Traité de l'Atlantique Nord

FONTE ZOOM:
L'OTAN est une organisation où vous entendez régulièrement une partie de celui-ci, mais ce que fait cet organisme fait et quels sont ses principes. Ce est tous dans le Traité de l'Atlantique Nord, un sujet de lecture intéressante où vous pouvez lire sur ci-dessous.

Général

Le Traité de l'Atlantique Nord, aussi connu comme le Traité de Washington a été signé à Washington le 4 Avril 1949. A cette époque, ont fait douze pays ont participé. Le Traité de l'Atlantique Nord est un traité militaire qui régule la défense et la coopération des armées nationales des pays occidentaux mutuelle. À l'époque, il a été principalement destiné à la menace émergente du bloc soviétique et la menace soviétique correspondante. Cependant, ce était pendant la guerre froide n'a jamais invoqué le traité.

À l'appui du traité a également été l'Organisation du Traité de l'Atlantique Nord de l'OTAN établi.

Le traité est encore utilisé aujourd'hui. Un bon exemple de cela n'a pas passé il ya si longtemps. Après les attentats du 11 Septembre 2001, les États-Unis ont invoqué l'article 5. Ici, chaque État membre est tenu d'aider un État membre se il est menacé. Ce était aussi la première fois qu'un appel a été lancé à l'article 5.

Les pays participants

Les pays qui ont signé la Convention:

  • Belgique
  • Canada
  • Danemark
  • France
  • Islande
  • Italie
  • Luxembourg
  • Pays-Bas
  • Norvège
  • Portugal
  • Royaume-Uni
  • Etats-Unis
  • Dinde
  • Grèce
  • Allemagne
  • Espagne
  • République Tchèque
  • Hongrie
  • Pologne
  • Estonie
  • Lettonie
  • Lituanie
  • Roumanie
  • Slovénie
  • Bulgarie
  • Slovaquie
  • Albanie
  • Croatie

Le contenu

Les Parties au présent Traité, réaffirmant leur foi dans les buts et principes de la Charte des Nations Unies et leur désir de vivre en paix avec tous les peuples et tous les gouvernements. Ils ont un engagement ferme de la liberté, l'héritage commun et la civilisation de leurs peuples, pour protéger son fondée sur les principes de la démocratie, la liberté individuelle et la primauté du droit. Ils cherchent à promouvoir la stabilité et le bien-être dans la région de l'Atlantique Nord. Ils sont résolus à unir leurs efforts pour la défense collective et pour la préservation de la paix et de la sécurité. Ils conviennent donc à ce Traité de l'Atlantique Nord:

Article 1
Les Parties se engagent, comme mis en jeu la Charte des Nations Unies, tous les différends internationaux dans lesquels elles pourraient être impliquées avec de régler par des moyens pacifiques, de telle manière que la paix et la sécurité et la justice internationale ne sont pas en danger, et se souvenir de leurs relations internationales, de la menace ou de l'utilisation de la force de toute manière incompatible avec les buts des Nations Unies.

Article 2
Les parties contribueront à renforcer le développement de relations internationales pacifiques et amicales en leurs libres institutions, en apportant une meilleure compréhension des principes sous-jacents de ces institutions et en développant les conditions de stabilité et de bien-être. Ils se efforceront d'éliminer toute opposition dans leurs politiques économiques internationales et encourageront tout type de coopération économique mutuelle individuelle ou collective.

Article 3
Afin de mieux atteindre les objectifs de la présente Convention, les Parties, séparément et conjointement, maintenir leur capacité individuelle et collective de résistance à une attaque armée et de se développer à travers de façon continue et efficace pour améliorer l'auto-assistance et l'aide mutuelle.

Article 4
Les parties se consulteront chaque fois menacé de l'avis de l'un d'eux, l'intégrité territoriale, l'indépendance ou la sécurité d'une ou l'autre parti politique.

Article 5
Les parties conviennent qu'une attaque armée contre l'une ou plusieurs d'entre eux en Europe ou en Amérique du Nord comme une attaque contre chacun d'eux sera considérée; conséquence elles conviennent que, si une telle attaque se produit, chacune d'entre elles aideront partie ou les parties ainsi attaquées, dans l'exercice du droit de légitime défense, individuelle ou collective, reconnu par l'article 51 de la Charte des Nations Unies, par suite individuellement et en coopération avec d'autres parties à agir de la manière qu'elle jugera nécessaire, y compris l'utilisation de la force armée, pour rétablir la sécurité de la région de l'Atlantique Nord et à entretenir.

Article 6
En ce qui concerne l'application de l'article 5 est réputé comprendre une attaque armée contre une ou plusieurs des parties à une attaque armée:
· Sur le territoire des Parties en Europe ou en Amérique du Nord, les départements algériens de la France, sur le territoire de la Turquie ou les îles relevant de la compétence de chaque partie dans la région de l'Atlantique Nord au nord du Tropique du Cancer ;
· Sur la forces, navires ou aéronefs de l'une des parties quand ils sont au niveau ou au-dessus de ces zones ou toute autre zone en Europe dans laquelle les forces d'occupation de l'une des parties ont été stationnés sur le jour où le traité est entré en vigueur, ou mer Méditerranée ou la zone de l'Atlantique Nord au nord du Tropique du Cancer.

Article 7
Ce traité ne affecte pas, et ne doit pas être interprétée comme ayant une incidence sur les droits et obligations en vertu de la Charte des Parties qui sont membres de l'Organisation des Nations Unies, ou la responsabilité première du Conseil de sécurité pour le maintien de la paix et la sécurité internationales.

Article 8
Chaque partie accepte qu'aucun des engagements internationaux qui sont actuellement en vigueur entre lui et l'un des autres parties ou tout Etat tiers est en conflit avec les dispositions du présent traité, et se engage à ne pas conclure un engagement international qui est contraire à la présente Convention. Toute attaque armée et toutes les mesures prises à la suite doivent être notifiées immédiatement du Conseil de sécurité. Ces mesures prendront fin quand le Conseil de sécurité ait pris les mesures nécessaires pour rétablir la paix et la sécurité internationales et à maintenir.

Article 9
Les Parties instituent un Conseil, auquel chacune d'entre elles sera représentée pour examiner les questions concernant l'application de cette convention en attendant. Le Conseil devrait être organisée de sorte qu'il sera à tout moment être en mesure de répondre rapidement. Le Conseil organes subsidiaires que peut être nécessaire; en particulier, il établira immédiatement un comité de défense, qui fera des recommandations pour les mesures à mettre en œuvre l'article 3 et l'article 5.

L'article 10
Les parties peuvent, par accord unanime, inviter tout autre Etat européen qui peut favoriser la réalisation des principes du présent Traité et de contribuer à la sécurité de la région de l'Atlantique Nord à adhérer à cette Convention. Tout Etat ainsi invité peut devenir partie à la présente Convention en déposant son instrument d'accession auprès du Gouvernement des États-Unis d'Amérique. Le gouvernement des États-Unis d'Amérique informera chacune des parties du dépôt de chaque instrument d'adhésion.

L'article 11
Le présent Traité sera ratifié et ses dispositions sera mis en œuvre par les Parties conformément à leurs règles constitutionnelles respectives. Les instruments de ratification seront déposés aussitôt que possible auprès du gouvernement des États-Unis d'Amérique, tous les autres signataires notifieront chaque dépôt. La Convention entrera en vigueur entre les États qui l'ont ratifié dès que la ratification par la majorité des signataires, y compris les ratifications de la Belgique, le Canada, la France, le Luxembourg, les Pays-Bas, le Royaume-Uni et les États-Unis d'Amérique, sera déposé et il sera par rapport à d'autres Etats pour prendre effet à la date de leur ratification est déposé.

L'article 12
Après le traité pendant dix ans a été en vigueur, ou à tout autre moment par la suite, les parties, si l'une d'elles en fait la demande, devrait se entendre sur la révision du traité, en tenant compte des facteurs affectant à ce moment la la paix et la sécurité dans la région de l'Atlantique Nord, y compris le développement de universelle ainsi que régional, conformément aux arrangements Charte des Nations Unies pour le maintien de la paix et la sécurité internationales.

L'article 13
Après le traité depuis vingt ans a été en vigueur, chacune des parties cesse d'être un parti un an après son préavis de dénonciation a été donné au gouvernement des États-Unis d'Amérique, qui le fera les gouvernements des autres Parties ensemble de dépôt de chaque notification de dénonciation.

L'article 14
La présente Convention, dont les textes français et anglais font également foi, sera déposé dans les archives du Gouvernement des États-Unis d'Amérique. Des copies certifiées conformes seront transmises par celui-ci aux Gouvernements des autres signataires.
VOIR AUSSI:
  1.  
  2.  
  3.  
Sans commentaires

Laisser un commentaire

Code De Sécurité