Traiter avec les bouffées de chaleur et la dépression dans la ménopause

FONTE ZOOM:
Le début de la ménopause signifie la fin de la saison de reproduction. Ainsi, cela ne signifie pas qu'il se agit également des moyens en même temps la fin de la vie ou la vitalité. Est précisément ce que les pensées et les sentiments, mais à cette époque de nombreuses femmes et vigueur précisément pour que la création et le renforcement de nombreux maux. Traiter avec les bouffées de chaleur et la dépression dans la ménopause

Dans l'esprit de beaucoup de femmes encerclant pensées qu'ils ne sont pas plus féminine et séduisante et ne est plus souhaitable. Dans ce cas, ce ne est pas donné. La femme doit réfléchir sur eux-mêmes et sur les choses qui lui donnent désormais personnellement joie et de plaisir aujourd'hui.

Il se il ya un partenaire qui lui donne le sentiment qu'il est souhaitable pour lui encore, belle et intéressante sexuellement est très bénéfique. Mais même si ce ne est pas le cas, la femme ne doit pas cacher en ce moment.

Inconfort

Fondamentalement, il faut noter qu'il n'y a pas un seul, symptôme typique ménopause. Au lieu de cela, il ya une grande variété de symptômes dont souffrent les femmes en ménopause. Parmi les plaintes les plus courantes dans la ménopause comprennent les bouffées de chaleur, la dépression et des sautes d'humeur.

Contre-mesures

Dans les bouffées de chaleur il se agit dans une large mesure à laquelle ils affectent réellement le bien-être des femmes et combien ils souffrent. Certaines femmes peuvent mieux traiter avec elle et d'autres pas si bon, il est parfois utile de prendre le tout avec un peu d'humour et pratique de se adapter. Qui peut inclure Apportez des vêtements supplémentaires pour habiller de telle sorte que vous pouvez, par exemple, enlever une veste ou ramasser à nouveau.

La dépression ne doit pas être prise à la légère et dans tous les cas dans les mains d'un thérapeute expérimenté. Il travaillera dans les conversations que la femme revient une attitude positive. Ce est aussi pourquoi un thérapeute est logique, car il est essentiel de préciser si, en fait, la ménopause sont responsables de la dépression.

Parfois, dans cette étape de la vie sont également des dommages l'âme qui se posent dans les années précédentes, à la surface. Si a déjà une grossesse, la femme derrière elle, elle sera peut-être rappeler que ce est venu à des sautes d'humeur pendant cette période. Les hormones sont juste fou quand la puberté a commencé, ils ont également fait et peut-être les cycles mensuels.

Si d'autres symptômes, un gynécologue devrait être consulté et il saura si un traitement médicamenteux est appropriée et comment ils doivent regarder. Aujourd'hui, il ya beaucoup de remèdes naturels à base de plantes qui peuvent aider ici. Ensuite, vous devriez toujours pas calmer les symptômes, il peut décider si l'hormonothérapie est approprié alors encore.

Que peut encore aider?

Hobbies et loisirs significative devrait certainement faire partie de la vie maintenant. Parfois, malheureusement, que dans le temps de la ménopause a également ajouté un changement de carrière et la femme a donc renforcé le sentiment qu'ils ne sont plus nécessaires. En faisant du bénévolat, vous pouvez compenser pour cela.

VOIR AUSSI:
  1.  
  2.  
  3.  
Sans commentaires

Laisser un commentaire

Code De Sécurité