Une terre à bail à vendre - que vous devez savoir

FONTE ZOOM:

Dans une propriété à bail, vous devez payer un prix d'achat. Cela semble tentante. Avant d'acheter, mais vous devez connaître les aspects juridiques. Enfin, vous avez à nouveau l'parfois des terres.

Une propriété à bail permet au propriétaire d'exploiter sa propriété, sans avoir à vendre le même ou construire un bâtiment sur elle.

D'abord, vous devez vous attendre avant d'acheter

  • Pour vous en tant que client, il a l'avantage que vous pouvez limiter votre capital ou le financement de la construction du bâtiment et d'économiser le prix d'achat pour l'acquisition de la terre. Vous ne avez pas à acheter le terrain.
  • Vous pouvez également vendre ou léguer à nouveau, même la terre à bail. Le propriétaire prend son consentement réservés.
  • L'accord contractuel à un bâtiment héréditaires droit doit être notariée.
  • L'entrée dans le registre foncier ne peut être faite dans la première place du classement. Cela garantit que le bail foncier reste dans une vente forcée de la propriété.
  • La durée des contrats de location-sol peut être librement consentie. Vous pouvez également être un droit d'option d'accorder l'extension. Les termes courants sont de 40 à 99 ans. Vous dessinez principalement sur la durée de vie de l'objet.

Déterminer les droits de tenure à bail exactement

  • Sur la nomination des baux fonciers, vous acceptez plus de détails sur l'utilisation de la terre comme une règle. Cela comprend l'octroi d'un droit mutuel de préemption. Particulièrement important est un programme de déshérence loi, dans le cas où vous ne respectez pas vos obligations de construction ou d'entretien ou à défaut avec le loyer du sol.
  • En retour, vous pouvez utiliser la propriété à bail, vous êtes tenu de payer un taux de location annuel. Le montant doit être déterminée pour toute la durée à l'avance prêteurs afin subordonnés pour évaluer l'ampleur de la rente foncière charge réelle précédente. Dans une violation de cette disposition dans le doute, la totalité du contrat est nul.
  • Votre obligation de payer est habituellement couvert par votre soumission à l'exécution immédiate de tous vos biens.
  • Votre droit d'utiliser la terre à bail expire à la fin de la période du contrat d'utilisation.
  • Le propriétaire du terrain doit payer une compensation pour vous ou votre cessionnaire pour la structure existant encore, cependant.
  • Pour l'octroi du droit d'utiliser le bien loué, vous devez payer les droits de cession. La base d'imposition est dans leur examen qui est calculé par la rente foncière être capitalisés dans la règle. Toutefois, le montant total ne peut dépasser 18 fois le montant annuel. Les taxes foncières annuelles seront également tomber à la charge.

Alors avant d'acheter une propriété à bail, calculer exactement vos fardeaux et se demander si vous êtes prêt à louer après cette date pour retourner la terre en arrière. Voulez-vous conserver l'objet dans la famille, un bail emphytéotique est inadapté.

VOIR AUSSI:
  1.  
  2.  
  3.  
Sans commentaires

Laisser un commentaire

Code De Sécurité