Évaluation des impacts environnementaux en Wallonie

FONTE ZOOM:
Le phénomène de l'impact environnemental est originaire d'Amérique du Nord, où l'idée se est répandue en Europe. La Commission européenne a conclu dans les années soixante-dix à la réalisation que beaucoup de l'activité économique dans les mauvais endroits et l'utilisation de technologies nuisibles à l'environnement se était produite. États membres ont donc été invités à des normes environnementales plus strictes énoncées dans les directives spécifiques, à se intégrer dans la législation nationale. En Belgique couru ce processus pas exactement impeccable.

Politie belge, un État fédéral et de trois régions

Jusqu'en 1970, la variété de la population belge, ne était pas exprimé dans la forme de gouvernement, mais avec la réforme constitutionnelle de 1970, le processus de réforme de l'Etat mis en mouvement à un État fédéral. Belgique a été officiellement divisée en quatre langues et il a été établi trois régions. La Région flamande couvre la région de langue néerlandaise, la Région wallonne comprend la région francophone et germanophone et la Région de Bruxelles comprend la capitale bilingue de Bruxelles.

Les régions sont fixés d'atteindre l'autonomie dans le domaine socio-économique. La Constitution réglemente la répartition des compétences entre le gouvernement fédéral et les régions. Chaque région dispose d'un conseil comme un exécutif et le législatif tant que dirigeant. Les lois adoptées par une région appelée décrets.

La contribution fédérale pour l'environnement

Avec l'Etat 1980 sont importants pouvoirs transférés sur l'environnement du niveau national au niveau régional. Cela signifie que les régions sont compétents dans le domaine de la protection de l'environnement.

Était important inconvénient de ce partage des pouvoirs que le gouvernement fédéral ne était plus compétente pour la réglementation environnementale lors de l'utilisation des règlements ou des directives européennes, de nouvelles normes ont été adoptées. L'Union européenne, après tout, ne connaît que les États membres. D'où l'étrange situation a surgi que le gouvernement fédéral sur les doigts a été incliné pour la mise en œuvre insuffisante et incorrecte des directives européennes, alors qu'ils ne avaient pas le pouvoir de le restaurer. Le gouvernement fédéral en Belgique après tout, n'a pas eu d'appel à se tourner vers les régions sont à adapter leur législation aux normes européennes.

A donc introduit un droit de substitution par la loi spéciale du 5 mai 1993. La loi de substitution prévoit que lorsqu'un État est condamné par rechtscolllege internationale pour la violation d'une obligation par une région supranationale, ils peuvent prendre la place de la région en question, pour la mise en œuvre de la décision. L'Etat est également le coût de cet échec sur la région concernée histoires.

L'évaluation de l'impact environnemental dans les régions

Parce qu'il y avait longtemps en Belgique incertitude quant à la répartition des pouvoirs, il ya seulement après l'adoption de la directive européenne 85/337 importante / CEE du Conseil du initiatives concrètes prises par les régions pour l'introduction de rapport d'impact environnemental. En outre, l'incorporation de la directive dans la législation régionale dans toute la Belgique se est produite trop tard.

Les lignes directrices de l'EIE européenne presque tous trait à des projets appartenant aux compétences régionales. Seules les installations nucléaires et des projets avec des rayonnements ionisants entendre le point de vue de la sécurité nationale à la juridiction fédérale.

Remarquable est aussi l'aspect de la pollution transfrontalière de l'environnement en Belgique car il couvre non seulement traverser la frontière avec les pays voisins, mais aussi de franchir la frontière entre le niveau régional.

L'évaluation de l'impact environnemental en Wallonie

Comme mentionné précédemment, les principales puissances sur l'environnement en Belgique en 1980 du gouvernement fédéral transférées au niveau régional. En Wallonie, cependant, l'étude d'impact environnemental ne est qu'en 1985, pour la première tranchée par la promulgation d'un décret particulier en mettant en œuvre, afin d'appliquer effectivement le décret en question ne est entré en vigueur à la fin de 1991. Le lecteur attentif remarquera que ce était maintenant 11 ans plus tard. Non encourageant quand il se agit de décision à l'égard de la résolution des problèmes environnementaux dans la région de la Wallonie.
VOIR AUSSI:
  1.  
  2.  
  3.  
Sans commentaires

Laisser un commentaire

Code De Sécurité