Taxe de 10% sur tous les actifs

FONTE ZOOM:
Dans une taxe rapports du Fonds monétaire international a suggéré une idée en Octobre 2013 que les épargnants peur partout dans le monde. Il se agit d'une taxe spéciale de 10 pour cent sur toutes les capacités pour contrôler la dette souveraine.

Impôt sur le capital en une fois de 10%

Le fonds monétaire a ciblé tous riches. Compte tenu du niveau historiquement élevé surendettement des Etats, le FMI suggère l'idée d'un impôt spécial sur le capital de 10%. Ce est un vieux plan qui a été insufflé une nouvelle vie, un prélèvement se appliquerait à tous les propriétaires de:
  • économies;
  • part;
  • propriété.

Levy seul caractère sans options de repli
L'attrait d'une telle taxe est le fait qu'aucun comportement d'anticipation dans la main fonctionne parce que il n'y a pas de repli existe et la charge-off. En outre, une telle accusation par certains considéré comme justes, donc parler des experts financiers dans une section spéciale dans le dos le rapport budgétaire intitulée «Taxing Times". Le passage en question diffusé à partir Octobre 2013 divers forums internet, où ils ont causé de grandes troubles.

Après son envolée de la dette publique

Rejeté à plusieurs reprises le FMI sur la forte augmentation de la dette de l'Etat. En moyenne se rapproche le ratio de la dette de tous les gouvernements en 2014, le pic historique de 110 pour cent du produit intérieur brut. Ce est 35 points de pourcentage de plus qu'en 2007, juste avant la crise financière. Ce est aussi le plus haut niveau depuis la Seconde Guerre mondiale. En termes absolus, l'endettement des Etats de la zone euro ?? ?? augmenté de 6000 à 8600 milliards de dollars, plus de 90 pour cent du produit intérieur brut. Une taxe unique de 10% la dette serait à nouveau revenir au niveau de 2007.

Prélèvements sur le capital similaires étaient là après les deux guerres mondiales

Par ailleurs, le FMI cite charges de capital similaires après la Première et la Seconde Guerre mondiale. Se réfère également au FMI pour un coup de pouce à cet égard d'un employé de l'Institut allemand de recherche économique. Officier ne avait déjà en 2012, à 10 pour cent redevance proposée par des actifs en Europe. Mais maintenant, on arrive à DIW déjà de retour sur l'idée controversée: la plupart des pays comme la Grèce et l'Italie pourraient être un impôt sur le capital une fois fait sens, à condition que l'idée est tout techniquement uitvooerbaar. Dans d'autres pays, une telle accusation doit être rejeté.

FMI voit la place pour plus le taux supérieur de l'impôt sur le revenu

Le FMI, dans son rapport d'Octobre 2013 en effet discuté d'autres suggestions d'impôt que les pays peuvent réduire leurs ratios d'endettement. Cela inclut plusieurs options pour des impôts plus élevés pour les riches. En moyenne, a exhorté les taux d'impôt sur le revenu depuis les années quatre-vingt, selon le FMI a fait une mise à niveau. Dans le contexte d'une inégalité de revenu plus élevé, il ya place pour des taux supérieurs supérieurs.

Grande agitation parmi les épargnants

Analystes de la Banque ont peu en chemin avec l'idée du FMI. Le scandale provoqué par les fantasmes du FMI pour réduire la dette nationale par une taxe spéciale sur les économies, est très grand.

De l'avis des analystes est d'ores et déjà été une expropriation de fait d'épargnants par des taux d'intérêt réels négatifs étant chargée à nouveau aussi de plafonner la taxe. L'effet est le même: les dettes de l'Etat sont à la charge des épargnants et des investisseurs. La prise en main de l'Etat dans la serre des épargnants est depuis longtemps devenue réalité.
VOIR AUSSI:
  1.  
  2.  
  3.  
Sans commentaires

Laisser un commentaire

Code De Sécurité