Whistling commis une infraction de trafic

FONTE ZOOM:
La Belgique a un problème. Où contre le cabinet d'action citoyenne moyenne se il est pris dans une violation de la circulation, les étrangers se glissent à travers les mailles du filet. Le gouvernement accuse le manque de coopération avec les pays étrangers et l'absence de législation européenne.

Parfois, il peut, parfois, il ne peut pas

Il est une situation étrange émergé en Belgique. Bien qu'il existe des similitudes entre les différents pays européens afin de lutter contre la criminalité et d'échanger des données qui ne travaillent pas pour les infractions routières.

Exemple, il ya la Eucarissysteem: avec ce système sur les jambes apportées par le traité de Prüm en 1975, les données de plaque d'immatriculation peuvent être échangés entre les différents pays en vue de la lutte contre la criminalité et le terrorisme. Six pays ont tellement l'accord ??: Belgique, Pays-Bas, le Luxembourg, les Pays-Bas, l'Autriche et l'Espagne. Dans ce domaine, ces pays travaillent si bien ensemble. Mais ce système ne peut pas et ne doit pas être utilisé pour les infractions routières.

Les étrangers Flash désactivé

Pourtant, la Belgique change avec quelques informations d'identité des voisins de conducteurs qui commettent des infractions dans notre pays. Cela se fait sur la base de la plaque d'immatriculation. Néanmoins, dans la pratique que, surtout la coopération avec les Luxembourgeois ne va pas sans heurts et que ces pilotes trop souvent échappé belle. Parce qu'il ya beaucoup de Belges conduite autour avec une voiture louée avec une licence luxembourgeoise, ils ont peu de chance d'obtenir un billet pour excès de vitesse. Amendes avec amendes à partir de € 70.

Frustration à la belge

Il est compréhensible que les gens sont frustrés de ces injustices interférer: les conducteurs étrangers, tels que les camionneurs bulgares et italiens, vigoureux peut aller de l'avant et de risquer une amende, tandis que l'homme de la famille reste ciblée. Et vous pouvez être sûr que les étrangers le savent et font de fréquents abus de celui-ci. Le phénomène est connu dans toutes nos villes et la seule chose que la police peut faire à ce sujet, est stricte et appréhender les délinquants à la gorge dès que possible. Mais ce ne est pas toujours aussi simple.

La législation européenne

Secrétaire d'Etat à la Mobilité Etienne Schouppe sont conscients de ce phénomène et confirme l'analyse. Il peut comprendre la frustration de la population et l'impunité doit subir patience, mais cela ne signifie pas qu'il reste dans la serviette. Il propose une directive européenne dans la perspective qui fournira un cadre juridique pour poursuivre le trafic efficacement. Il arriverait dans les deux ans.
VOIR AUSSI:
  1.  
  2.  
  3.  
Sans commentaires

Laisser un commentaire

Code De Sécurité