 000 emplois au cours des dernières années. Et certains boss est facilitée quand un tribunal a ordonné le règlement épargné par le départ volontaire d'une victime d'intimidation.

VOIR AUSSI:
  1.  
  2.  
  3.  
Sans commentaires

Laisser un commentaire

Code De Sécurité